Des drones israéliens mènent des missions pour le compte de l’Allemagne, en Afghanistan et au Mali

L’idylle continue et s’amplifie entre l’entité sioniste d’Israël et l’Allemagne.
En effet, mardi 6 février dernier, cette dernière a déclaré vouloir prolonger d’encore une année ses accords avec « Israël Aerospace Industries » (IAI), afin d’utiliser ses drones de reconnaissance « Heron 1 », qui servent à effectuer des missions militaires en Afghanistan et au Mali.

C’est ce qu’a affirmé l’IAI lors d’une annonce officielle, tout en détaillant le contenu du contrat, qui inclut la fourniture de matériels, ainsi que le personnel pour gérer les systèmes Heron 1 dans les deux pays où il est déployé.

Il est à noter que ledit Heron est capable de rester en l’air jusqu’à 45 heures et possède une masse maximale au décollage de 1.270 kilos et une charge utile de 250 kilos. Je laisse au lecteur le soin d’imaginer les dégâts qu’une charge de 250 kg pourrait occasionner.

D’après les affirmations d’ « Israël Aerospace Industries »: « L’armée de l’air allemande exploite les drones «Heron» en Afghanistan depuis 2010, où ils ont été impliqués dans des milliers de missions ».

Au Mali, le système est stationné sur la base aérienne américaine de Gao, dans le cadre de la mission de stabilisation. Notons que « les forces en Afghanistan et au Mali ont enregistré plus de 38.000 heures de vol depuis 2016 », a affirmé l’IAI.

Une déclaration stupéfiante faite par le vice-président de l’IAI et directeur général, Shaul Shachar, qui dit que : « l’extension des contrats au Mali et en Afghanistan est une confirmation de la capacité du Heron à mener des missions dans le monde entier ».

 

Le Parti Anti Sioniste ne peut que dénoncer et déplorer de telles alliances qui mettent encore plus en péril des régions du globe où la moindre étincelle peut déclencher un conflit mondial.
Nous ne sommes pas dupes, il y a certainement des intérêts économiques communs entre ces pays, qui motivent cette collaboration, dont les victimes sont une nouvelle fois des musulmans innocents.
Le Parti Anti Sioniste s’étonne également de l’absence de réaction de l’ONU et des autres organisations instaurées pour préserver la souveraineté de chaque nation selon le droit international.
Il serait grand temps que les peuples européens fassent pression sur leurs gouvernements pour qu’ils cessent toute collaboration avec un régime dont la barbarie n’est plus à démontrer.
Qu’ont fait les Afghans ou les Maliens contre le peuple allemand ? Il serait bien que le gouvernement de madame Merkel réponde à cette question devant ses citoyens, avant d’envoyer ces engins de morts fournis par l’entité criminelle israélienne sillonner et violer les cieux de ces pays souverains, et ceci en toute impunité et au mépris de toutes les conventions internationales.
Il est sûr qu’il faudra un jour répondre de cela devant l’Histoire, à défaut d’être jugé dans des tribunaux.

Commentaires