› Arabie saoudite / Yémen : Une guerre pour le pétrole !
16
JUIL

Arabie saoudite / Yémen : Une guerre pour le pétrole !

Imprimer
Mardi, 16 Juillet 2013 [Section :  Communications du PAS]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Troupes saoudiennes postées près de la frontière avec le Yémen.Troupes saoudiennes postées près de la frontière avec le Yémen.Arabie saoudite / Yémen : Une guerre pour le pétrole !

Il existe une guerre secrète entre le Yémen et l’Arabie saoudite d’une part, et entre le Yémen et les puissances étrangères qui convoitent ses richesses, d’autre part. La guerre a été déclenchée suite à l’annonce récente de la découverte d’immenses réserves pétrolières dans la région de Jouf au Yémen, près de la frontière saoudienne.

Il y a quelques années, l’Arabie saoudite était considérée comme le détenteur des plus importantes réserves mondiales de pétrole (34%), mais la découverte des réserves yéménites à Jouf a changé la donne. Désormais, c’est le Yémen qui détient 34% des réserves mondiales de pétrole…

Le gouvernement saoudien aurait proposé secrètement le paiement de 10 milliards de dollars par an au gouvernement yéménite, en échange d’une concession d’exploitation pétrolière pour une durée de 50 ans, mais le Yémen aurait rejeté l’offre des Saoudiens.

Des compagnies américaines auraient fait une proposition très alléchante aux Yéménites. En échange d’une concession pétrolière, elles seraient prêtes à construire dans ce pays toutes les infrastructures qui manquent : routes, ponts, usines, raffineries, aéroports, etc. Les autorités yéménites ont rejeté cette offre également.

L’ex-président Ali Abdallah Saleh connaissait l’existence de ces réserves pétrolières depuis les années 90 mais n’en avait rien dit, en raison des pressions américaines. En revanche, son successeur, le président Abd al-Rab al-Mansour al-Hadi se serait récemment rendu à Moscou dans le but d’une probable coopération des compagnies pétrolières russes avec le Yémen, tout près de la frontière avec l’Arabie saoudite…

Les Etats-Unis ont multiplié leurs attaques de drones au Yémen ; le 1er Juin, sept personnes sont décédées dans une attaque de drone, dans la province méridionale d'Abyan. Selon le think tank basé à Washington, la New America Foundation, les attaques de drones américains au Yémen ont presque triplé en 2012 !

Dans le même temps, l’Arabie saoudite procède, en signe de représailles, à l’expulsion massive d’ouvriers yéménites mais aussi des sans-papiers africains, depuis plusieurs semaines. Riyad a prétexté que ces immigrés clandestins se seraient infiltrés en Arabie saoudite en franchissant illégalement la frontière entre l’Arabie saoudite et le Yémen. C’est la raison pour laquelle Riyad a renforcé sa présence militaire à la frontière.

De son côté, le président yéménite, menacé militairement par l’Arabie saoudite a, selon la presse yéménite, organisé une réunion secrète avec les commandants de l’armée et décidé de renforcer sa garde frontalière !

Le Parti Anti Sioniste s’attend à une aggravation inévitable de la situation, voire à un conflit armé entre les deux pays… 

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/1625
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte