› Syrie : Le peuple français n'est pas dupe !
30
AOÛ

Syrie : Le peuple français n'est pas dupe !

Imprimer
Vendredi, 30 Août 2013 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le peuple de France dit NON à l’intervention impérialiste en Syrie !Le peuple de France dit NON à l’intervention impérialiste en Syrie !Syrie : Le peuple français n'est pas dupe !

La Guerre du Golfe a été rendue possible grâce à l'affaire des couveuses au Koweït… Seulement voilà, les témoignages s’avéreront être mensongers, et auront servi à favoriser l'entrée en guerre des Occidentaux.

La Guerre en Irak a été rendue possible grâce à l’affaire des armes de destruction massive… Seulement voilà, elles ne furent jamais trouvées car il s'agissait d'un montage grossier destiné à envahir ce pays.

En février 2003, la France avait refusé – avec raison – de se joindre à la guerre en Irak. De nombreuses vies françaises furent ainsi épargnées, et de ce fait la France avait évité de se mouiller dans un conflit sanglant bâti sur un mensonge.

Aujourd’hui, l'Occident et l’USraël tentent de justifier une guerre en Syrie en ne s'appuyant sur aucune preuve ! Des sondages montrent que globalement 59% des Français sont clairement opposés à une telle intervention millitaire.

Au lendemain de l'attaque chimique du 21 août dans les faubourgs de Damas, une radio nationale française proposait un sondage : « Syrie, faut il intervenir ? ». Les français ont majoritairement répondu par la négative (80%). Le 26 août 2013, un autre sondage enregistrait un résultat similaire (79,55%) à la question : « Les Occidentaux doivent-ils intervenir militairement en Syrie ? ».

Le vent tourne également chez les politiques français qui n’hésitent plus à exprimer publiquement leur opposition, dénonçant l'attitude irresponsable et va-t-en-guerre du Président Hollande et de son ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius.

« Nous exigeons des preuves sur les armes chimiques en Syrie ! » ont déclaré cinq parlementaires dans un communiqué : Alain Marsaud, Jacques Myard, Thierry Mariani, Philippe Meunier et Lionnel Luca. Selon ces eux, « Nul ne peut fonder une intervention militaire dans un contexte de confusion », rappelant à cet effet l’affaire irakienne et l’intervention destructrice en Libye.

D'autres responsables politiques se sont également opposés à cette posture du Gouvernement. Ainsi, le député UMP Philippe Meunier, secrétaire de la Commission de la défense nationale et des forces armées, voit dans la volonté du Président français une « politique de la canonnière dangereuse et irresponsable ».

Jean-Luc Mélenchon (Parti de Gauche), est quant à lui radicalement opposé à l'intervention. « Ce serait une erreur gigantesque, peut-être le seuil d’une guerre beaucoup plus large que toutes celles que nous avons vues dans cette région. Nous savons que les nord-Américains ont l’habitude d’utiliser n’importe quelle sorte d’argument pour justifier une intervention militaire. Cette fois-ci, c’est le gaz. Il ne faut pas faire cette guerre ! » insiste l'eurodéputé, prônant une « solution politique ».

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/actualites/1668
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte