Le Maroc va recevoir 4 avions d’espionnage israéliens

Le site « Intelligence Online » a déclaré que les forces aériennes marocaines allaient recevoir quatre avions dotés de technologie israélienne en matière d’espionnage.

Cela fait suite à un accord contracté entre les États-Unis, Israël et l’Arabie Saoudite, qui concéderaient au Maroc l’acquisition de ces avions de type « Gulf Stream G550 », embarquant un système d’intelligence, de surveillance et de reconnaissance israélien avec certaines modifications.

Ces modifications seront apportées par Israël Aerospace Industries (IAI) et sa filiale « Elta Systems » et pourraient ainsi, embarquer une plateforme fabriquée par le Canadien « Bombardier » et des équipements de la société américaine Raytheon. Le système Raytheon Sentinel, connu sous le nom ASTOR (Airborne Stand-Off Radar), est ainsi évoqué par Intelligence Online.

Le Maroc n’en est pas à sa première acquisition, puisqu’il a déjà reçu en matière d’armement des drones de fabrication israélienne de type Heron TP en mars 2013, puis récemment le roi du Maroc aurait équipé son armée de missiles de fabrication israélienne, d’après les révélations des médias marocains.

 

À l’inverse du gouvernement marocain, le gouvernement algérien ne s’ est pas laissé berner par le matériel en provenance de l’entité sioniste. En effet, il y a quelques jours, suite à une commande d’achat passée par l’entreprise nationale algérienne de distribution de l’électricité et du gaz (Sonelgaz), auprès d’un fabricant français d’équipements électriques lourds, il est apparu qu’en fait, parmi les marchandises reçues, figurait du matériel d’origine israélienne. Ce qui a mis en émoi les responsables algériens qui ont de suite renvoyé ladite marchandise.

Rappelons que la loi algérienne interdit toute importation de marchandises en provenance de l’État illégitime d’Israël.

 

Le Parti Anti Sioniste appelle le gouvernement marocain à ne pas tomber dans le piège de l’entité sioniste criminelle israélienne. Cette dernière, motivée, entre autre, par l’appât du gain, souhaite également, à travers ces liens commerciaux, normaliser ses relations avec le Maroc.
Mais le peuple marocain n’est pas dupe et prouve son soutien au peuple palestinien, en refusant toute alliance avec l’entité sioniste d’Israël.
En effet, les Marocains se sont rassemblés, vendredi 22 septembre dernier devant le Parlement à Rabat, la capitale marocaine, afin de condamner la normalisation avec le régime israélien en matière artistique et sportive.

Commentaires