Migrants : Ce que les médias ne vous disent pas !

QUEL CRIME AI-JE COMMIS?
QUEL CRIME AI-JE COMMIS?

Ces dernières semaines, les médias du monde entier ont braqué leurs projecteurs sur la crise migratoire sévissant en Europe et causée essentiellement par l’afflux de réfugiés syriens en direction du vieux continent. Une attention qui se concentre sur la souffrance de ces « migrants » et plus particulièrement sur les récentes tragédies qui les ont touchés lors de leur fuite panique.

Que cache cet intérêt soudain des médias occidentaux  pour l’immigration clandestine, qui pourtant ne s’est jamais interrompue depuis le début de la guerre en Syrie, et alors que les migrants vivaient les mêmes drames horribles qu’à l’heure actuelle ?

Comment se fait-il que cet afflux ait considérablement augmenté ces derniers mois au point que les pays européens paraissent dépassés, alors que les chemins vers l’Europe sont connus de tous et que ces nations ont adopté des programmes spéciaux pour  ne recevoir qu’un nombre limité de réfugiés ?

Pourquoi les coupables et les causes véritables de cette situation ne sont jamais révélés?

Parmi les milliers de migrants et de réfugiés, beaucoup viennent d’Afghanistan, d’Irak, du Mali ou de Libye, mais l’immense majorité est constituée de syriens fuyant le conflit ravageant leur pays depuis plus de quatre ans et qui a jeté des millions de personnes sur les routes. Il y a désormais plus de quatre millions de réfugiés syriens dans le monde ce qui en fait « la plus grande population de réfugiés pour un seul conflit en une génération», souligne le haut-commissaire aux réfugiés, Antonio Guterres.

 Ainsi, contrairement à ce que laissent croire les médias complices, ces malheureux migrants ne se sont pas réveillés un matin en décidant d’aller à la conquête de cette Europe opulente et prospère, mais ce désastre humanitaire n’est que le résultat de la politique néocoloniale menée par les États-Unis et Israël, ainsi que leurs supplétifs français et britanniques.

Est-ce que ces familles syriennes, irakiennes, afghanes, libyennes et autres seraient dans cette situation de désespoir actuelle sans les interventions militaires de l’US/OTAN qui ont détruit leurs pays sous prétexte de défense des droits de l’homme ?

Par ailleurs, peu de voix s’élèvent en Occident pour dénoncer le jeu pervers des américains, qui semblent se réjouir de la situation actuelle qu’ils ont probablement favorisée. En effet, récemment, un employé anonyme du Bureau de la Défense autrichien a affirmé que des organisations situées aux USA payaient les trafiquants afin qu’ils acheminent davantage de migrants africains et orientaux en Europe, et qu’une “stricte censure médiatique” était imposée sur la façon dont les immigrés payaient les passeurs : en d’autres termes, les services autrichiens accusent la CIA d’organiser l’afflux d’immigrants en Europe. De ce fait, ces afflux actuels, presque surdimensionnés, font partie d’une stratégie américaine qui vise l’Europe et n’a le droit d’être empêché par aucun gouvernement. Le très influent Washington Post a même publié dernièrement  un article révélateur intitulé « Comment des dizaines de milliers de migrants pourraient aider à sauver l’Europe » en présentant l’afflux d’immigrés comme une chance pour repeupler ce continent vieillissant….

Ainsi donc, cette campagne médiatique alarmiste, prépare l’opinion publique au fait qu’il n’y a nul autre choix que celui d’accueillir ces migrants dont la situation est épouvantable et dont on ne peut plus maitriser le flux.

D’un autre côté, l’Occident, en mettant en lumière les souffrances de ces immigrés et en jouant sur le sentiment de peur des citoyens européens face à une invasion massive de musulmans, légitime le fait qu’il est nécessaire de « finir le travail » en Syrie en poursuivant l’effort de guerre afin de renverser le pouvoir en place.

Le Parti Anti Sioniste tient à informer les citoyens français de la situation actuelle concernant le problème de l’afflux de réfugiés, qui entre dans la stratégie du chaos, mise en place par l’empire américano sioniste.                                                                                                                          

D’un côté, on s’indigne, on s’émeut devant le malheur qui frappe ces hommes et femmes désespérés fuyant les guerres qui ravagent leurs pays et de l’autre on participe activement à la destruction de leurs nations.

 

Le Parti Anti Sioniste appelle le peuple de France à ne pas se laisser berner par cette hypocrisie et à demander des comptes à ses gouvernants, qui à travers leurs politiques coloniales sont les seuls responsables de cette tragédie.

[signature]Signature du président[/signature]

Migrants : Ce que les médias ne vous disent pas !

Commentaires