Une délégation militaire émiratie en « Israël »

Le mercredi 4 juillet dernier, la chaîne de télévision israélienne i24 a annoncé que dernièrement, une délégation militaire des Émirats arabes unis s’était rendue en « Israël ».

Selon Firas Hamed, présentateur d’i24 NEWS en arabe et d’après des informations recueillies par la même source, cette visite a eu pour but de découvrir et d’observer les exploits de l’avion de chasse de type F-35 Adir.

De plus, il s’avère que les Émiratis ont eu droit à une présentation détaillée du chasseur au cours d’une réunion en présence de responsables américains.

Officiellement, il n’y a pas de relations diplomatiques entre les Émirats arabes unis et l’État illégitime d’Israël. Il est à noter que les personnes qui possèdent un passeport israélien sont interdites d’entrer dans les pays du Golfe. C’est secrètement qu’il y aurait eu des pourparlers entre les deux pays sur l’amélioration de leurs liens, depuis plusieurs années.

Rappelons que le Premier ministre et criminel de guerre, Benyamin Netanyahu s’est entretenu à Washington avec Yousef al-Otaiba, l’ambassadeur des Émirats arabes unis, en mai 2018, dans un restaurant de Washington D.C où Netanyahu et sa femme Sarah ont été invités à la table de l’ambassadeur M. Otaiba afin de discuter politique et ce d’après les rapports qui ont été fournis.

Ils n’en sont pas à leur première rencontre puisque Netanyahu avait déjà rencontré M. Otaiba, ainsi que le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis, Cheikh Abdullah bin Zayed Al Nahyan, dans un hôtel à New York en 2012 après avoir assisté à l’Assemblée générale des Nations unies, où il s’était prononcé comme suit, sur le nucléaire iranien : « la communauté internationale devait faire tout son possible pour empêcher l’Iran d’acquérir des armes nucléaires ».

Le Premier ministre et criminel de guerre, Benyamin Netanyahu a été le maître d’œuvre de la rencontre entre Zayed Al Nahyan et Otaiba qui les a accueillis dans sa chambre d’hôtel au Loews Regency, où une fois de plus le programme nucléaire de l’Iran était à l’ordre du jour.
Exposé par « Israël » comme l’une des réponses à la « menace » iranienne, le F-35 est réputé capable d’être invisible face aux missiles S-300 livrés à l’Iran par la Russie.

 

Le Parti Anti Sioniste ne voit pas d’un bon œil ce qui se trame entre l’Arabie saoudite et l’État illégitime d’Israël. Nous soupçonnons que, sous couvert d’échanges militaires entre les Émiratis et « Israël », se cache un projet bien plus démoniaque, le projet NEOM, que nous avons dénoncé afin d’alerter le monde du danger que cela représente pour l’humanité toute entière.
L’union de l’Arabie saoudite et l’entité sioniste d’Israël n’augure rien de bon et il est indispensable d’y mettre un terme !
La soi-disant menace iranienne ne serait-elle pas qu’un leurre dont use le sionisme international afin de nous dévier des réelles menaces qui nous guettent ?
Restons éveillés et prenons garde au dessein malsain que nous projettent les soldats de Satan.