Le co-fondateur du groupe de rock Pink Floyd dénonce l’organisation des Casques Blancs en Syrie

Vendredi 13 avril, lors d’un concert à Barcelone, Roger Waters, co-fondateur des Pink Floyd a dénoncé l’organisation des Casques Blancs en Syrie.

Il a commencé son discours en disant qu’un homme avait souhaité prendre la parole sur scène pour parler des attaques chimiques dans la ville de Douma. Ces attaques étant, pour cet homme, orchestrées par Bachar Al-Assad.

Roger Waters a clairement manifesté son désaccord en dénonçant l’organisation syrienne Les Casques Blancs, la qualifiant de : « fausse organisation créée uniquement dans le but de permettre la diffusion de propagandes pour les terroristes et les djihadistes. »

Il a souhaité alerter l’opinion publique en disant que : « si nous écoutions cet homme, et toutes ces propagandes provenant des Casques Blancs et autres, cela nous pousserait à encourager notre gouvernement à lancer des bombes sur la population syrienne. »

Il appelle également à la plus grande vigilance : « nous n’avons pas fait toutes les recherches nécessaires pour nous faire une idée précise de ce qu’il se passe réellement ». Il nous encourage aussi à ne pas nous fier aveuglément aux rumeurs et complots basés sur la désinformation.
Les conséquences de cette désinformation sont malheureusement indéniables à l’heure actuelle. L’opinion publique a été formatée pour rentrer parfaitement dans le moule créé par les dirigeants sionistes. Les citoyens se complaisent dans cette « lobotomie médiatique », il est malheureusement plus simple de subir le conditionnement du système que de remettre en question des idées reçues.

Le rockeur a finalement conclu avec des paroles pleines d’amour, et nous a encouragés à œuvrer pour l’avenir de notre monde : « nous ne réussirons qu’en tendant la main aux autres à travers le monde, peu importe nos religions ou nos nationalités. »

La nuit qui a suivi, une attaque contre la Syrie a été conjointement menée par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France, pendant laquelle plus de 100 missiles furent lancés.
Les dirigeants de ces trois nations n’avaient manifestement pas assisté au concert de Roger Waters, à Barcelone…

Le Parti Anti Sioniste salue cette prise de parole opportune, et encourage les esprits libres comme Roger Waters à poursuivre leurs actes de résistance menant à l’éveil de la pensée. Il encourage également tous les citoyens du monde à s’affranchir de la mainmise sioniste.