Syrie: Attaque balistique conjuguée France/Israël contre des cibles russes


La base aérienne russe Hmeimim en Syrie ©AFP

Des cibles russes à Lattaquié ont été attaquées, lundi soir, par Israël secondé par la France. 

Des dernières informations, en provenance de la Syrie, font état d’une attaque balistique conjuguée France/Israël contre des cibles russes à Lattaquié. Selon le ministère russe de la Défense, peu après des frappes aux missiles, depuis quatre F-16 israéliens, contre la banlieue de Lattaquié, une frégate française a visé un avion russe au dessus de la Méditerranée avec 14 militaires à bord.

L’appareil, un II-20 a perdu tout contact avec la base aérienne russe Hmeimim vers 00h23 (Heure locale) après que la frégate française Auvergne a tiré des missiles. Il survolait la Méditerranée à 35 km de la côte syrienne.

Pour la première fois depuis le début de la guerre contre la Syrie, Israël se fait accompagner de l’un des membres de l’Otan, la France pour frapper non seulement des sites militaires syriens mais aussi des cibles russes.

Le ministère russe de la Défense a affirmé dans un communiqué, émis le 17 septembre, que l’attaque de missiles sur la ville syrienne de Lattaquié a été réalisée depuis la mer parallèlement au tir de missiles israéliens contre des cibles russes à Lattaquié.

Le commandement central de l’armée syrienne a annoncé, dans un communiqué, que les chasseurs du régime israélien ont attaqué lundi soir un établissement des industries techniques à Lattaquié. L’attaque a causé des dégâts matériels et tué deux personnes qui étaient sur place.

« L’ennemi veut ainsi rehausser le moral chez les groupes terroristes échoués à Idlib face aux victoires fulgurantes de l’armée. Cela affirme encore une fois de plus qu’Israël soutenait directement les terroristes en Syrie », indique le communiqué.

L’agence d’informations syrienne SANA a annoncé plutôt que les systèmes de défense antiaérienne de l’armée syrienne avaient repoussé lundi une attaque de missiles menée depuis » air et mer « contre la banlieue de la ville de Lattaquié.

Selon les premières informations, sept personnes ont été blessées dans cette frappe de missiles. La DCA syrienne a violemment repoussé cette attaque qui a visé la base aérienne de Hmeimim et le village de Boulad à Homs soit des cibles militaires et civiles, a annoncé l’agence SANA, ce lundi.

Samedi 15 septembre, la défense antiaérienne syrienne a intercepté plusieurs missiles aux abords de l’aéroport international de Damas. Le raid a été effectué par deux avions israéliens depuis l’espace aérien libanais.