› Communications du PAS
25
Nov
Nucléaire : la véritable menace est Israël ! Imprimer
Mardi, 25 Novembre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Nucléaire israélien : la véritable menace pour le monde !Nucléaire israélien : la véritable menace pour le monde !Nucléaire : la véritable menace n’est pas l’Iran, c’est Israël !

La séance plénière des discussions entre Téhéran et les six médiateurs internationaux pour son programme nucléaire s’achève à Vienne, le 24 novembre 2014 : date butoir du délai que l’Iran et les 5+1 (Russie, Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Chine et Allemagne) s’étaient fixés pour mettre au point un accord assurant le caractère pacifique du programme nucléaire iranien, en échange d'une levée graduelle des sanctions internationales imposées contre l’Iran. Les deux parties ont convenu de prolonger le plan d'action conjoint jusqu’au 1er juillet 2015.

Pendant une semaine, l'Iran, les Etats-Unis, la Russie, la Chine, l'Allemagne, la France et la Grande-Bretagne ont mené d'intenses négociations et ont tenté de surmonter les obstacles pour parvenir à un accord.

Jeff Steinberg, rédacteur en chef de la Revue américaine Executive Intelligence, rapporte qu’« un groupe de 43 sénateurs républicains a écrit au président Barack Obama, le 19 novembre, pour lui signifier leur inquiétude à propos d’un rapport qui prévoit de contourner le Congrès et d’alléger significativement les sanctions, en vertu d'un accord global nucléaire avec l'Iran. » L’analyste politique américain estime que « les mesures anti-iraniennes prises par le Congrès sur l'accord nucléaire pourraient avoir été prises au nom du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ! »

L’Iran a répété, à maintes reprises, que ses activités nucléaires ont pour seul objectif de couvrir les besoins du pays en électricité et de fabriquer des radio-isotopes, nécessaires au traitement du cancer du million de ses citoyens. L’AIEA a mené, ces 10 dernières années, plus de 5 000 inspections obligatoires sur le programme nucléaire iranien, sans trouver d’arme atomique. Malgré cela, l’entité sioniste, manipulatrice et orgueilleuse, persiste et répète depuis 1992, que l’Iran va se doter de la bombe atomique dans les 3 années à venir et cherche, par tous les moyens, à saboter les négociations en cours.

C’est par ailleurs un comble de voir le gouvernement américain, qui possède plus que tout autre pays, des armes nucléaires et des armes de destruction massive, et qui est le seul à les avoir utilisées, se présenter comme le leader de la lutte contre la prolifération des armes nucléaires ! Les Etats-Unis ont, avec leurs alliés occidentaux, équipé l’entité sioniste d'armes nucléaires, faisant d’elle la véritable menace pour la région et pour le monde…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2146
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
Nov
Palestine : L’idée de deux Etats est incompatible avec la réalité ! Imprimer
Vendredi, 21 Novembre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

La politique expansionniste de l’entité sioniste d’Israël exclut l’idée deux Etats !La politique expansionniste de l’entité sioniste d’Israël exclut l’idée deux Etats !Palestine : L’idée de deux Etats est incompatible avec la réalité !

L’analyste politique américaine, Alice de Rothschild, affirme que « les Etats-Unis n’ont jamais rien fait pour stopper l'expansion des colonies illégales de l’entité sioniste dans les territoires occupés palestiniens. »

Elle ajoute que « le Congrès américain est entre les mains des groupes de pression pro-israéliens comme l'AIPAC [Comité américain pour les Affaires publiques israéliennes, ndlr] et le lobby sioniste chrétien », qui influencent la politique des États-Unis et sont la principale force motrice de l'expansion des colonies illégales dans l’entité sioniste d’Israël. « Le Congrès ne fera donc rien pour gêner Netanyahu », souligne Alice Rothschild.

En effet, des millions de dollars des contribuables américains abreuvent l’entité sioniste, année après année, pour soutenir l'occupation et la brutalité de son armée. La machine de guerre qu'ils financent fait partie intégrante de l'industrie mondiale de l'armement qui, à elle seule, draine les ressources qui manquent à une humanité désespérément privée d'eau, de nourriture, de soins sanitaires, de logement et d'éducation. Ensemble, les Etats-Unis et leurs alliés sionistes coopèrent au renforcement de la domination de la région et à l'écrasement des mouvements populaires.

Au cours des dernières décennies, Israël a essayé de changer la composition démographique de la ville d'al-Qods (Jérusalem) en construisant des colonies illégales, en détruisant des sites historiques et en expulsant la population palestinienne locale. Plus d'un demi-million d'Israéliens vivent dans plus de 120 colonies construites depuis l'occupation israélienne de la Cisjordanie en 1967, y compris à al-Quds Est (Jérusalem Est).

Le sionisme ne s’est pas arrêté à la création de l’entité sioniste en Palestine, il a fondé sa politique internationale de domination militaire et d'hostilité envers ses voisins et a instauré un réseau mondial complexe d'organisations, de lobbies politiques, d'entreprises de relations publiques, de clubs universitaires et d'écoles pour appuyer et propager les idées sionistes au sein des communautés juives et dans l'opinion publique de façon générale.

Dans de telles conditions, l’idée de deux Etats est à exclure, un tel accord serait forcément inéquitable entre une population palestinienne encerclée et opprimée et un occupant militaire violent. La solution toujours clamée par le Parti Anti Sioniste est celle d’un seul Etat, pour une seule Nation qui ne présentera aucun danger, ni pour elle, ni pour la région. Un Etat sans sionisme, où Juifs, Chrétiens et Musulmans vivront en harmonie et en Paix : un modèle de réconciliation, d’égalité et de fraternité pour tous. Le Parti Anti Sioniste appelle les personnes libres —notamment, les Juifs opposés au sionisme—, à dénoncer et à combattre le lobby sioniste solidement implanté aux Etats-Unis, en France et dans d’autres pays européens. 

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2142
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
17
Nov
Territoires occupés de Palestine : Israël refuse de stopper sa colonisation sioniste ! Imprimer
Lundi, 17 Novembre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

La colonisation sioniste dans les territoires palestiniens occupés, de 1947 à nos jours…La colonisation sioniste dans les territoires palestiniens occupés, de 1947 à nos jours…Territoires occupés de Palestine : Israël refuse de stopper sa colonisation sioniste !

En dépit d’une condamnation internationale de sa politique expansionniste, l’entité sioniste d’Israël a déclaré qu’il ne limitera jamais la construction de colonies dans l'Est d'al-Qods (Jérusalem Est).

C’est Avigdor Lieberman, ministre sioniste des Affaires étrangères qui déclare, lors d’une conférence à laquelle assistait son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier, que les Israéliens refuseront « toute limitation de construction dans les zones Est de Jérusalem ».

Le ministre sioniste a ajouté qu’Israël n’admettra jamais que les constructions à Jérusalem-Est soient assimilées à des constructions de colonies et qu’il n’y aura aucun compromis possible: « Toute personne qui pense que Tel-Aviv est sur le point de limiter la construction dans cette zone, a tort ! »

L’entité sioniste va allouer 35 millions de dollars au département de l'Organisation sioniste mondiale chargé de la colonisation, pour la construction de colonies dans les territoires palestiniens. Le chiffre est actuellement d'environ 15 millions de dollars et des rapports indiquent que le budget 2014 pour la construction de colonies a déjà augmenté de 600% !

Selon le journal New York Times du 06 juillet 2010, le Trésor américain offre des crédits d’impôt aux fondations qui font des dons de soutien à la colonisation sioniste dans les territoires palestiniens occupés. Bien qu’officiellement, Obama continue d’exiger un État palestinien, la colonisation défiscalisée par le Trésor américain se poursuit. Il s’agit pour le lobby sioniste américain de gagner du temps, afin de continuer à refouler davantage la population palestinienne hors de son territoire. 

Plus d'un demi million d'Israéliens vivent dans plus de 120 colonies construites depuis l'occupation en 1967 par Israël dans les territoires palestiniens de la Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est.

Mais les populations de Gaza et de Cisjordanie ne se laissent pas intimider par la haine que leur voue l’USraël, poursuivant leur combat contre le sionisme. La Palestine a été spoliée par l'entité sioniste. Elle doit revenir, dans son intégralité, aux Palestiniens, quelle que soit leur religion. Depuis 1948, l’ennemi est le sionisme, cause première des maux dont souffrent les Gazaouis et plus généralement, les peuples arabes de la région, dont l’attention des dirigeants a été détournée par de faux ennemis créés par l’USraël. Libérer les territoires occupés doit être la priorité des hommes libres et conscients de cette injustice. L’Apartheid n’a que trop duré en terre de Palestine…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2137
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
13
Nov
Moyen-Orient : Le président Obama revoit sa copie ! Imprimer
Jeudi, 13 Novembre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Syrie : Barack Obama ordonne le réexamen de sa stratégie de lutte contre « l’Etat islamique ».Syrie : Barack Obama ordonne le réexamen de sa stratégie de lutte contre « l’Etat islamique ».Le président Obama revoit sa copie !

Le président américain Barack Obama a ordonné le réexamen de sa stratégie de lutte contre « l’Etat islamique » (EI) en Syrie, selon une source au sein du département d'Etat américain rapportée par la chaîne américaine CNN.

En une semaine, la Maison Blanche a organisé quatre rencontres avec des experts de la sécurité nationale pour savoir si la stratégie américaine en Syrie était adaptée à la lutte contre l'EI. « Le président nous a demandé de voir, une fois de plus, comment ces deux stratégies étaient adaptées l'une à l'autre […]. Le problème syrien qui perdure est actuellement compliqué par la nécessité réelle de mettre fin à l'activité de l'EI non seulement en Irak, mais également en Syrie », indique CNN.

Alistair Baskey, porte-parole du Conseil de sécurité nationale, déclare dans un communiqué, que Bachar al-Assad « a perdu toute légitimité à gouverner. En plus de nos efforts pour isoler et sanctionner le régime d'Assad, nous travaillons avec nos alliés pour renforcer l’opposition modérée. »

Craignant que les membres de la coalition ne perdent patience face au maintien du régime actuel, les Etats-Unis proposent une transition politique en Syrie impliquant la destitution de Bachar al-Assad : un pas de plus vers la concrétisation du rêve américano-sioniste !

Il apparaît que les Etats-Unis ne parviennent pas à déterminer clairement leurs objectifs dans la région. La coalition devient disparate, aucun de ses membres n’a le même objectif. La Turquie et l’Arabie saoudite visent la destitution de Bachar al-Assad mais ont des intérêts différents, tandis que les Etats-Unis prétendent que leur objectif principal est « l’Etat islamique ».

Une partie des armes américaines parachutées sur les Kurdes, qui défendent la ville syrienne de Kobané, s’est retrouvée entre les mains des djihadistes de l’EI. On a du mal à croire que l’élimination de « l’Etat islamique » soit la priorité américaine… 

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2134
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
11
Nov
Les Etats-Unis dépensent des milliards pour Israël ! Imprimer
Mardi, 11 Novembre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les Etats-Unis tuent et dépensent des milliards pour la sécurité d’Israël !Les Etats-Unis tuent et dépensent des milliards pour la sécurité d’Israël !Les Etats-Unis dépensent des milliards pour la sécurité d’Israël !

Selon James Henry Fetzer, analyste politique américain et rédacteur en chef de Veterans Today, les Etats-Unis dépensent des milliards de dollars pour faire la guerre au nom d'Israël et sacrifier des vies humaines.

Ce gaspillage est une catastrophe pour le peuple américain et pour la politique étrangère du pays. « Les Etats-Unis déploient un nombre incalculable de troupes et dépensent des sommes colossales, dépassant les milliards de dollars, pour mener des guerres pour le compte d’Israël », s’insurge M. Fetzer, qui est aussi co-fondateur de Scholars for 9/11 Truth (« Mouvement pour la vérité sur le 11 septembre »). Tout ceci est « un désastre total pour le peuple américain à cause des politiques menées par George W. Bush, Dick Cheney et surtout par Donald Rumsfeld », ajoute-t-il.

Revenant sur les attaques terroristes du 11 septembre, l’analyste politique affirme que les attentats ont été organisés par l'administration Bush « afin d’engager les États-Unis dans des guerres au Moyen-Orient et détruire les Etats arabes modernes qui servent de contrepoids à la domination sioniste d'Israël dans la région ».

Quelle que soit l’opinion que l’on se fait sur les attentats du 11 septembre 2001 (version officielle ou attentat organisé par la CIA ou le Mossad israélien), des faits incontestables découlent de ce fameux 11 septembre. La seule grande puissance dominante après la désintégration de l’Union soviétique (les USA) s’est donnée à elle-même un chèque en blanc, un quitus moral et politique lui permettant d’intervenir partout, quand elle le souhaite et par tous les moyens, au nom de la lutte contre le terrorisme !

En 2003, les Etats-Unis ont envahi l'Irak, en violation flagrante du droit international et sous le prétexte de trouver des armes de destruction massive stockées par l'ancien dictateur irakien Saddam Hussein.

Cette agression/occupation de l’Irak a répondu à plusieurs objectifs dont le premier et sans doute le plus important est d’avoir donné satisfaction à Israël et à son lobby nord-américain (AIPAC). Il s’agissait de briser un État arabo-musulman disposant à la fois d’eau (agriculture) et de pétrole, et de le morceler en trois entités ethniques et religieuses (Kurdes, sunnites et chiites). On a également liquidé ses élites soit par la corruption soit par l’assassinat (plus de 70 physiciens, chimistes et techniciens de haut rang dans le domaine nucléaire disparus ou assassinés). Et surtout, cette occupation renforce l’encerclement de la République Islamique d’Iran, principale ennemie d’Israël et de son lobby…

Les États-Unis ont achevé le retrait de leur personnel militaire en décembre 2011, après neuf ans de guerre.

Comme si la machine de guerre USraélienne avait besoin d’une « relance psychologique », le président Barack Obama a autorisé le redéploiement des troupes américaines en Irak (1500 soldats !). Depuis le mois d’août, la coalition internationale, avec à sa tête les Etats-Unis, effectue des frappes aériennes contre « l’Etat islamique » en Irak, et également en Syrie, sans aucune autorisation de Damas, ni aucun mandat de l'ONU : l’empire USraël s’enlise…

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/communications/2132
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»