Nucléaire iranien : les Etats-Unis ne tiennent pas leurs promesses !

ali_velayati_01
Ali Akbar Velayati, conseiller du Guide suprême de la République d’Iran.

Le conseiller du Guide suprême de la République islamique d’Iran, Ali Akbar Velayati, révèle que les Etats-Unis ont, à plusieurs reprises, violé les accords conclus entre l’Iran et les six puissances (France, Grande-Bretagne, Russie, Chine, Etats-Unis et Allemagne) lors des précédentes séances de négociations.

« Il a été constaté que certains inspecteurs de l’AIEA sont des agents de la CIA. Aussi, la République d’Iran ne permettra jamais que ses sites militaires soient inspectés », a déclaré le conseiller iranien, lors d’une émission télévisée, le 31 mai 2015.

L’Iran ne permettra jamais que la sécurité du pays soit mise à mal par ces pseudos-inspecteurs de l’AIEA. « Nous n’avons aucune confiance dans la conduite et les remarques des hommes d’État américains », a précisé M. Velayati.

« Je ne permettrai pas que des étrangers viennent inspecter nos sites militaires et viennent parler avec nos savants, qui sont les enfants chers au peuple iranien et qui ont réalisé toutes ces avancées scientifiques. Aucun état ne le permettrait, tous cachent leurs propres savants », a affirmé, pour sa part, le Guide suprême de l’Iran dans un discours prononcé le 20 mai.

Les 5+1 et l’Iran étaient parvenus à s’entendre sur les « paramètres clés » du dossier du nucléaire iranien, le 2 avril à Lausanne. Il avait été convenu que toutes les sanctions devaient être levées dès l’instant où les activités nucléaires de l’Iran seraient définies. Cela n’a pas été respecté puisque les Etats-Unis demandent un délai supplémentaire de 6 mois avant la levée des sanctions…

Le conseiller du Guide iranien remarque que les responsables américains ont des exigences excessives dans le traitement de la question du nucléaire iranien. A Lausanne, ils avaient accepté que le nombre de centrifugeuses soit de 1 000. Ils se sont rétractés pour le ramener à 350. C’est pourquoi, M. Velayati a exhorté les négociateurs iraniens à agir avec vigilance, « les Etats-Unis n’ayant jamais inspiré confiance. Ils ne tiennent pas leur parole, nous ne devons, en conséquence, pas agir en fonction de ce qu’ils promettent ! »

Le revirement américain n’étonne pas le Parti Anti Sioniste. Les Etats-Unis exécutent les désidératas de l’entité sioniste, par lobbies sionistes interposés. Il est fort possible qu’ils recourent à d’autres prétextes pour priver l’Iran d’un accord nucléaire.

L’entité sioniste n’a pas signé le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) et refuse toute inspection internationale de ses installations nucléaires —elle possède plus de 400 têtes nucléaires— : est la véritable menace !

Parti Anti Sioniste