Le régime saoudien démolit les mosquées chiites à Najran

La chaîne satellitaire iranienne Al Alam a rapporté que le prince de la région de Najran, Jallawi ben Abdulaziz a publié un décret ordonnant la fermeture des mosquées chiites dans la ville de Najran et ses provinces sous prétexte qu’elles sont irrégulières et qu’elles ne servent pas l’intérêt public du pays.

De ce fait, Mohamed Fahd Subaye, le conseiller du prince de Najran a adressé des lettres officielles à un certain nombre de cheikhs et imams de mosquées wahhabites les exhortant à participer à élaborer une étude pour déterminer les moyens de fermer des mosquées chiites.

Selon un document obtenu par le site Meraat alJazira, ce conseiller a insisté auprès de ces dits cheikhs pour qu’ils gardent le secret sur cette affaire tout en coordonnant la mise en pratique des directives du prince Jallawi à ce sujet.

Selon des sources locales à Nejran :

« Les pratiques des autorités de Najran ne se limitent pas, uniquement à des restrictions contre les Chiites, mais elles vont jusqu’à diaboliser des cellules communautaires et soutenir des groupes wahhabites dans les provinces de Sharoura et Almhalih. Elles œuvrent à renforcer le rôle des associations wahhabites qui sont de vraies usines au service de l’idéologie terroriste extrémiste qui de surcroît créent des organisations terroristes dans la région.»

Commentant la décision de fermer les mosquées chiites, la source ajoute :

« Soutenues et nourries par l’Émirat de Najran, les écoles wahhabites envoient au Yémen des groupes de militants extrémistes et sectaires pour y répandre le wahhabisme-takfiriste, semer la discorde et déclencher une guerre civile.»

Rappelons que depuis de nombreuses années, les Chiites de Najran, qui font partie de la communauté ismaélienne subissent une campagne intensive de harcèlement et de discrimination, selon les rapports des droits de l’Homme émis par des organisations internationales.

Les Chiites de Najran se plaignent des campagnes de diffamation à leur encontre, de la confiscation de leurs terres qui sont données à de nouveaux naturalisés afin de changer la démographie de la région, composée essentiellement d’une majorité chiite, selon des sources civiles.

Il convient de souligner qu’à Najran, il y a de cela quelque temps, un bon nombre de mosquées chiites furent fermées et détruites, notamment la mosquée de Fatima Zahra, les autorités ayant avancé le prétexte qu’elles avaient été construites sans autorisation tout en sachant que les municipalités en Arabie saoudite refusent d’accorder des autorisations de construction de mosquées chiites.

Il est consternant de voir à quel point les autorités saoudiennes plagient le régime sioniste d’Israël, ou est-ce tout simplement l’inverse ???

Ces pratiques barbares, qui excellent dans le mal suscitent des interrogations les plus diverses : pourquoi tant de haine contre des êtres humains qui ne demandent qu’à vivre leur vie, tranquillement pratiquant la religion qu’ils se sont choisie sans nuire aux autres ?

Pourquoi le dialogue est-il banni et remplacé par cette terrible violence et ces tortures qui avilissent l’être humain ?

En quoi certains « hommes » se croient-ils supérieurs aux autres et ils s’arrogent le droit de les dominer ?

 

Commentaires