Syrie : la DCA intercepte la majorité des missiles israéliens tirés à partir du Liban

L’armée syrienne a riposté dans la nuit de mardi à mercredi à une « nouvelle agression israélienne », ont affirmé mercredi matin les médias locaux.

La DCA syrienne a intercepté plusieurs missiles israéliens tirés par des chasseurs israéliens ayant survolé le Liban. L’aviation de l’occupation visait le centre des recherches scientifiques de Jamraya dans le Rif oriental de Damas.

Il convient de noter que les chasseurs israéliens ne s’aventurent plus dans le ciel syrien par crainte d’être touché par des missiles anti-aériens de l’armée syrienne.

Le commandement général de l’armée syrienne a précisé dans un communiqué que :

« l’aviation israélienne a tiré, vers 3h42 mn, plusieurs missiles depuis l’espace aérien libanais contre l’une de nos positions militaires dans la province de Damas. Notre défense anti-aérienne a pu les intercepter et détruire la plupart d’entre-eux ».

L’ennemi israélien porte l’entière responsabilité des conséquences et des conséquences graves de ses aventures agressives répétées et inexplicables

Et de conclure: l’ennemi israélien assume la responsabilité entière des répercussions dangereuses des ses aventures agressives.

Plusieurs explosions ont été entendues à Damas et ses environnants a indiqué la chaîne de télévision syrienne Al-Ikhbariya.

La chaîne iranienne arabophone Al-Alam a pour sa part fait état d’une violente riposte de la DCA syrienne qui a intercepté plusieurs missiles israéliens.

Début décembre 2017, le centre de recherches en question avait été pris pour cible par cinq missiles israéliens dont trois ont été interceptés.

Depuis 2011, ‘Israël’ n’a cessé de viser le sol syrien sous prétexte de vouloir contrer le Hezbollah.

Pour Damas, cette violation flagrante de son intégrité territoriale vise surtout à remonter le moral des terroristes que l’armée syrienne encercle dans la banlieue de Damas.