L’Algérie ciblée par DAESH !

DAESH promet « la vengeance » et « une longue guerre contre l’Algérie ! »
DAESH promet « la vengeance » et « une longue guerre contre l’Algérie ! »

L’Algérie ciblée par DAESH !

« Suite à une opération de recherche et de ratissage dans la localité de Aïn Defla, 1ère Région militaire [située au nord de l’Algérie, ndlr], un détachement de l’Armée Nationale Populaire a été ciblé, le 17 juillet 2015 à 19h, par un groupe terroriste. On déplore le décès en martyr de neuf soldats et la blessure de deux autres » rapporte, dans un communiqué, le ministère de la Défense algérien.

L’attaque fait suite à un message de l’organisation terroriste DAESH, qui sévit déjà en Libye, en Syrie et en Iraq. Dans une vidéo mise en ligne le 14 juillet 2015, le premier intervenant du groupe terroriste DAESH promet « la vengeance » et « une longue guerre contre l’Algérie », à qui il reproche d’être intervenue au Mali, tandis que le second intervenant menace de « faire la guerre jusqu’à la reconquête de l’Andalousie ! »

Visée par DAESH, l’Algérie, première puissance de l’Afrique de Nord, est aussi une cible de choix de l’OTAN, laquelle souhaite renforcer sa présence au Maghreb. En effet, l’attentat contre la ville touristique tunisienne Sousse est une forme de pression exercée sur ce pays pour l’amener à accepter l’installation d’une base militaire américaine sur son sol, de même que l’attentat perpétré le 17 juillet en Algérie est une forme de pression exercée par l’OTAN sur Alger pour l’amener à accepter l’utilisation de sa base militaire de Tamanrasset.

Le Parti Anti Sioniste a déclaré, à plusieurs reprises dans ses articles et ses vidéos, que l’Algérie était la prochaine cible. Les récents attentats en Tunisie et en Algérie s’inscrivent dans le projet sioniste qui vise à remodeler le Sahel et le Sahara. Serions-nous devant le fameux « Printemps arabe algérien » tant souhaité par le sinistre BHL, lors du débat sur la Guerre d’Algérie, le 01/04/2012 ? Ce même BHL avait déclaré que tous les Printemps arabes étaient « bons pour Israël », puisqu’ils affaiblissaient les pays dans lesquels ils se déroulaient !

Le Parti Anti Sioniste condamne l’attentat commis à Aïn Defla et dénonce, avec fermeté, les pressions et les tentatives d’ingérences occidentales qui menacent la souveraineté de l’Algérie. Il appelle les Algériens à la plus grande vigilance face aux manigances du sionisme international qui n’hésitera pas à semer le chaos pour satisfaire ses intérêts. Il réitère son message fraternel au peuple algérien, en lui demandant de protéger ses responsables et de ne pas tomber dans le piège de l’Occident et du sionisme.

Commentaires