Velayati et Zarif répondent aux allégations de Halley

M. Ali Akbar Velayati, le haut conseiller du Guide de la Révolution islamique pour les Affaires internationales, a déclaré dimanche 17 décembre que l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies Nikki Haley n’avait pas la moindre connaissance scientifique dans le domaine balistique.

Il a déclaré :

« Je ne sais pas si l’ambassadrice des États-Unis à l’ONU est une experte du domaine international ou balistique. Elle a montré un engin en accusant les Iraniens de l’avoir fabriqué. Ce n’est qu’une allégation qui prouve le manque de connaissances scientifiques de l’intéressée. Elle n’éprouve aucun respect et ressemble beaucoup à son patron Donald Trump, en prononçant des propos infondés et ridicules. La République islamique d’Iran n’a fourni aucun missile au Yémen.»

Ali Akbar Velayati s’est ensuite attardé sur l’alliance anti-iranienne formée par l’Arabie saoudite et le régime israélien, affirmant qu’aucune de ces deux parties ne pesait lourd dans la région :

« L’alliance entre l’Arabie saoudite et Israël n’est pas une nouveauté. Les Saoudiens pro-occidentaux étaient en contact avec Israël dès le début de la formation de ce régime. Mais leurs relations viennent récemment d’être révélées. Les Saoudiens pensent qu’une alliance avec Israël leur permet d’agir contre l’Iran. Si Israël avait eu la moindre puissance, il ne serait pas caché derrière les murs. »

Par la suite, il a déclaré que la Palestine appartenait sans le moindre doute aux Palestiniens et qu’Al Qods était, indéniablement, la capitale de la Palestine, en martelant :

« Al Qods ne sera jamais la capitale d’Israël. Al Qods appartient à la Palestine et aux Palestiniens. »

Quant aux relations entre l’Iran et la France, M. Velayati a réaffirmé que les positions de la France vis-à-vis de l’Iran n’étaient pas vraiment marquées par le sceau de l’honnêteté et ce depuis la victoire de la Révolution islamique.

« Si elle entend gagner un bon prestige sur l’échiquier international, la France devra cesser d’emboîter le pas aux Américains. Le président français est un agent de Trump en Europe. Il devrait cesser de l’être », a-t-il indiqué.

De son côté, M. Mohammad Javad Zarif, le ministre iranien des Affaires étrangères a accusé les USA de fournir à l’Arabie saoudite des bombes à fragmentation pour tuer les enfants du Yémen, a rapporté la télévision iranienne arabophone al-Alam.

Ripostant aux assertions de l’ambassadrice des États-Unis aux Nations unies, M. Zarif estime qu’elles visent à détourner l’attention des crimes américains commis dans la région et surtout au Yémen ainsi que la dernière décision prise par le président américain Donald Trump à l’encontre de la ville sainte d’Al-Qods Jérusalem.

En marge d’une conférence sur les Droits de l’homme qui s’est tenue dans la capitale iranienne, il a ajouté :

« Les avions qui tuent le peuple yéménite sont américains. Les bombes larguées sur les têtes des Yéménites sont aussi américaines. Personne ne peut cacher cette vérité. »

Et, le ministre des Affaires étrangères a ajouté en ironisant sur le présumé missile qui se serait abattu sur Riyad, et que Mme Haley a exposé lors d’une conférence de presse aux Nations-Unies,  en affirmant qu’il avait été fourni par l’Iran :

« En même temps, elle lance des accusations infondées en exposant un tas de ferrailles ! »

M. Zarif a indiqué qu’une équipe de l’ONU a examiné le tas de ferrailles « dont on ne sait pas encore s’il s’agit d’un missile » et elle a constaté que certaines de ses parties étaient de fabrication américaine !

Dans une première réaction, M. Zarif avait tourné en dérision « la mise en scène » de Mme Haley, indiquant une forte impression de déjà vu, la fiole que le secrétaire d’État à la défense américain, Colin Powell avait exposée à la face du monde, la veille de la guerre américaine contre l’Irak.

Le Parti Anti Sioniste constate, non sans grande surprise, les honteuses et machiavéliques manipulations dont usent les responsables US afin d’arriver à leurs fins. De surcroît, ils diffament tout pays et État qui leur tient tête et qui s’est choisi une autre voie que la leur.
Nul ne peut duper, indéfiniment les autres, il est temps que les Arrogants prennent conscience qu’ils ne sont pas les seuls à vivre sur cette planète pour y décider selon leur volonté…

Commentaires