Israël à la rescousse de l’UE contre les « fake news »

Bonne nouvelle pour la propagande sioniste, une start-up israélienne va aider l’Union Européenne à détecter les « fake news » (fausses nouvelles).

En effet, nous apprenons que la société israélienne « AdVerif.ai », fondée en 2017, affirme avoir développé un logiciel capable de détecter les fake news.

L’Union européenne utilise désormais le moteur d’intelligence artificielle de la start-up en question pour identifier la désinformation diffusée sur le web et sur les réseaux sociaux.

Le fait que l’union européenne sollicite une entreprise comme « AdVerif.ai » entre dans le cadre de la campagne « UE contre désinformation », et de la construction d’un organisme chargé de surveiller et de censurer les «fake news». (Voir http://www.partiantisioniste.com/multimedia/censure-de-masse.html )

En novembre dernier, « AdVerif.ai » a lancé un algorithme basé sur l’IA qui, selon l’entreprise, peut identifier des histoires frauduleuses avec une précision proche de 90%. Le développement de l’algorithme a été financé par des réseaux publicitaires à travers les États-Unis et l’Europe, avec des grandes marques comme Adidas et Nike désireuses d’éviter d’être associé à de fausses nouvelles.

En effet l’objectif avoué de la startup est d’aider les annonceurs ne souhaitant pas que leurs publicités apparaissent à côté de « fausses nouvelles ».

La société a également l’intention de lancer un plug-in de navigateur qui afficherait un avertissement si vous avez atterri sur une histoire suspecte.

Son PDG, l’israélien Or Levi a déclaré que son système « pouvait bloquer l’affichage des publicités sur les sites proposant de faux sites de nouvelles et également des publicités pour les faux sites de nouvelles eux-mêmes ».

« Le pipeline de revenus pour les fausses nouvelles vient des réseaux publicitaires », a déclaré Or Levi. « Si nous coupons ce pipeline, ils ne seront plus rentables. C’est la chose la plus efficace à faire dans cette guerre.»

Le mot « guerre »  n‘est pas prononcé par hasard, car il s’agit en réalité d’un véritable affrontement contre la diffusion d’une vérité autre que celle assenée par la propagande médiatique au service de l’idéologie impérialo-sioniste.  Une guerre contre toutes les voix dissonantes qui osent remettre en question la toute-puissance de l’Empire.

Nous savons bien que la propagande médiatique ne prend plus sur la majorité de l’opinion publique des sociétés occidentales et que désormais le système a déclaré la guerre au « fake news », c’est-à-dire à la résistance médiatique face aux mensonges des dirigeants.

Comme nous l’affirmions dans notre article du 20 janvier dernier, intitulé « Macron « en marche » vers la censure des médias d’opposition »,  « le recours au terme de « Fake news » est utilisé pour disqualifier toute information ou informateur contraire à la ligne impériale. Tout contenu mettant en défaut les États-Unis, l’entité criminelle israélienne, et leurs alliés, pourra demain être « bloqué », et « éliminé » sans autre forme de procès ». Nous y sommes.

Sous des prétextes commerciaux, la start-up « AdVerif.ai » participe en réalité à ce combat et son camp est tout désigné, celui du sionisme.

On sait bien que la branche du Mossad chargée de la propagande est étroitement liée à de nombreuses Start-ups israéliennes spécialisées dans les hautes technologies et qu’il n’est pas innocent que le domaine des « fake news » soit pris en main par des entreprises israéliennes, le contrôle de l’information étant primordial pour les tenants de l’idéologie sioniste criminelle.

 

Le Parti Anti Sioniste dénonce cette prise en main de l’information par les entreprises de propagande israéliennes œuvrant pour le compte de l’entité sioniste criminelle et son idéologie nauséabonde.

C’est cet état illégitime, fondé sur le mensonge, le vol, la torture et le meurtre, qui dictera à nos sociétés occidentales ce qui est vrai ou pas…Un comble et un nouvel exemple d’inversion des valeurs dans laquelle notre monde est plongé depuis trop longtemps.

Bienheureusement, la propagande n’a qu’un temps et l’Histoire nous a enseigné que la réalité finie toujours par apparaitre, éclatante et évidente, quels que soient les moyens mis en œuvre pour la soustraire aux consciences des peuples.

 

Commentaires