› Syrie / Moyen-Orient : Une nouvelle donne !
05
JUIN

Syrie / Moyen-Orient : Une nouvelle donne !

Imprimer
Mercredi, 05 Juin 2013 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne.Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne.Syrie / Moyen-Orient : Une nouvelle donne !

Les multiples destructions d'envergure en Syrie rendent futile tout dégât causé par un éventuel nouveau raid israélien. D’ailleurs, si la Syrie ripostait, le résultat serait néfaste pour l’entité sioniste, c'est ce qu'affirme un responsable syrien : « Nous n'avons rien à perdre, alors que leurs dégâts seront de loin plus importants ».

Le front du Golan serait ainsi ouvert à des parties populaires syriennes arabes et palestiniennes, prêtes à mener des opérations contre l'ennemi. La riposte à la frappe serait plus importante que la frappe elle-même, puisque les conditions de toute guerre régionale et internationale impliquent désormais l'Iran, la Russie et les États-Unis.

Les alliés de la Syrie, notamment le Hezbollah, savent pertinemment que toute agression israélienne les viserait directement. Ce qui impliquerait que toute riposte à « l'entité sioniste » serait commune !

Les missiles S-300 livrés à la Syrie pourraient ne pas être les armes les plus importantes obtenues par Damas ! En dépit du fait qu'elle préfère éviter l'ouverture de ce front, la Russie a mis en garde le Premier Ministre Israélien, Benjamin Netanyahu, contre toute nouvelle aventure en Syrie, auquel cas ce dernier couvrirait toute riposte syrienne. Ceci étant clairement signifié aux Syriens, aux Américains ainsi qu'à l'Otan.

En bref, si cette dernière acclamait l'offensive israélienne, elle commettrait une erreur. Si elle observait le silence, son mutisme serait critiqué. Et si elle affichait sa condamnation, sa position serait comprise en faveur du gouvernement.

Les informations en provenance du gouvernement syrien confirment que l'armée syrienne et le Hezbollah ont établi des plans pour faire face à cette éventualité. En fin de compte, la recrudescence des menaces à ce titre est bénéfique à tous les niveaux.

Il apparaît  également que des développements susceptibles de menacer l’unité du Hamas s’accélèrent. En effet, selon des sources indiquées dans le quotidien Koweitien « Al Jarida », la crise au sein du Hamas a été aggravée par le prêche incendiaire, à Doha, de Youssef Al-Qaradawi contre le Hezbollah et son secrétaire général Hassan Nasrallah, en présence de Khaled Mechaal, président du bureau politique du Hamas. Le commandement du Hamas ainsi que sa branche armée ont signifié à Mechaal son devoir de se désolidariser publiquement des propos de Qaradawi.

Enfin, tout affrontement entre l'entité sioniste et la Syrie embarrasserait les pays gouvernés par les Frères Musulmans. Elle embarrasserait de même le mouvement Hamas et l'opposition syrienne.

Le Parti Anti Sioniste félicite la prise de positions de certains courants du Hamas qui appellent à la réconciliation. Le PAS réitère son appel à l’unité envers tous les Hommes libres et épris de Justice, pour former ce  «  Front uni contre le sionisme » !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1565
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte