Fourest court à sa perte !

caroline_fourest_01
Caroline Fourest sur France Culture.

Les adeptes de l’injure sont en panique et les « Charlot Hebdo », accompagnés de leur maîtresse du mensonge, Caroline Fourest, additionnent mensonges et diffamations.

L’intervention de Caroline Fourest sur France Culture, ce 25 mai 2015, donne l’occasion au comité de soutien de Yahia Gouasmi de lui intenter plusieurs procès.

En effet, elle fait plusieurs amalgames.

Pour semer le trouble et la division, Caroline Fourest applique la méthode perfide du sionisme en désignant les personnes par leur appartenance communautaire. Ainsi, elle occulte le véritable sujet : la plainte pour injure contre Charlie Hebdo.

Il est stupéfiant qu’en France, l’antenne nationale relaie la calomnie, le mensonge et la diffamation. Le comité de soutien de Yahia Gouasmi demande un droit de réponse à cette radio publique et rappelle à France Culture son devoir de respecter la pluralité de l’information !

Quant à la citation de Yahia Gouasmi reprise par Fourest : « derrière chaque divorce, il y a un sioniste », le comité de soutien y ajoute : « et derrière chaque mensonge, il y a une Caroline Fourest. »

Voici les propos qui méritent un procès pour diffamation :

–       Financement de la Liste Anti Sioniste par l’Iran : faux.

–       Financement du Centre Zahra France par l’Iran : faux.

–       Yahia Gouasmi est Iranien : faux.

En opposant sunnites et chiites, elle est aussi passible d’incitation à la haine et trouble à l’ordre public.

Nous la remercions de nous rappeler ce que Yahia Gouasmi réclamait à Charlie Hebdo. Désormais, il demande 1 euro symbolique pour tout musulman offensé. Vous devrez donc à monsieur Gouasmi la modique somme de plus d’1 milliard d’euros.

L’humour qui tue n’est pas notre humour ! Quant aux familles des victimes, Yahia Gouasmi leur avait adressé ses condoléances dans cet article daté du 11 janvier.

Le comité de soutien de Yahia Gouasmi dénonce le mensonge, la calomnie et la manipulation de Caroline Fourest.

Comité de soutien de Yahia Gouasmi