Sergueï Lavrov évoque la fin de la domination occidentale !

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.
Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères.

 Sergueï Lavrov évoque la fin de la domination occidentale ! 

Intervenant lors d’un forum pour la jeunesse, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a répondu à plusieurs questions concernant la fin de la domination de l’Occident, les sanctions antirusses et le problème des migrants en Europe.

Le ministre russe a déclaré qu’« aujourd’hui, nous observons la fin d’une très longue époque, celle de la domination économique, financière et politique de l’Occident historique. » D’après Sergueï Lavrov, de nouveaux centres puissants se créent, comme par exemple dans la région Pacifique, même si c’est un processus assez long.

L’une des raisons du chaos qui persiste dans les relations internationales, provient de la répugnance de l’Occident à réaliser que le temps de sa domination est terminé, estime le diplomate russe. « Nous observons des tentatives pour sauvegarder cette domination de façon artificielle, y compris en exerçant des pressions sur d’autres pays, par des sanctions et par l’utilisation de la force militaire », a expliqué le ministre, critiquant les actions entreprises actuellement par l’Europe et les Etats-Unis. Il ne faut donc pas s’attendre à la levée des sanctions dans un avenir proche.

Le terrorisme et les flux de migration illégaux résultent de l’intervention de l’Occident dans les affaires intérieures des Etats souverains, estime le diplomate russe. C’est exactement la raison pour laquelle le Proche-Orient et l’Afrique du nord sont devenus des « foyers du terrorisme et de l’extrémisme violent », ajoute Sergueï Lavrov.

L’analyse de Sergueï Lavrov correspond à celle défendue par le Parti Anti Sioniste, depuis de nombreuses années.

Le Parti Anti Sioniste salue la sage position de la Russie exprimée à travers la voix de son ministre des Affaires étrangères. Il appelle le gouvernement français à porter plus d’intérêt aux conseils de Moscou, à abandonner son alignement sur la politique étrangère américano-sioniste et à renoncer à participer au chaos, dont l’Occident est responsable et qui pourrait mener le monde à la catastrophe.

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Commentaires