La Palestine dénonce les récents propos du prince héritier saoudien

Le mouvement palestinien al-Sabirin a réagi, ce mardi 3 avril, dans un communiqué, aux récentes déclarations du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane « étant un signe manifeste des liens étroits entre l’Arabie saoudite et Israël ».

 

En effet, celui-ci, dans une interview à la revue américaine The Atlantic,  a assuré n’avoir « aucune objection » religieuse quant à l’existence de l’État d’Israël. 

« Les propos de Mohammed ben Salmane sont inacceptables du point de vue des valeurs humaines et ils prouvent que l’Arabie saoudite réserve au régime occupant d’Israël le droit de contrôler les territoires palestiniens. Les déclarations du prince héritier saoudien constituent un appel manifeste à établir des relations normalisées avec l’ennemi israélien. En faisant ces déclarations, le prince héritier saoudien a piétiné les droits et la cause de la nation palestinienne », a indiqué al-Sabirin.

Le mouvement palestinien a rappelé aussi que ben Salmane avait qualifié d’« organisations terroristes » le Hezbollah libanais et les groupes et partis de la Résistance.

Dans une interview exclusive accordée au magazine américain The Atlantic, Mohammed ben Salmane a déclaré que les mouvements de Résistance à la tête desquels, le Hezbollah, étaient des «organisations terroristes » qui mettaient en danger la sécurité de la région.

 

Commentaires