Vers un effondrement du dollar au profit de la Russie et de la Chine !

Vers un effondrement du dollar…
Vers un effondrement du dollar…

Vers un effondrement du dollar au profit de la Russie et de la Chine !

« Les BRICS [Brésil, Russie, Inde, Afrique du Sud, ndlr] sont les futurs dirigeants de l’économie mondiale » et la Chine en « reste la locomotive », a déclaré Vladimir Poutine, lors d’une conférence de presse à l’issue des sommets des BRICS et de l’Organisation de la coopération de Shanghai (OCS), qui se sont tenus à Oufa, en Russie, du 8 au 10 juillet 2015.

Scrutés par les observateurs mondiaux mais bizarrement boycottés par les médias occidentaux, ces sommets contrarient les Etats-Unis, pour qui la Russie serait « la plus grande menace à la sécurité nationale américaine », selon les mots de Deborah Lee James, secrétaire adjointe des Forces aériennes.

En réalité, les BRICS auxquels fait partie la Russie, sont avant tout une menace au dollar américain et au système d’échanges inéquitable qui lui est adossé. Les membres du BRICS entendent réformer le système financier international et se passer du dollar dans leurs échanges commerciaux.

La Russie a augmenté sa production d’or de 6,5% en à peine six mois ; elle est avec l’Afrique du sud et la Chine dans le panier des dix premiers producteurs mondiaux d’or. Quant à la Chine, premier producteur mondial d’or (9 816 tonnes), elle vient d’entrer dans le cercle très fermé des pays participant au fixing du cour de l’or à Londres.

La guerre de l’or menée par la Russie et la Chine a commencé, stimulée par une demande croissante du métal jaune. Les réserves d’or chinoise et russe sont à la hausse, de même que celles de l’Iran qui, pour contrer les sanctions économiques occidentales, utilise l’or comme monnaie d’échange avec son voisin turc ! Téhéran vient de récupérer 13 tonnes d’or qui étaient gelées en Afrique du sud.

Les Etats-Unis ont veillé, à travers leur système financier, à ce qu’aucun pays n’échappe à leur emprise ; leur voracité et celle de leurs alliés sionistes ont contribué à accentuer les inégalités et les déséquilibres économiques.

L’ordre mondial qu’ils ont établi va s’effondrer plus vite qu’il n’y paraît, les fissures du nouvel équilibre des forces sont de plus en plus visibles. La fin de la suprématie du billet vert, à l’origine de la domination américano-sioniste sur les marchés financiers mondiaux, a sonné.

Le Parti Anti Sioniste encourage les pays du groupe BRICS dans ces démarches, qui  leur permettent de s’affranchir d’un système économique injuste et esclavagiste. A terme, le dollar sera remplacé par une valeur liée à aucun système politique, une valeur refuge reconnue par tous : l’or. La Chine et la Russie l’ont bien compris. Désormais, ils mènent la danse…