Un coup de propagande sioniste tué dans l’œuf à Anvers

Les sionistes se servent de tout et n’importe quoi pour leur propagande, pour passer dans les médias comme protecteurs de « la communauté Juive » et surtout dicter aux autorités étatiques ce qu’elles doivent faire !

 

Encore vendredi passé dans la ville d’Antwerpen, la veille de Shabbess, il y a eu des actes de vandalisme commis par un jeune homme, un immigrant musulman connu de la police pour vandalisme. Errant, il a arraché quelques Mezouzoss[1] attachées aux portes de quelques maisons de Juifs orthodoxes et des maisons d’Etudes et de prières. Selon une caméra, cette personne a aussi fait tomber un shtreimel[2] de la tête d’un Juif. Selon un site sioniste, il aurait aussi bousculé et menacé des passants Juifs.

 

Yechouroun-Judaïsme contre sionisme condamne cet acte de vandalisme qui s’attaque à des saints objets de culte et dénonce avec force l’intervention de groupes sionistes auprès des autorités, tout comme leurs milices privées dans la rue qui sèment plutôt l’insécurité.

 

En effet, après ce fait, les sionistes via un de leurs représentants (ils ne représentent nullement les Communautés Juives dont la direction ferait bien de s’en débarrasser) se sont empressés d’intervenir auprès de la police, mais celle-ci a réagi en répondant que la police est au courant d’actes de vandalisme et suit la situation, mais qu’elle n’a pas de procès verbaux à propos de menaces et de faire tomber des couvre-chefs. Elle insiste sur le fait que bien que cette personne ait été libérée après 12 heures ne veut pas dire que ce dossier n’a pas de suite. Voir en annexe : http://www.gva.be/cnt/dmf20180211_03350826/vluchteling-viseert-joodse-wijk-interne-veiligheidsdienst-in-opperste-staat-van-paraatheid.

 

Nous, Juifs antisionistes, attendons de la part de la police et de la justice qu’elles fassent correctement leur travail et ne s’associent pas à ces ‘pisseurs’ sionistes, agents du Mossad qui se tiennent devant nos maisons de prières.

 

La question qui se pose est pourquoi cela est-il arrivé ?

 

  • Dans tout ce qui nous arrive, il est bon de se poser la question pourquoi ceci est arrivé à nous Juifs orthodoxes qui ne se mêlent pas de la politique sioniste. Souvent la réponse ne se trouve pas loin, il faut d’abord chercher le Mal en nous, dans notre camp. Pourquoi à Anvers ? Bien que dans cette ville, il y habite beaucoup de Juifs non sionistes, voire antisionistes, elle est malheureusement aussi un bastion du sionisme religieux. C’est à cause de la relation que certains Juifs d’entre nous ont avec les sionistes d’Anvers ou de l’entité sioniste. Notre Peuple a déjà souffert de cette mauvaise liaison durant la 2ème Guerre Mondiale.

 

  • Ce fait est une des conséquences de l’occupation sioniste illégale en Palestine Occupée. Les sionistes provoquent la population native palestinienne qui ne fait que de défendre ses droits. Les sionistes transfèrent le conflit sionisto-palestinien partout dans le monde où ils sont présent. Ils se servent beaucoup des médias, des agences de tourisme, des bureaux de l’ « aliah »[3], mais certains gouvernements en Europe, contaminés par le virus du sionisme, sont complices du régime sioniste et collaborent. Ils provoquent le chaos dans un pays, culpabilisant les Juifs auprès des autorités de ce pays et ils font ainsi pression sur elles, comme l’a fait le Mossad au Maroc tout de suite après la création de l’entité sioniste.

 

Pourquoi ces agitations sionistes ?

 

Un but est de créer la peur et l’insécurité dans les communautés Juives pour justifier la présence de la milice sioniste privée appelée « Shmira » qui est plutôt une source d’insécurité et de curiosité malsaine.

 

L’autre but est de faire partir un grand nombre de Juifs dans l’entité sioniste, c’est ce à quoi le régime sioniste appelle à plusieurs reprises, le problème démographique et de désertion de l’armée sioniste exigeant.

 

Si nous sommes fidèles à HaShem et Sa Thora, HaShem n’enverra pas Son bâton pour nous frapper, le chien Amaleq ne pourra rien nous faire ! Donc éloignons-nous de ces sionistes qui pratiquent l’injustice contre les Palestiniens avec qui nous vivions pacifiquement avant l’arrivée du sionisme !

Hadassah BORREMAN

 

Militante Juive antisioniste, Mme Hadassah BORREMAN est membre du Cercle d’Études Rabbiniques YECHOUROUN-JUDAISME CONTRE SIONISME à Anvers.

Elle dénonce depuis de nombreuses années la mainmise sioniste sur le monde.

Avec son époux, M. Shmiel Mordche Borreman, elle manifeste à plusieurs reprises contre les différentes guerres imposées par l’entité sioniste au Moyen-Orient.

En 2008, ils s’associent à l’idée d’une Alliance stratégique du Judaïsme et de l’Islam contre le sionisme en partenariat avec le Centre Zahra France et le Parti Anti Sioniste.

 


 

 

[1] Petits boitiers contenant un parchemin avec des versets de la Thora accrochés sur le linteau des portes de maisons Juives. C’est un Commandement de la Thora. (Deutéronome 6: 4-9: 11: 13-21)

[2] Couvre-chef en fourrure de castor que les Chassidim porte le Shabbess et Fêtes et certaines occasions.

[3] Littéralement “montée” en Terre Sainte, mais quand c’est pour s’installer dans l’entité sioniste c’est plutôt une descente que les sionistes proposent aux Juifs

Commentaires