› Syrie : Fausse guerre et traîtrise arabe !
15
Sep

Syrie : Fausse guerre et traîtrise arabe !

Imprimer
Samedi, 15 Septembre 2012 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les sbires de l’entité sioniste.Les sbires de l’entité sioniste.Syrie : Fausse guerre et traîtrise arabe !

Justifier une guerre parce qu’un président tuerait son peuple perd de son sens lorsque l’on sait que les agents de cette « pseudo guerre » ne sont que des groupes armés par l’USraël, cautionnés et soutenus par les monarchies arabes.

Bien que l’on veuille nous faire croire le contraire, cette soi-disant « révolution syrienne »  n’a de sens que de détruire un pays et son peuple pour le compte de l’entité sioniste. Elle marque le mariage parfait entre ces régimes arabes et l’impérialisme. Ces acteurs principaux ne sont que des agents des services secrets, des mercenaires exerçant pour des sociétés militaires, ou résumons tout simplement, en les nommant « bandits ».

Cette allégorie n’existe que pour dénigrer la résistance : Résistance palestinienne, Hezbollah libanais, Iran et Syrie, unique État arabe qui ne s’est jamais allié avec l’entité sioniste et n’a jamais conclu d’accord bilatéral.

Voilà pourquoi, au nom de la démocratie et de la liberté, l’entité sioniste s’attaque à la Syrie, taxant le régime de totalitariste et de dictature, le tout orchestré par nos médias. Tous ces collaborateurs (monarchies du Golfe et médias), au service de l’Occident impérialiste et de l’entité sioniste, peuvent encore couler des jours heureux à l’heure où le concept de trahison (alors que nous sommes à l’époque de la trahison) est le plus banni par la machine à conditionner les hommes (médias, ndlr).

Ces prétendus islamistes et nationalistes se trouvent alors dans le même camp que leurs ennemis jurés car, faut-il rappeler qui sont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’entité sioniste ? Qui dispose de la liste la plus longue de crimes perpétrés contre les peuples dans le monde ? Qui a commis ces sauvageries coloniales en Palestine, en Algérie, en Asie, en Afrique et en Amérique latine ? Qu’en est-il des victimes en Iraq et dans d’autres pays musulmans ?

Ces monarchies du Golfe, ces traîtres qui, il y a peu de temps encore, insultaient les puissances occidentales de « croisés », ont matière à se sentir gênés de se retrouver aujourd’hui, dans le même camp. Mais, au lieu de réviser leur position, ils s’y cramponnent !

La réponse affirmative ou non à ces interrogations n’a aucune importance. L’essentiel est qu’ils reconnaissent maintenant, lorsqu’ils parlent d’alliance, qu’ils sont dans le même camp que les puissances occidentales et l’entité sioniste. Ils s’efforcent de rechercher de nouveaux motifs d’alliance pour pallier à ceux qui ont perdu de leur impact. Cela prouve que la crise qu’ils traversent, comme pour les autres ennemis de la Syrie, est à son paroxysme et que leur fin est proche… 

© www.partiantisioniste.com/actualites/1209
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte