› Communications du PAS
19
Oct
Aux portes de la 3ème Guerre mondiale ! [Vidéo] Imprimer
Dimanche, 19 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Rediffusion de l’article du 09 Octobre 2014

Aux portes de la 3ème Guerre mondiale ! [Vidéo]
Code lecteur :

Aux portes de la 3ème Guerre mondiale !

Après trois semaines de frappes aériennes intensives de la coalition internationale contre « l’Etat islamique » (EI), le Parti Anti Sioniste dénonce l’inefficacité et l’hypocrisie de celles-ci. L’EI n’a ni été touché, ni inquiété ! Au contraire, il s’est renforcé, tandis que ce sont les combattants de la Résistance qui en ont le plus souffert.

Ce qui devait être une guerre contre le terrorisme takfiri, s’avère être une guerre contre la Résistance islamique de la région (Hezbollah, Iran et Syrie).

En Irak, les positions du Hezbollah irakien et celles des troupes de Moktada Sadr, qui combattaient l’EI, ont été prises pour cible.

En Syrie, de nombreuses infrastructures syriennes (centrales électriques, raffineries et puits de pétrole, etc.) ont été détruites afin de paralyser le régime de Bachar al-Assad, à l’approche de l’hiver.

Au Liban, des opérations conjointes de l’EI et de l’entité sioniste ont été menées contre les positions du Hezbollah, dans le but de créer une brèche dans l’encerclement des Takfiris dans la ville d’Ersal.

Le vote du Parlement turc autorisant une intervention militaire turque en Syrie et en Irak laisse entrevoir une nouvelle étape. En effet, ce vote coïncide avec l’arrivée des Takfiris dans la ville kurde frontalière de la Turquie, Kobané.

La question qui vient à l’esprit est pourquoi cette pseudo-coalition a-t-elle laissé le champ libre à la prise de Kobané ? Cette léthargie a un objectif double.

Dans un premier temps, il est question de chantage envers les combattants kurdes qui sont restés fidèles à Bachar al-Assad. Au cours de sa rencontre avec Saleh Muslim (dirigeant de l'Union démocratique des Kurdes de Syrie), le président turc Recep Tayyip Erdogan aurait déclaré : « Si vous voulez bénéficier de l'aide de ma Turquie pour faire face à l’EI, rejoignez l'ASL [Armée syrienne libre, ndlr] et combattez Assad ! » Ainsi, toute aide logistique de la Turquie et de la coalition aux Kurdes qui combattent l’EI est conditionnée par leur ralliement à l'ASL !

Dans un second temps, la prise de Kobané permettra à la coalition de passer à une offensive terrestre. En effet, la machine médiatique sioniste internationale a pris le relais et nous voyons sur toutes les grandes chaînes de télévision, se profiler à l’horizon un génocide kurde qui provoquera l’indignation de la communauté internationale, l’amenant à accepter avec fatalité, une intervention militaire terrestre sur le territoire syrien !

La présence de l’Etat islamique — comme en leur temps, les armes de destruction massive de Saddam Hussein !— permet à la coalition d’attaquer la Résistance islamique de la région, la seule qui tienne encore tête à l’entité sioniste. L’Iran et la Russie voient clair lorsqu’ils annoncent que la Syrie est la ligne rouge à ne pas franchir.

Le Parti Anti Sioniste dénonce ces plans diaboliques et condamne l’hypocrisie des grandes puissances occidentales qui sont devenues des mercenaires au service du sionisme international. Le parti appelle les citoyens à plus d’éveil et de vigilance car les jours à venir seront critiques. La situation laisse présager un embrasement plus terrible encore dans la région !

La grande guerre tant redoutée va bel et bien commencer…

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
 

Yahia Gouasmi  -  Président du Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2106
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
18
Oct
Arabie saoudite : Le verdict est tombé, Cheikh al-Nimr est condamné à mort pour désobéissance ! Imprimer
Samedi, 18 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Cheikh Nimr Baqr al-Nimr, dignitaire religieux saoudien.Cheikh Nimr Baqr al-Nimr, dignitaire religieux saoudien.Arabie saoudite : Le verdict est tombé, le dignitaire religieux Cheikh al-Nimr est condamné à mort pour désobéissance !

Dans son article du 02 avril 2013, le Parti Anti Sioniste protestait contre la condamnation du dignitaire religieux saoudien Cheikh Nimr Baqr al-Nimr, demandait sa libération immédiate et l’abandon des poursuites fallacieuses qui pesaient contre lui.

Sa famille et son avocat ont annoncé, le 15 octobre 2014 sur leur compte Twitter, la condamnation à mort du dignitaire religieux, virulent critique du régime saoudien, devenu l’une de ses bêtes noires. Nimr Baqer al-Nimr, 55 ans, a été condamné pour « désobéissance au souverain » et « port d’armes »… Le verdict a été prononcé par un tribunal de Riyad, spécialisé dans les affaires de « terrorisme », devant lequel ce religieux était jugé depuis 2013.

La région de Qatif, dans l’Est de l’Arabie saoudite, est secouée par des troubles depuis mars 2011. Les manifestations ont commencé par solidarité avec le peuple de Bahreïn et pour dénoncer l’aide militaire apportée par leur pays à la répression des chiites de cet état voisin régi par le wahhabisme.

Cheikh Nimr Baqr al-Nimr avait été l’un des principaux animateurs de ces manifestations pacifiques réprimées par le sang et au cours desquelles les manifestants réclamaient des réformes politiques dans le royaume wahhabite.

Son arrestation en juillet 2012 s’était déroulée de manière mouvementée. Les forces de l’ordre avaient ouvert le feu sur sa voiture, le blessant à la jambe. Deux de ses partisans avaient été tués. Nimr Baqer al-Nimr a comparu à 13 reprises devant le tribunal siégeant à Riyad, depuis le début de son procès en mars 2013.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2105
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
17
Oct
Russie : Le président Barack Obama joue avec le feu ! Imprimer
Vendredi, 17 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

La stabilité mondiale mise en danger !La stabilité mondiale mise en danger !Russie : Le président Barack Obama joue avec le feu !

« La Russie est la deuxième menace de l’humanité », a déclaré le président américain Barack

Obama, le 15 octobre, devant l’assemblée des Nations unies !

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a répondu au président américain en le qualifiant de « dérangé mental ». Il a souligné qu’il « était bien triste qu’en énumérant les menaces qui pèsent sur l’humanité dans son discours aux Nations unies, le président Obama ait placé la fièvre hémorragique Ebola à la première place et la Fédération de la Russie à la seconde place, avant "l’Etat Islamique" ! » Puis, il a ajouté, à propos du président Obama : « Il ne mérite pas que je lui réponde. C’est triste, il ressemble à un dérangé mental ! »

Selon Dmitri Medvedev, les sanctions qui pèsent actuellement sur Moscou ont causé des dommages considérables sur la coopération entre la Russie et les États-Unis. La politique des sanctions occidentales est « absolument destructrice et j’irai même jusqu’à dire qu’elle est stupide ! » Les propos scandaleux de Barack Obama ajoutés aux sanctions empêchent toute normalisation des relations russo-américaines. Dans ces conditions, « aucune remise à plat des négociations n’est possible », a ajouté le Premier ministre russe…

Le président russe Vladimir Poutine va dans le même sens que son Premier ministre. Il a fermement critiqué l’attitude « hostile de son homologue américain envers Moscou. Nous espérons que nos partenaires comprendront le caractère imprudent des tentatives de chantage sur la Russie et qu’ils se souviendront que toute discorde entre grandes puissances nucléaires peut nuire à la stabilité stratégique du monde ! »

Les Etats-Unis peuvent se vanter d’être présents sur la plupart des fronts de guerre, notamment au Moyen-Orient où ils ont multiplié les foyers terroristes…

La Russie apporte une aide importante à la Syrie et à l’Iraq dans leur lutte contre le terrorisme. Comme le précise Dmitri Medvedev, « la lutte contre le terrorisme doit être menée en vertu des résolutions internationales et non de façon unilatérale ». C’est pourquoi, la Russie ne se joindra à aucune coalition qui ne respecte pas le droit international.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2103
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
11
Oct
« Nous appelons le monde à reconnaître l’Etat palestinien. » (Dignitaires chrétiens de Jérusalem) Imprimer
Samedi, 11 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Eglise Saint Sépulcre à Jérusalem-Est.Eglise Saint Sépulcre à Jérusalem-Est.« Nous appelons le monde à reconnaître l’Etat palestinien. » (Dignitaires chrétiens de Jérusalem)

L’annexion de Jérusalem-Est par l’entité sioniste en 1967 n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Depuis cette date, le peuple palestinien (chrétien et musulman) est agressé, assassiné et ses terres sont usurpées en toute impunité, sous le regard complice des alliés de l’entité sioniste.

Le 10 octobre 2014, un appel a été lancé par trois dignitaires chrétiens afin de reconnaître, de toute urgence, l’Etat palestinien avec pour capitale Jérusalem-Est. Cet appel, sous forme de lettre ouverte, a été signé par l’ancien patriarche latin de Jérusalem, Michel Sabbah, l’archevêque Atallah Hanna, patriarche de l’Eglise grecque orthodoxe de Jérusalem et par l’évêque Munib Younan, chef de l’Eglise luthérienne de Palestine et de Jordanie et président de la fédération luthérienne dans le monde.

« De Jérusalem, notre capitale occupée, nous envoyons un message urgent au monde entier, en particulier à l’Europe : Nous aspirons à la justice et à la paix. Reconnaître la Palestine et fixer les frontières d’Israël constitue la première étape pour parvenir à cet objectif », soulignent les dignitaires chrétiens.

Les négociations n’ont jamais abouti, les dés ayant été pipés. En effet, les Etats-Unis, soi-disant médiateurs des pourparlers, se gardent bien d’être objectifs dans la mesure où ils sont les porte-parole des sionistes.

« Nous sommes fatigués des appels à la reprise des négociations alors que nous ne pouvons pas nous rendre dans nos églises en raison d’un pouvoir étranger, et que notre peuple continue à être humilié par une occupation indésirable », ont ajouté les dignitaires chrétiens.

En dépit de 2000 morts, dont la majorité était des femmes et des enfants, l’entité sioniste n’a nullement été inquiétée par la communauté internationale, lors de son opération « bordure protectrice », l’été dernier. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a même osé faire passer Israël pour la victime !

« Les chrétiens ont un devoir de Résistance », poursuivent les représentants de la communauté chrétienne qui attendent de l’Europe qu’elle soutienne « les initiatives non-violentes des Palestiniens pour mettre fin à l'occupation israélienne et reconnaisse l'Etat de Palestine aux frontières de 1967 d'avant l'occupation israélienne, avec Jérusalem-Est comme capitale. »

Ce discours fait suite à une déclaration faite le 03 octobre par la Suède, qui a annoncé son intention de reconnaître l’Etat palestinien, ce qu’ont déjà fait sept pays membres de l’Union européenne. Cette annonce a été critiquée par l’entité sioniste et les Etats-Unis qui la jugent « prématurée » !

Le Parti Anti Sioniste soutient la Résistance palestinienne dans sa lutte contre le sionisme, ce cancer qui est une malédiction pour la région et le monde. Il dénonce le silence complice de la communauté internationale et de nombreux dirigeants arabes qui ne prennent pas leurs responsabilités.

Les véritables amis du peuple palestinien sont rassemblés dans le combat contre le sionisme et savent que la théorie des « deux États démocratiques vivant côte-à-côte » est une illusion soigneusement entretenue par le sionisme et ses complices afin de diviser le peuple palestinien.

La solution à deux Etats est celle en vigueur depuis 1948. Les événements ont montré ses écueils et ses limites. Aussi, l’entité sioniste d’Israël doit disparaître pour laisser place à l’idée défendue par le Parti Anti Sioniste depuis sa création : Un seul Etat sans sionisme —la Palestine historique— avec une seule Nation où juifs, chrétiens et musulmans vivront en harmonie et en Paix…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2096
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
10
Oct
Prix Nobel de la Paix attribué à un va-t-en-guerre ! Imprimer
Vendredi, 10 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Prix Nobel de la Paix attribué à un va-t-en-guerre !
© www.partiantisioniste.com/communications/2089
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»