Un sioniste entre à l’Académie française.

alain_finkielkraut_-_academie_maxppp_2016Le philosophe ultra-sioniste et islamophobe, Alain Finkielkraut a fait son entrée à l’Académie française, jeudi 28 janvier suite à son élection plus que controversée en Avril 2014.

En effet, la candidature du polémiste, régulièrement taxé de « néo réactionnaire », notamment pour ses plaidoyers contre l’islam ou sur l’identité nationale, avait alors divisé le petit monde des Immortels, terme désignant les membres de l’Académie.

Plusieurs d’entre eux étaient d’ailleurs montés au créneau, contre l’admission au sein de la prestigieuse institution de celui qu’ils qualifiaient de « raciste », ce qui avait fait réagir le philosophe, déclarant après son élection, en réponse à leurs propos :

« Mon attachement à l’État d’Israël leur est difficilement tolérable mais il faudra qu’ils s’y fassent ».

Ainsi, à défaut de se voir attribuer une chaire de philosophie au prestigieux Collège de France, car n’ayant jamais rien produit de conceptuellement très élaboré, Finkielkraut intègre une Académie que les philosophes consacrés universitairement jugent dévaluée et incarnant les fausses valeurs intellectuelles.

Cette élection les conforte dans leur jugement car Finkielkraut, désormais principal maître à penser de tous les haineux racialistes, a profané le temple philosophique français en le réduisant à une détestable et haineuse vulgate raciste.

Ce partisan du choc des civilisations est l’incarnation du sionisme le plus décomplexé, dont l’objectif est de diviser la société française en exacerbant la haine antimusulmane. Ainsi, pour faire accepter la logique racialiste et sécuritaire de l’entité criminelle israélienne, il utilise la méthode sioniste habituelle, consistant à faire exploser le ressentiment et la haine envers ceux qui résistent et dénoncent l’oppression sioniste.

En effet, le philosophe névrotique et obsessionnellement haineux, est un défenseur inconditionnel et hystérique de l’idéologie sioniste et de L’État illégitime israélien. Il en est l’un des propagandistes phares dans les médias et sur les plateaux TV où il a son rond de serviette. Son amour pour Israël n’a d’égal que la haine qu’il éprouve envers les autres : Les Arabes et les Noirs, comme le démontrent si bien ses nombreux propos.

Quant à son amour de la France, on a du mal à le percevoir quand il déclare au journal Haaretz en 2005 :

« Ce pays mérite notre haine : ce qu’il a fait à mes parents fut bien plus violent que ce qu’il a fait aux Africains ».

 

Le Parti Anti Sioniste condamne l’entrée d’Alain Finkielkraut à l’Académie française, qui se déshonore en promouvant cet individu, symbole de haine et de discorde.

Ceci est une nouvelle preuve qui indique que le sionisme ne colonise pas seulement la Palestine, mais aussi nos institutions, aux niveaux politique, économique, médiatique et culturel.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=11094
29 janvier, 2016 Actualités, Infos antisionistes
2016-01-29T19:49:11+00:00

Commentaires Facebook

Recherche

S’inscrire à la newsletter

Facebook Parti Anti Sioniste

réseaux sociaux