Yémen : la France complice de génocide

Jeudi 15 février, l’ONG SumOfUs, une communauté internationale de travailleurs, consommateurs et investisseurs, dont le but est d’obliger les grandes firmes et les gouvernements à rendre des comptes, grâce à des campagnes sur des enjeux tels le droit du travail, le changement climatique ou la protection de l’environnement…a lancé une pétition afin que la France prenne ses responsabilités quant au génocide perpétré au Yémen.

Il nous semble utile de rappeler qu’actuellement la France est le troisième plus grand exportateur d’armes dans le monde.

C’est la raison pour laquelle un appel urgent lui est lancé, afin qu’elle cesse immédiatement de fournir des armes à la coalition militaire, infanticide et meurtrière, menée par l’Arabie saoudite contre le Yémen dans lequel la population civile subit une guerre sans précédent depuis 2014.

Selon SaphirNews,« La monarchie saoudienne est l’un des principaux clients des industriels de l’armement français : elle leur a acheté près de 9 milliards d’armes entre 2010 et 2016″, alors que l’Allemagne de son côté a cessé ce commerce de la mort au Yémen, à l’instar de la Norvège, de la Belgique et du Canada.

En effet, il existe un mouvement mondial de désengagement par rapport aux ventes d’armes au régime autocrate saoudien, mais le gouvernement français feint de l’ignorer.

Ces derniers mois, le Canada, la Norvège et la Belgique ont gelé leurs exportations d’armes aux belligérants impliqués dans la guerre contre Yémen. En janvier dernier, la chancelière allemande, Angela Merkel a eu la sage initiative de prendre la même décision pour son pays, jugeant qu’il était temps pour le gouvernement allemand de ne plus participer à ce commerce morbide et de déclarer l’arrêt des exportations d’armes dans cette région.

L’ONG SumOfUs a donc adressé une pétition à Emmanuel Macron, le président de la République, dans laquelle elle précise qu’« un enfant meurt toutes les dix minutes au Yémen à cause d’une guerre aussi terrible qu’injuste qui enrichit l’industrie de l’armement».

Si le commerce des armes constitue un domaine hautement stratégique, il ternit non seulement l’image de la patrie des droits de l’homme, mais il décime aussi des milliers de vies humaines.

Selon les Nations-unies, la guerre au Yémen représente peut-être «la pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale».

Rappelons que la France a ratifié en 2014 un traité sur le commerce des armes qui prévoit qu’un État signataire ne peut pas autoriser une vente d’armes qui serait utilisée contre des civils. Or, l’arsenal militaire dont s’est dotée l’Arabie saoudite, ces dernières années a largement été dirigé contre les populations civiles du Yémen.

Paris aurait dû tirer la sonnette d’alarme et faire respecter les accords, s’est offusquée SumOfUs en demandant à Macron de mettre fin à ce monstrueux commerce qui avilie la France et les Français.

« Le Président Macron ne cesse de se présenter comme un humaniste : poussons-le à passer aux actes et à se distinguer de son prédécesseur en faisant cesser ce commerce macabre. »

D’après Romain Mielcarek, journaliste spécialiste des questions de défense, cette situation pourrait changer, vu que « les gouvernements et les industriels sont sensibles à l’opinion publique; les citoyens ont un rôle à jouer, ils peuvent faire évoluer les choses.»

Il est agréable de savoir que les membres de SumOfUs ont déjà prouvé, à plusieurs reprises, que leurs voix pouvaient changer la donne et faire évoluer les situations.

Il est cependant consternant de constater qu’il faut l’intervention et les pressions  des ONG pour contraindre certains dirigeants à se comporter humainement !!!

Comment peut-on penser « profiter » un tant soit peu d’un commerce que l’on sait pertinemment basé sur les injustices les plus flagrantes et les plus terribles ?

Qu’est-il donc arrivé à l’homme du XXIème siècle ? Il tue la vie sous toutes ses formes, à commencer par la plus belle qui est l’enfant et il pense bien agir.

Ce qui paraît très URGENT c’est que les peuples, de par le monde, doivent agir au plus vite afin de d’obliger leurs dirigeants de mettre fin à tous leurs crimes, leurs folies, leurs aberrations sinon ils seront tous complices…

 

 

 

Commentaires