› Syrie : A qui profitent les attentats ?
07
Jan

Syrie : A qui profitent les attentats ?

Imprimer
Samedi, 07 Janvier 2012 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Attentat perpétré dans le quartier populaire de Midane (Damas, 06/01/12).Attentat perpétré dans le quartier populaire de Midane (Damas, 06/01/12).Syrie : A qui profitent les attentats ?

L’explosion dans le quartier historique de Midane, dans le centre de Damas, vendredi 6 janvier,  a fait 26 morts et 63 blessés, en majorité des civils. « L'attentat a eu lieu dans un quartier populaire, près de l'école Hassan Al-Hakim, dans un lieu bondé. L'attentat terroriste visait les habitants. L'explosion a été puissante et les ambulances se dirigent vers le quartier » a précisé la télévision syrienne.

Le colonel Ryad el-Assaad, chef de la soi-disant « armée syrienne libre », avait déclaré mercredi que « ses forces planifiaient de commettre des attentats cette semaine contre des centres vitaux appartenant au régime du président Bachar al-Assad » ainsi, le président « sera obligé d'abdiquer par la force des armes » ! Dans une interview à la chaîne de télévision américaine CNN, depuis la Turquie où il est réfugié, le colonel a précisé : « Nous nous sommes préparés pour cette étape… Nous ne pouvons pas renverser Bachar al-Assad par des manifestations pacifiques, c’est pourquoi nous allons le forcer à quitter le pouvoir par les armes ». Il ajoute : « Nous allons poursuivre le combat jusqu’à la chute du régime, cette semaine, le monde entier assistera à de grandes opérations partout dans le pays contre tous les intérêts de l’armée, du régime et des sites vitaux ». Insatisfait de l’action des observateurs arabes, menaçant que si ces derniers « vont rester non sérieux dans les prochains jours, les attentats se multiplieront sous une nouvelle forme ».

Le ministère de l'Intérieur a appelé les citoyens à coopérer avec les parties concernées en les informant de toute situation suspecte et en leur communiquant les données relatives aux activités des terroristes qui cherchent à porter atteinte à la stabilité et à la sécurité du pays. Le parti Baas a affirmé que l'attentat était « un acte terroriste faisant partie du complot ourdi contre la Syrie et coïncidait avec les déclarations faites par des figures de l'opposition syrienne et par des responsables français et américains ».

Le Hezbollah a condamné cet attentat-suicide terroriste et a déclaré que : « l’attentat qui a visé des gens innocents, un jour saint, est un moyen d’expression de la part de ceux qui cherchent à internationaliser la question syrienne, déroutées par les tentatives gouvernementales de résoudre les problèmes du pays. C’est aussi la preuve qu’ils rejettent toute solution ou toute réforme qui pourrait sauver le peuple syrien. » Ces forces contrôlées par les Américains ont voulu punir la Syrie pour sa position inébranlable aux côtés de la Résistance contre l'ennemi sioniste.

Pour protester contre cet acte terroriste, des masses importantes ont afflué sur les places publiques dans de nombreuses régions et villes à travers le pays pour rejeter l'ingérence étrangère dans les affaires internes de la Syrie et pour soutenir le programme de réforme globale.

Parti Anti Sioniste

© www.partiantisioniste.com/actualites/986
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte