Le Pentagone visé par une cyber-attaque russe !

pentagone_01
Pentagone : quartier général du département de la Défense américaine.

Aux alentours du 25 juillet, des pirates informatiques russes ont lancé « une cyber-attaque sophistiquée » contre un système de courriels non confidentiels de l’état-major interarmées au Pentagone, selon des responsables américains ayant requis l’anonymat et cités par la chaîne NBC. Aucune fuite d’informations secrètes n’aurait eu lieu.

Le système informatique du Pentagone est débranché depuis une quinzaine de jours, l’attaque ayant visé 4 000 civils et militaires qui travaillent pour l’état-major interarmées, précise NBC.

Le Pentagone confirme avoir mis le système hors-circuit pour mener une enquête approfondie.

« Par principe et pour des raisons de sécurité opérationnelle, nous ne commentons pas les cyber-incidents ou attaques contre nos réseaux », a indiqué la lieutenant-colonel Valérie Henderson, l’une des porte-paroles du Pentagone dans un courriel.

Selon NBC, l’attaque était automatisée et a réussi, en moins d’une minute, à amasser et à rediffuser les informations collectées sur Internet. La cyber-attaque a été coordonnée par le biais de comptes cryptés et par les réseaux sociaux, d’après ces responsables américains anonymes. Le gouvernement russe n’a pas été directement accusé d’être à l’origine de l’attaque. Mais au regard de sa sophistication, l’attaque aurait été menée par des gens travaillant pour le compte d’une agence gouvernementale, précise NBC.

Ce n’est pas la première fois que des « hackers russes » mythiques sont accusés d’attaques contre les sites de médias et d’institutions occidentales. Fin avril dernier, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, commentait les rapports sur les attaques de « pirates informatiques russes » contre les réseaux informatiques américains et estimait qu’accuser Moscou de tous les maux « était devenu une sorte de sport ».

Commentaires