Qassem Soleimani : Comment venger le martyr Imad Moughnieh ?

Lors de la commémoration de la mort il y a dix ans du commandant du Hezbollah Imad Moughnieh, le général Qassem Soleimani, commandant des Forces d’al-Qods, une division des Gardiens de la Révolution de la République islamique d’Iran, a déclaré le 15 février, que le sang versé par Imad Moughnieh et par d’autres martyrs ne sera pas vengé par le tir d’un missile ou la mort d’une personne.