Les États-Unis : une démocratie aux pieds d’argile

Mercredi 15 février, Nikolas Cruz, âgé de 19 ans s’est rendu dans son ancien lycée de Parkland en Floride, armé d’un fusil semi-automatique qu’il avait acquis légalement.

En ouvrant le feu, il a mis fin à la vie de 17 personnes et en a blessé une dizaine d’autres.

Les États-Unis, pays dont le taux de criminalité ne cesse d’augmenter, ont connu 18 fusillades dans des écoles depuis le début de l’année.

Cette violence ne représente qu’un des nombreux symptômes d’un mal-être profond qui ronge la société américaine au quotidien.

En effet, ceci n’est que la partie visible de l’iceberg.

Les États-Unis, qui se veulent être une grande puissance démocratique, économique et militaire, n’arrivent pas à résoudre les problèmes internes que rencontre aujourd’hui leur population.

Ses institutions, soi-disant libres et indépendantes, sont rongées par de puissants lobbies, animés exclusivement par l’appât du gain et du pouvoir.

 

Les grandes multinationales américaines d’armement, de gaz et de pétrole usent de leur influence pour préserver leurs intérêts aux États-Unis et dans le monde, aux dépens de la vie et du bien-être de la population mondiale.

Ce pays, qui se veut être le phare d’un monde civilisé, n’est en réalité qu’un régime corrompu et complice.

Les conséquences de sa géopolitique et de sa géostratégie ont des effets néfastes dans le monde entier.

Si les États-Unis sont considérés comme un exemple pour l’Europe, sera-t-elle également souillée et pervertie de la même manière dans un futur proche ?

Serons-nous ou sommes-nous déjà à la merci de ces mêmes lobbies ?

Si la réponse est oui, alors notre avenir est compromis.

Le Parti Anti Sioniste appelle tous les citoyens du monde à défaire et dénoncer par tous les moyens ces régimes malfaisants et corrompus afin d’éveiller les consciences, et de préserver la sérénité de nos nations.

 

Commentaires