Scandale des écoutes de la NSA : la France humiliée !

nsa_02
La France humiliée par la NSA !

Ironie du sort, au moment où l’Assemblée nationale adopte la « loi Renseignement », entérinant la surveillance généralisée en France, sortent de nouvelles révélations de WikiLeaks faisant état d’espionnage des instances politiques françaises par la NSA(« National Security Agency », Agence Nationale de Sécurité américaine).

En effet, Mediapart et Libération ont affirmé, le soir du 23 juin, que les présidents François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac, ainsi que plusieurs ministres, hauts fonctionnaires, parlementaires ou diplomates, ont été écoutés pendant près d’une décennie par les services secrets américains.

On se souvient qu’en 2013, l’Allemagne avait été choquée par les révélations de l’ancien consultant de la NSA, Edward Snowden, portant sur un vaste système de surveillance des conversations téléphoniques et des communications via Internet des Allemands, jusqu’à un téléphone portable de la chancelière Angela Merkel, pendant plusieurs années.

À l’issue du Conseil de Défense convoqué le 24 juin au matin à l’Élysée, la présidence française a qualifié les faits d’ « inacceptables », et la classe politique a condamné ces pratiques à l’unisson.

Barack Obama a certainement écouté poliment François Hollande lui expliquer que ces pratiques n’étaient pas correctes entre alliés, les révélations de WikiLeaks n’ont choqué personne à Washington où l’on sait bien que tout le monde espionne tout le monde tout le temps, même entre amis, l’essentiel étant de ne pas aller trop loin et de collaborer entre services.

Evidemment, en matière d’espionnage, les Etats-Unis écrasent leurs alliés avec leur supériorité technologique et budgétaire, ce qui implique qu’ils sont le plus souvent, voire toujours, dans le rôle de l’espion plutôt que l’inverse.

Quoi qu’il en soit, tout cela n’est qu’une vaste hypocrisie, c’est un secret de polichinelle parmi les politiciens et les élites françaises qui savent pertinemment qu’ils sont écoutés et que toutes les grandes puissances s’écoutent entre elles en plus d’espionner les pays du Tiers-monde.

Les politiciens européens sont surveillés afin d’éviter qu’ils ne dévient de la ligne politique américano-sioniste sachant que la politique française (et européenne, plus largement) est calquée sur celle des Etats-Unis et d’Israël. 

Le Parti Anti Sioniste est convaincu que ces offuscations des politiciens ne sont que du cinéma : ceux-ci simulent être indépendants et s’indigner face aux Etats-Unis, alors qu’ils savent pertinemment que leur pays est totalement sous la coupe des deux puissances étrangères que sont les Etats-Unis et Israël ! Cet empire américano-sioniste ne possède aucun allié, il n’a que des vassaux !

Le Parti Anti Sioniste appelle le gouvernement français à réagir de manière extrêmement ferme face à cette humiliation, et à retrouver son indépendance vis-à-vis de l’USraël, comme du temps du général de Gaulle, qui n’aurait jamais toléré cette situation.

yahia_gouasmi_05Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Commentaires