Opération surprise des tribus yéménites : vent de panique en Arabie saoudite !

aeroport_najran_arabie_saoudite_01
Aéroport de Najran fermé suite aux attaques des tribus yéménites…

Sans mandat de l’ONU, l’Arabie saoudite a initié des attaques aériennes contre le Yémen, le 26 mars. Son but est de saper le mouvement populaire Ansar Allah et de protester contre le choix du peuple yéménite qui refuse comme président, Mansour Hadi, fidèle allié de la pétromonarchie.

En représailles à l’agression saoudienne, des membres de tribus yéménites ont tiré plus de 80 missiles contre différentes localités de la province saoudienne de Najran, située dans sud du pays, à la frontière avec le Yémen.

Les combattants yéménites sont entrés en Arabie saoudite, où ils ont pris le contrôle des postes militaires des provinces de Najran et de Jizan (située à 60 kilomètres de la frontière saoudienne), et capturés des soldats saoudiens.

L’opération a créé la surprise ; la province de Najran est en état d’alerte et un vent de panique s’est emparé de toute l’Arabie ! L’aéroport de la province de Najran a été fermé, tandis que des civils fuient vers les pays voisins du Golfe persique.

L’opération des tribus yéménites en Arabie saoudite est un avertissement lancé à Riyad, qui s’obstine, depuis plus de 40 jours, à bombarder quotidiennement des zones résidentielles au Yémen, causant la mort de plus de 1200 civils et plongeant le pays dans une situation humanitaire alarmante, en raison d’un blocus maritime.

L’Arabie saoudite essuie un échec au Yémen où, non seulement elle n’est pas parvenue à rallier à sa cause les pays arabes au sein d’une coalition, mais encore, son opération « Tempête décisive » est un échec puisqu’elle n’est pas venue à bout de la résistance yéménite, au contraire… C’est ici que se reconnaît une véritable résistance où, face à l’adversité, elle redouble de ténacité.

Le Parti Anti Sioniste dénonce le mutisme des instances et de la communauté internationales face à la grave crise humanitaire que traverse le Yémen. Il dénonce les crimes de guerre commis impunément par l’Arabie saoudite contre la population civile­ —utilisation d’armes prohibées telles que les bombes à fragmentation— et appelle à une levée immédiate du blocus maritime qui asphyxie la population yéménite.

yahia_gouasmi_05Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste

Commentaires