Transfert de l’ambassade US à Jérusalem le 14 Mai prochain

Les Etats-Unis prévoient de transférer leur ambassade en Israël de Tel Aviv à Jérusalem au mois de mai, a annoncé vendredi un responsable américain à Reuters.

Le transfert de l’ambassade « coïncidera avec le 70e anniversaire de la création d’Israël », a précisé à l’AFP un autre responsable américain, sans plus de précision sur la date.

L’ambassade sera initialement située dans le quartier d’Arnona, dans un groupe de bâtiments qui abrite les opérations consulaires américaines à alQods, a précisé ce deuxième responsable.

Dans un premier temps, seul l’ambassadeur et une petite équipe déménageront de Tel Aviv, a-t-il indiqué.

Une « provocation » selon les Palestiniens

La direction palestinienne a qualifié de « provocation » la décision américaine de transférer en mai l’ambassade des Etats-Unis en Israël de Tel-Aviv à alQods, et estimé que l’administration Trump était devenue un obstacle à la paix.

C’est « une provocation pour les Arabes, musulmans et chrétiens. Par une telle décision, l’administration Trump finit de s’isoler complètement et devient une partie du problème et non plus de la solution », a dit à l’AFP le numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP), Saëb Erakat.

 

Le porte-parole du mouvement de la Résistance islamique de la Palestine le Hamas, Abdellatif al-Qanoue, s’est exprimé dans un communiqué de presse en ces termes : « Le transfert de l’ambassade américaine n’accordera aucune légitimité au régime sioniste et ne changera pas la vérité sur Qods. »

Il a ajouté que cette décision était considérée comme une violation flagrante du droit international et qu’elle est contraire à toutes les normes internationales.

Aux dires de ce responsable palestinien, cette mesure, adoptée par l’administration Trump, a provoqué la fureur du monde arabe, suscité une réprobation générale et donné un sentiment de trahison aux nations arabes et musulmanes.

Un autre porte-parole du Hamas, Hazem Qasem, s’est attardé sur le sujet pour dire : « La poursuite des manifestations en Cisjordanie et dans la bande de Gaza à l’encontre de reconnaissance officielle par les États-Unis de Qods comme capitale d’Israël signifie que la nation palestinienne n’acceptera jamais de telles décisions. Les décisions américaines ne modifieront jamais la vérité historique pour notre nation et Qods restera la capitale éternelle de la Palestine. »

Un responsable de la Maison Blanche a annoncé, vendredi 23 février, que l’ambassade américaine déménagera depuis Tel-Aviv, le 14 mai prochain, vers Qods.

Le 14 mai, coïncide exactement avec le 70e anniversaire de la formation du régime israélien et le début de l’exode palestinien de 1948 ou Nakba.

Commentaires