Indignation mondiale après l’exécution du Cheikh Al Nimr !

De Téhéran à Bagdad, en passant par Paris, l’exécution de l’éminent dignitaire religieux Cheikh Nimr Baqer Al Nimr, un opposant au régime saoudien, a provoqué colère et inquiétude.

Á Paris, c’est en famille que l’on est venu dénoncer ce crime abject ainsi que le silence médiatique de notre gouvernement face à cette barbarie.

Près de 200 personnes se sont rassemblées, place du Général Brocard, non loin de l’ambassade saoudienne, dont l’accès avait été interdit par un important dispositif des forces de l’ordre.

Sans aucune surprise, aucun média n’a pris la peine de couvrir cet événement.

Les personnes venues dénoncer cet assassinat voulaient également clamer haut et fort leur ras le bol du gouvernement saoudien, qui « annihile notre région et invente des choses dans l’islam qui n’existent pas ! »

 

Sur place, on pouvait voir différents messages exprimés sur des pancartes tels que :

« Je suis Al Nimr« , « Saoud, Daesh même lutte, même combat » ou encore « Non au terrorisme sous toutes ses formes« 

Pour Amina, une jeune femme présente à ce rassemblement :

 » Ces gens-là n’ont rien à voir avec l’islam ! Depuis le début de l’année une quarantaine de personnes ont été décapitées. Selon les médias, Bashar Al Assad serait un dictateur….mais lui il n’a jamais décapité quelqu’un ! 
Avec la nomination de l’Arabie saoudite à la tête du « groupe consultatif » du Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies, tout devient plus clair ! ”

Pour Nafissa il est évident que c’est un complot monter de toute pièce afin de diviser les chiites et les sunnites. Pourquoi toute cette haine envers la communauté chiite ?

Ismaël, membre de l’Union des Patriotes Syriens, est venu lui aussi comme l’ensemble des manifestants condamner cet acte barbare contre un homme pacifique, désarmé et que les autorités saoudiennes ont tenté de faire passer pour terroriste.

« Nous, Syriens, voyons comment les médias falsifient l’information au profit du terrorisme ! Ceci est clairement une tuerie sioniste afin de renverser les données et d’occulter la colère qui gronde contre cette famille des Saoud ! »

 

Des slogans étaient également adressés au gouvernement de Hollande et Valls  pour lui rappeler, entre autre, que Cheikh Al Nimr défendait les valeurs des droits de l’homme et qu’il défendait le projet d’une démocratie en Arabie saoudite. « Pourquoi ne vous a-t-on pas entendu dénoncer ces crimes odieux ?! » s’exclame Ismaël qui poursuit ainsi:

« Parce que la différence entre vous et nous, c’est que nous ne nous agenouillons pas devant l’Arabie saoudite pour des dollars. Ne vous rappelez-vous pas qu’il y a un an de cela, jour pour jour, des terroristes assassinaient des journalistes/caricaturistes et que récemment ce sont 132 personnes qui ont perdu la vie par ces mêmes barbares au Bataclan ?? ».

 

En fin de journée, un jeune homme interpréta une chanson émouvante pour réclamer l’amour et la paix.

Selon l’agence Reuters, dans une lettre adressée à Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’Onu, le ministre iranien a déclaré que certaines personnes à Riyad semblaient décidées à étendre la crise actuelle à toute la région.

L’entité sioniste a pour sa part annoncé par l’intermédiaire de Yossi Cohen, le nouveau patron du Mossad depuis mercredi, que l’ennemi principal était la « menace iranienne ». Pour les pays de la région qui ont un contentieux avec l’Iran, le message est on ne peut plus clair!

 

Le PAS appelle de nouveau à la plus grande prudence car les enjeux géopolitiques n’ont jamais été autant brouillés. Le Proche et le Moyen-Orient sont assis sur un volcan en ébullition. Les peuples libres doivent s’unir et résister plus que jamais.
Chiites et Sunnites, l’heure est grave. Alors formons ensemble ce front uni contre le sionisme avant qu’il ne soit trop tard !
 Une nouvelle manifestation est prévue ce mercredi 13/01/2016 à 13h à Bruxelles, place Schuman, pour dénoncer une nouvelle fois ce crime barbare et les mensonges propagés par les gouvernements soumis au diktat sioniste.

Commentaires