SYRIE : LA CHINE RENTRE EN JEU !

SYRIE : LA CHINE RENTRE EN JEU !
SYRIE : LA CHINE RENTRE EN JEU !

Tout semble indiquer que l’on se dirige vers une intervention militaire chinoise en Syrie, aux côtés de l’armée russe.

En effet, diverses sources signalent que le porte-avion chinois Liaoning-CV-16 accompagné d’un croiseur doté de missiles guidés, vient d’arriver dans le port syrien de Tartous où stationne déjà la flotte russe. D’ici novembre des avions J-15 chinois seront probablement déployés, soit sur le porte-avion, soit sur la base aérienne de Jableh où opèrent déjà les Russes. Des hélicoptères de lutte anti-sous-marine Z-18F les rejoindront ainsi que des Z-18J.Une autre information crédible concerne la présence confirmée d’au moins un submersible nucléaire chinois de la classe Jin dans les lieux.

L’entrée en jeu de la chine dans la guerre contre les djihadistes répond ainsi à différents objectifs dont le premier consiste à se débarrasser des islamistes Ouïghours qui combattent en Syrie, de manière à étouffer dans l’œuf toute utilisation de ces derniers par Washington à des fins d’agitation séparatiste et terroriste lors de leur retour en Asie (à l’instar de la Russie avec les djihadistes tchétchènes).

il s’agit aussi pour Pékin de démontrer que l’Empire du Milieu est désormais un acteur de dimension mondiale de par sa capacité à projeter ses forces armées dans un conflit, bien au-delà de son environnement immédiat et de faire comprendre à un certain nombre d’acteurs régionaux que la Chine entend défendre ses intérêts à long terme, y compris en neutralisant par la force les plans stratégiques américains. Le temps où seul Washington pouvait déterminer la politique en Orient semble ainsi révolu.

Ce déploiement de force bouleverse la donne puisque les deux puissances nucléaires et leur allié iranien sont désormais solidement implantés en Syrie et s’apprêtent à en nettoyer les éléments islamistes soutenus par Washington et ses vassaux, Turquie et pétromonarchies en tête.

L’entité sioniste quant à elle se trouve désormais face à une situation désastreuse car le Hezbollah et la Syrie de Bachar Al-Assad sont désormais directement soutenus sur le terrain par deux puissances nucléaires dont les intérêts ne convergent pas avec ceux d’Israël.

L’Irak ayant aussi sollicité Moscou pour nettoyer le pays de ses djihadistes, il semble qu’une redistribution des cartes soit en train de s’effectuer dans le jeu moyen-oriental mettant fin à l’hégémonie américano-sioniste dans la région.

Le Parti Anti Sioniste observe cette nouvelle configuration avec attention et salue l’intervention de ces deux puissances nucléaires aux cotes de l’armée syrienne légitime, afin de contrer les groupes terroristes qui ont mis la région à feu et à sang, avec le soutien occidental.

L’insistance récente de François Hollande à demander la “neutralisation” de Bachar Al-Assad semble être le fruit d’une approche sans lien avec la nouvelle réalité du Proche-Orient et démontre le manque de discernement du gouvernement français et sa soumission au lobby sioniste qui tire les ficelles en sous-main.

Le Parti Anti Sioniste appelle donc une nouvelle fois le gouvernement français à cesser son soutien aux groupes terroristes, contrairement à l’Allemagne qui a revu sa position et semble désormais empressée de saisir l’action russe et chinoise comme un moyen détourné pour en finir avec l’interventionnisme américain dans la région.

[signature]Signature du président[/signature]

Commentaires