› États-Unis 2012 : Comment Obama financera-t-il sa campagne ?
07
AVR

États-Unis 2012 : Comment Obama financera-t-il sa campagne ?

Imprimer
Jeudi, 07 Avril 2011 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

AIPAC : Lobby américain pro-Israël… Obama ne peut rien sans les lobbies !AIPAC : Lobby américain pro-Israël… Obama ne peut rien sans les lobbies !

États-Unis 2012 : Comment Obama financera-t-il sa campagne ?


Obama a fait connaître son intention de briguer un deuxième mandat, lors de l’élection présidentielle de 2012. Une telle élection coûte cher, très cher, il faudra mettre tous les lobbies à contribution. Un des lobbies les plus influents et les plus riches est, sans aucun doute aux Etats-Unis, le lobby sioniste qui, là-bas, s’intitule lui-même lobby juif. Le poids de ce dernier est déterminant dans la conduite de la politique des Etats-Unis aussi bien sur le plan international que sur le plan intérieur. Toute la politique de Washington, depuis plusieurs décennies, le prouve largement et le nom d’USraël donné aux USA est tout à fait justifié.

Obama le sait très bien puisque ce lobby a déjà financé sa première campagne qui l’a conduit jusqu’à la Maison Blanche. Mais à l’époque, il fallait chercher à cacher ce soutien et faire croire à l’opinion publique que la force motrice de sa campagne était les internautes et les millions de braves donateurs qui donnaient, l’un 20 dollars, tel autre ses maigres économies. Depuis, tout le monde sait que la campagne d’Obama a été financée par le grand système bancaire nord-américain, les industries liées au complexe militaro-industriel et le lobby sioniste…

Pour l’élection de 2012, Obama et les démocrates ont, au moins, le mérite d’annoncer la couleur dès maintenant. Ainsi, la députée de Floride, Debbie Wassermann Schulz va être nommée présidente du Comité National du Parti Démocrate. Sa fonction est facile à imaginer : rassembler des fonds et des votes sionistes pour Obama. En effet, Madame Schultz n’est pas seulement juive, pour reprendre un terme qui, aux Etats-Unis ne pose pas de problème. Elle est aussi sioniste et attachée au maintien de l’entité sioniste qui occupe la Palestine. Son rôle est donc de faire le lien entre le candidat démocrate Obama et le lobby sioniste des Etats-Unis. Ce lien entre les démocrates et le sionisme est très ancien. Il nous fait penser à la relation qui existe, en France, entre le parti socialiste et le lobby sioniste. Derrière un masque « social » et de « gauche », ils sont, depuis longtemps, soumis à Tel-Aviv.

Le choix de Madame Schulz par Barack Obama est tout à fait pertinent. D’ailleurs, un dirigeant sioniste américain ne s’y trompe pas, David Harris, président de l’American Jewish Committee,   a déclaré : « Peu de gens sont mieux placés pour comprendre les intérêts des Juifs américains.  Ce choix, en ce moment, en dit long sur la façon dont le Parti Démocrate continue d’être le seul parti en phase avec les valeurs de la grande majorité des Juifs américains ». En résumé, Parti Démocrate = Parti Sioniste. Le Parti Républicain l’est aussi mais, en ce moment,  il est dans les « basses eaux » !

Obama a pu faire illusion quelques temps après son élection. Tout avait été mis en œuvre pour cela, par des médias aux ordres. Depuis, les choses sont claires. Il est l’homme du lobby sioniste qui continue, partout dans le monde, sa guerre de domination. C’est « Obama La Guerre » et cela avec de moins en moins de bonnes paroles et de plus en plus de cynisme. Le fait qu’il ait su, pour agresser la Libye, mettre en avant Sarkozy et Cameron, ne change rien. Il s’agit bien de la guerre d’Obama et d’Israël contre les musulmans.

Quel sera le bilan d’Obama en 2012, pour briguer un second mandat ? Ou plutôt, posons la question autrement : jusqu’à quand les Etats-Unis pourront-ils financer et faire financer par d’autres, leurs expéditions militaires et leur protection de l’entité  sioniste ? C’est tout l’enjeu des guerres actuelles menées par l’USraël. Et ces guerres, qui n’en font qu’une, seront perdues par l’USraël. D’ailleurs, une question se pose. Où et quand les Etats-Unis ont gagné une guerre depuis 1945 ? Nulle part !


Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/674
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte