Syrie : l’Occident arrogant derrière le conflit !

Les membres de la Coalition internationale soutiennent le terrorisme !

La Syrie subit un conflit dirigé par les puissances occidentales arrogantes qui, oeuvrant dans le sens de leurs intérêts géostratégiques et de ceux de l’entité sioniste, prétendent hypocritement combattre le terrorisme.

Loin d’atténuer les attaques des terroristes takfiris de DAESH, la Coalition internationale, avec à sa tête les Etats-Unis, encourage la formation de groupuscules qu’elle décrit comme « modérés » et qui sont, en réalité, les derniers instruments auxquels les Etats-Unis et leurs alliés occidentaux arrogants recourent pour une intervention terrestre en Syrie.

Les Etats-Unis, la France, la Grande-Bretagne, la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar, qui font partie de cette coalition, sont aussi ceux qui soutiennent les groupes terroristes en les équipant et en les formant. Guidés par les intérêts sionistes d’Israël, principalement sa sécurité, ils proposent des pseudo-plans de paix qui sont, en réalité, des appels à la division voués à l’échec.

Le même mode opératoire est appliqué par les Etats-Unis et leurs alliés sionistes, dès l’instant où ils convoitent un pays pour ses ressources ou pour sa position géostratégique, comme en témoigne cette vidéo.

La prétendue présence de la nébuleuse d’al-Qaïda a été un prétexte à l’invasion américaine de l’Irak, comme aujourd’hui, DAESH est le prétexte choisi par la coalition internationale pour semer le chaos en Syrie. Le général Wesley Clark, homme politique et ancien général des Forces armées américaines, déclarait lors d’une interview accordée à la chaîne américaine CNN, au début de l’année 2015, que DAESH « avait été créé grâce au financement de nos amis et de nos alliés dans le but de se battre jusqu’à la mort contre le Hezbollah ». Le Hezbollah fait partie de l’Axe de la résistance, dernier bastion de la résistance face à l’hégémonie américano-sioniste.

La déclaration du général Clark donne une explication à l’ascension fulgurante du groupe terroriste en Irak et en Syrie. DAESH facilite les objectifs américano-sionistes, justifiant une intervention terrestre pour renverser le gouvernement de Bachar al-Assad et le remplacer par une marionnette pro-occidentale in fine.

Le Parti Anti Sioniste appelle les Syriens à se méfier des discours mensongers de cet Occident arrogant qui, d’une main prétend combattre le terrorisme et de l’autre, continue de le nourrir. N’oublions pas que la politique belliqueuse américano-sioniste est à l’origine de tragédies humanitaires qui ont eu pour conséquence le déplacement des populations palestinienne et syrienne (pour ne citer qu’elles !), quand elle ne les a pas tuées…

Syrie : l’Occident arrogant derrière le conflit !

[signature]Signature du président[/signature]