Palestine : les persécutions sionistes s’intensifient…

Palestine : l’entité sioniste redouble de violence et incite à la haine !
Palestine : l’entité sioniste redouble de violence et incite à la haine !

La recrudescence de la répression sioniste dans les territoires occupés —durcissement des sanctions à l’égard des résistants, interdiction aux fidèles âgés de moins de 45 ans d’entrer à la mosquée d’al-Aqsa, depuis le 26 août et exécutions de sang-froid— a provoqué un mouvement de révolte chez les Palestiniens. La Résistance palestinienne est déterminée à défendre ses territoires.

Cinq jeunes Palestiniens ont été exécutés dans la seule journée du 17 octobre, portant à 44 le nombre de martyrs dans les villes d’al-Khalil (Hébron) et d’al-Qods (Jérusalem) tués par les forces d’occupation ou par des colons, depuis le début du mois, sous prétexte d’avoir agressé des soldats sionistes surarmés —l’armée sioniste est l’une des plus puissantes au monde—.

En solidarité avec les Palestiniens et pour dénoncer les « incitations à la haine » du gouvernement sioniste, des milliers d’Arabes israéliens se sont rassemblés le 13 octobre, dans le nord d’Israël. Le 16 octobre, ce sont des milliers de Jordaniens qui sont descendus dans la rue pour demander l’annulation du traité de paix de 1994 entre la Jordanie et Israël, en signe de protestation contre la répression sioniste que subissent les Palestiniens. « Il n’y a pas de place sur le territoire jordanien pour l’ambassade du sionisme », scandaient les manifestants jordaniens.

Le Parti Anti Sioniste accuse les puissances occidentales et les médias occidentaux de complicité avec une entité sioniste criminelle. Tenus par les lobbies sionistes, les premiers se taisent et assistent Israël dans ses crimes, tandis que les seconds propagent mensonges et présentent les résistants palestiniens opprimés comme des criminels alors qu’ils défendent, avec légitimité et avec le peu de moyens qu’ils possèdent, leurs terres.

 

Le président Barack Obama déclare, lors d’une conférence de presse : « nous réaffirmons notre conviction qu’Israël a le droit de maintenir l’ordre et la loi et de protéger ses citoyens des attaques au couteau ». Le Parti Anti Sioniste se demande de quel droit parle M. Obama. Les mesures israéliennes, dites sécuritaires, ne sont-elles pas la traduction d’une politique sioniste raciste et agressive qui, in fine, vise la purification ethnique de la Palestine ? Monsieur le président, permettez au peuple palestinien opprimé de se défendre face à l’envahisseur sioniste, à défaut de lui venir au secours. Aucun peuple ne peut revendiquer son existence au détriment d’un autre.

Les méthodes utilisées par l’entité sioniste depuis sa création sont l’agression, la purification ethnique, les expulsions programmées de Palestiniens et les confiscations de leurs terres pour y construire toujours plus de colonies et maintenant  un troisième Temple sur l’Esplanade des mosquées.

 

La Palestine a été spoliée par le sionisme. Elle doit revenir, dans son intégralité, aux Palestiniens, quelle que soit leur religion. Le Parti Anti Sioniste rappelle aux sionistes qu’il est encore temps de quitter cette Terre sainte et d’y laisser juifs, chrétiens et musulmans, vivre en harmonie et dans la fraternité.

[signature]Signature du président[/signature]