Les USA menacent l’ONU !

Rien ne va plus pour les États-Unis qui fulminent une fois de plus contre l’ONU.

En effet, vendredi 23 mars dernier, les USA ont de nouveau menacé l’organisation de se retirer définitivement du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies (CDH), suite aux cinq résolutions condamnant leur allié « israélien » adoptées par l’organe basé à Genève, en affirmant que cette fois s’en était trop !

Dans un communiqué, Nikki Haley, ambassadrice US à l’ONU, a déclaré : « quand le Conseil des droits de l’homme traite Israël moins bien que la Corée du Nord, l’Iran et la Syrie, c’est le Conseil lui-même qui est insensé et indigne », reprochant à l’organe onusien d’être « largement biaisé contre « Israël » ».

Puis d’ajouter, « le Conseil des droits de l’homme a adopté cinq résolutions contre « Israël » tout en adoptant seulement une résolution contre la Corée du Nord, une contre l’Iran et une contre la Syrie ».

« Notre patience n’est pas illimitée », a menacé Mme Haley en ajoutant :

« Les actes d’aujourd’hui montrent clairement qu’il manque à l’organisation la crédibilité dont elle a besoin pour être un vrai défenseur des droits de l’homme ».

Rappelons que le CDH, constitué de 47 membres, a été créé en 2006 afin de promouvoir et protéger les droits de l’Homme dans le monde.

Et c’est devant ce Conseil que Nikki Haley a sans cesse menacé d’un retrait imminent.
Cela fait suite à l’accession de John Bolton, va-t-en-guerre néo-conservateur , conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, qui, depuis son arrivée à la Maison-Blanche, a, semble-t-il, incité les États-Unis à quitter l’Unesco, (l’organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture). Puis, il a réduit considérablement la part du budget américain consacrée à l’ONU et a déclaré vouloir quitter l’accord de Paris sur le climat.

 

Serait-ce à ce point scandaleux que le Conseil des droits de l’Homme ose agir selon ce pour quoi il a été créé ?
Le Parti Anti Sioniste encourage l’instance onusienne à poursuivre dans cette voie et à aller beaucoup plus loin en condamnant cet État illégitime qu’est l’entité sioniste israélienne, de crimes de guerre, d’usurpation de territoires, de maltraitance envers le peuple palestinien et de tant d’autres injustices que ce régime inflige en toute impunité.