La Russie refuse de faire sortir les Iraniens de la Syrie

NON ! C’est la réponse donnée par la Russie à l’entité sioniste d’Israël qui lui avait demandé d’« éloigner les forces de l’Iran et du Hezbollah des frontières que partage la Syrie avec la Palestine occupée ».

En effet, vendredi 13 juillet dernier, le quotidien israélien Yediot Aharonot a annoncé que la Russie n’accéderait pas à la requête de l’État illégitime israélien qui est de « faire éloigner, pour le moment, les forces de l’Iran et du Hezbollah jusqu’à 80 km de la frontière entre la Syrie et les territoires occupés palestiniens ».

Au même moment, l’armée syrienne continue son avancée vers la ville stratégique de Deraa, dont l’objectif est d’en reprendre le contrôle total. C’est ce que prévoit Yediot Aharonot qui a indiqué que « les forces de Bachar al-Assad, président syrien, prendraient, bientôt le contrôle total des hauteurs du Golan ».

Selon le quotidien israélien, « Israël saisira une bonne opportunité pour signer un accord, au cas où les forces d’Assad atteindraient le Golan ».

La semaine dernière et, ce pour la 3ème fois depuis le début de l’année 2018, le Premier ministre israélien le criminel de guerre, Benyamin Netanyahu, s’est rendu en Russie afin de s’entretenir avec le président russe Vladimir Poutine sur le nucléaire iranien, la situation au Moyen-Orient et le conflit israélo-palestinien.

« Les États-Unis ne parviendraient pas à obtenir tout ce qu’ils souhaiteraient en Syrie », c’est ce qu’a fait connaître, dernièrement le magazine américain Foreign Policy, qualifiant de « chimère » les tentatives des États-Unis destinées à « faire sortir les forces iraniennes du territoire syrien ».

Puis il a annoncé que « le président américain Donald Trump comptait parvenir à un accord sur la Syrie avec son homologue russe, lors d’une rencontre, prévue le 16 juillet à Helsinki ».

 

Le Parti Anti Sioniste soutient la Russie qui reste impassible face à la déstabilisation et à l’acharnement de l’État illégitime d’Israël, qui sans nul doute, n’hésitera pas à aller jusqu’aux menaces de guerre si le président russe, Vladimir Poutine ne s’incline pas à sa demande.
Une telle arrogance de la part de l’entité sioniste et du Président Trump prouve, une fois de plus à quel point ils se croient invincibles et invulnérables !
Mais, nous ne sommes pas dupes, une telle demande prouve que cette entité sioniste ne fait pas le poids face aux soldats héroïques que sont les Iraniens comme ceux du Hezbollah, qui sont la hantise des pseudos soldats israéliens qui ont peur de leur ombre.
Une telle demande de la part de tels fourbes donne à réfléchir sur le motif car comme on dit : « il y a anguille sous roche ».
Le sionisme arrive à la fin de son règne, passé le délai prévu, il disparaîtra et on pourra, enfin voir la Palestine libérée.
Nous prions pour que la Syrie ainsi que tous les pays opprimés par le sionisme soient libérés du joug de cet État illégitime qu’est « Israël » !

Commentaires