LES FORCES DE MAINTIEN DE LA PAIX DE L’ONU ENTRE LES MAINS D’ISRAËL

Danny Danon et Ban Ki Moon
Danny Danon et Ban Ki Moon

L’ambassadeur sioniste Danny Danon aux Nations Unies ne chôme pas pour sioniser le monde. En effet, cet ambassadeur de droite et opposant acharné de la reconnaissance d’un État palestinien travaille d’arrache-pied pour faire passer des résolutions favorables à l’égard d’Israël.

Par exemple, il y a peu, l’ONU a adopté une proposition israélienne dans le domaine de l’utilisation de technologies agricoles dans les zones de pauvreté. La proposition israélienne a été acceptée par 124 voix contre 37.

Fin décembre, Danny Danon a entamé des démarches pour intégrer des officiers de police israéliens dans les rangs des forces de maintien de la paix de l’ONU.

« Le savoir-faire de la police israélienne peut aider l’ONU dans ses missions de maintien de la paix », a déclaré le diplomate israélien.

Le Parti Anti Sioniste rappelle à M. Danon que les opérations de maintien de la paix ont pour objectif la création de conditions de sécurité afin d’installer une paix durable dans les pays déchirés par des conflits.

 

L’entité sioniste est aux antipodes de cette définition, vu tout ce qu’elle fait subir aux Palestiniens quotidiennement. Son domaine de prédilection est plus d’attiser la guerre entre les nations et d’y participer, comme au Yémen et en Syrie.

 

Le Parti Anti Sioniste constate, là encore, l’hypocrisie onusienne ; l’entité sioniste refuse de respecter les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU qui le dérangent, mais se permet d’en proposer en sa faveur.

 

Commentaires