« Les États-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan ! »

Hamid Karzaï, chef de l'État afghan depuis décembre 2001.
Hamid Karzaï, chef de l’État afghan depuis décembre 2001.

« Les États-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan ! »

Dans son édition du 29 avril, le New York Times révèle que la CIA a versé secrètement des millions de dollars en espèces, au président afghan Hamid Karzaï, pendant plus de dix ans. L’argent, placé dans des valises, des sacs à dos et parfois même dans des sacs en plastique, était versé tous les mois.

Selon des conseillers du président cités par le journal, cet « argent dit fantôme » devait permettre aux renseignements américains d’avoir une influence en Afghanistan. En réalité, il a surtout alimenté la corruption. Bien qu’« il arrivait en secret et repartait en secret », cet argent est tombé entre les mains de chefs de guerre locaux, voire de Talibans. Comme le remarque un responsable américain, « les États-Unis ont été la plus grande source de corruption en Afghanistan » !

Selon le New York Times, rien n’indique que le président afghan en ait été le bénéficiaire. Cependant, des officiels afghans affirment que l’argent était remis au Conseil de sécurité nationale, organisme dépendant de la présidence…