› Actualités antisionistes
02
JUIN
Turquie : Le « Printemps » arrive ! Imprimer
Dimanche, 02 Juin 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Vers un « Printemps » turc ?Vers un « Printemps » turc ?Turquie : Le « Printemps » arrive !

De violents affrontements ont opposé les forces de l'ordre à des manifestants, dans le centre d'Istanbul, dans la nuit du 31 mai 2013, suite à un rassemblement dirigé contre un projet d'urbanisation. Ces oppositions ont ensuite viré en protestations anti-gouvernementales et les manifestants ont scandé des slogans appelant à « l’unité contre le fascisme » et à la « démission du gouvernement ».

Les affrontements, qui ont embrasé le centre d'Istanbul, ont débuté  avec l'intervention musclée de la police pour déloger quelques centaines de militants qui occupaient le parc Gezi, sur la place Taksim. Ameutés par les réseaux sociaux, de nombreux militants associatifs sont venus en renfort pour affronter les forces de l'ordre. Gaz lacrymogènes, pompes à eau, matraques, arrestations violentes, etc. Tel fut le sort réservé aux Turcs.

Peut-on croire qu’à la source de cette rébellion, il ne s’agisse que d’une opposition à un projet d’urbanisation ? Bien-sûr que non ! Depuis des mois, le peuple turc s’oppose à la politique de répression d’Erdogan. Le peuple turc a refusé le déploiement des missiles Patriot le long de sa frontière avec la Syrie et a protesté contre l’attentat de Reyhanli, attentat qui avait mis en accusation le gouvernement syrien alors que c’était l’oeuvre de groupuscules turcs. A trop vouloir s’allier avec l’Occident pour déstabiliser la Syrie, Erdogan devait bien s’attendre à un retour de bâton !

Les tensions montent, et même avec un peu de retard, le « Printemps » turc s’annonce chaud !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1559
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
01
JUIN
Syrie : L’Occident s’apprête à commettre un acte horrible ! Imprimer
Samedi, 01 Juin 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Des armes pour l’opposition « syrienne »…Des armes pour l’opposition « syrienne »…Syrie : L’Occident s’apprête à commettre un acte horrible !

Le Journal britannique Guardian publie : « L’armement de l’opposition syrienne est la pire erreur depuis l’apparition du fascisme ! ». Les pays occidentaux sont responsables de cette guerre confessionnelle entre chiites et sunnites qui déchire le Moyen-Orient !

Selon le quotidien, « aucune idée n’est plus horrible que celle de poursuivre l’alimentation de la guerre en Syrie. » Cela fait maintenant deux ans que le gouvernement britannique œuvre afin de renverser le régime du président Bachar al-Assad, cependant à ce jour, la Résistance du pays est plus forte que jamais. « La Syrie est toujours victime du conflit confessionnel dans lequel la région a été entrainée depuis le départ des dictateurs laïcs : Hosni Moubarak en Egypte, Zine el-Abidin ben Ali en Tunisie, Saddam Hussein en Irak et Mouammar Kadhafi en Libye ».

Selon Guardian, bien que ces dictateurs aient commis d’immenses erreurs, ils ont toutefois empêché la propagation des conflits confessionnels dans leur pays.

Ni La poursuite de l’armement des rebelles, ni le durcissement des sanctions contre le peuple syrien qui, à ce jour, est toujours en action, ne renverseront Bachar al-Assad.

Le plus surprenant est que selon le ministre des Affaires étrangères britannique, William Hague, la Grande-Bretagne n’est pas certaine que les armes qu’elle fournit à l’opposition seront remises dans les « bonnes » mains des groupes rebelles !

Ironie du sort pour la Grande-Bretagne et la France, elles ont échoué à « calmer les maux de la Syrie » à cause de leur mauvaise stratégie et maintenant, pour régler la guerre en Syrie, la livraison d’armes supplémentaires leur semble être la meilleure solution…

Quelle hypocrisie de la part de ces vautours occidentaux qui se nourrissent de la guerre et dont l’objectif est de diviser pour mieux régner !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1558
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
30
MAI
Syrie : La conférence internationale compromise par le double jeu américain ? Imprimer
Jeudi, 30 Mai 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Sergueï Lavrov, ministre russe (G) et John Kerry, Secrétaire d’Etat américain (Paris, 27/05/13).Sergueï Lavrov, ministre russe (G) et John Kerry, Secrétaire d’Etat américain (Paris, 27/05/13).Syrie : La conférence internationale est-elle compromise par le double jeu américain ?

« Les participants doivent travailler honnêtement ! » (Sergueï Lavrov, ministre russe)

Le 07 mai 2013, à Moscou, le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov et le Secrétaire d'Etat américain John Kerry s’étaient mis d’accord pour organiser rapidement une conférence internationale pour le règlement du conflit en Syrie : un Genève II, qui succéderait à la conférence de Genève de juin 2012.

Le 29 mai 2013, devant des journalistes à Moscou, Serguei Lavrov s’est dit très étonné d’apprendre qu’un projet de loi qui vise à condamner le gouvernement syrien pour une prétendue utilisation de mercenaires contre les terroristes, était actuellement examiné par le Conseil des droits de l'homme de l'ONU.

Parrainé par le Qatar et la Turquie, ce projet a été fortement appuyé par la délégation américaine ce qui, selon le ministre russe, est « pernicieux » ; ce projet de loi est, dit-il, « inutile et odieux » et risque de saper l’initiative américano-russe en faveur d’une conférence de paix pour résoudre la crise syrienne.

Lors de sa rencontre à Paris le 27 mai 2013 avec le Secrétaire d'Etat américain John Kerry, qui n’était apparemment pas au courant de ce projet de loi, ce dernier a promis de s’en charger mais à ce jour, Sergueï Lavrov ignore « s’il a réussi à le faire ».

« Nous ne voyons aucune alternative à l’organisation d'une telle conférence, mais il faut pour cela que tous [les futurs participants, ndlr] travaillent honnêtement et n'admettent aucun double jeu comme soutenir verbalement la conférence, et prendre des mesures visant à saper cette proposition [de conférence, ndlr], dans les faits », a déclaré Sergueï Lavrov, en allusion au projet de loi contre la Syrie, déposé devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU par le Qatar et la Turquie, et appuyé par la délégation américaine…

De son côté, Navi Pillay, Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, a mis en garde contre la fourniture d’armes en Syrie et a encouragé les deux parties syriennes (opposition et gouvernement) à oeuvrer dans le sens d’une solution politique.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1555
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
29
MAI
Interview du philosophe russe Alexandre Douguine – Paris, 25/05/13 [Vidéo] Imprimer
Mercredi, 29 Mai 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Interview du philosophe russe Alexandre Douguine – Paris, 25/05/13 [Vidéo]
Code lecteur :

Interview du philosophe et écrivain russe Alexandre Douguine (Paris, 25/05/13)

Alexandre Guelievitch Douguine, né à Moscou le 7 Janvier 1962, est un patriote russe passionné, un intellectuel et un fidèle de la religion orthodoxe. Il est philosophe, écrivain et dirige la Chaire de sociologie des relations internationales à l’Université d’Etat de Moscou. Il est spécialisé dans les affaires géopolitiques, en sociologie et en politologie.

Alexandre Douguine est surtout connu pour être le chef du « Mouvement international eurasien ». Il a également fondé l’école géopolitique russe eurasiste.

Plusieurs de ses ouvrages ont été traduits en français ; les trois derniers sont : « La quatrième théorie politique », « L’appel de l’Eurasie », « Pour une théorie du monde multipolaire ».

Le Centre Zahra France a interviewé M. Douguine lors de son passage à Paris, le samedi 25 mai 2013.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1554
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
28
MAI
Syrie : La position du Hezbollah libanais dans le conflit syrien Imprimer
Mardi, 28 Mai 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Seyyed Hassan Nasrallah, Secrétaire général du Hezbollah (parti libanais de la Résistance).Seyyed Hassan Nasrallah, Secrétaire général du Hezbollah (parti libanais de la Résistance).Syrie : La position du Hezbollah libanais dans le conflit syrien

Dans un discours prononcé samedi 25 mai dans la Bekaa de l’Ouest, à l’occasion du 13ème anniversaire de la libération du Sud Liban, le Secrétaire général du Hezbollah Seyyed Hassan Nasrallah a declaré que la position du Hezbollah par rapport à la Syrie était claire depuis le début du conflit.

Le Hezbollah a oeuvré pour un dialogue entre le gouvernement et l’opposion. Mais cette dernière, soutenue par les Etats-Unis et d’autres pays occidentaux, se voyait prendre rapidement la place du gouvernement syrien, c’est pourquoi elle a refusé le dialogue.

Ces pays occidentaux soutiennent le projet d’extension territoriale israélien -d’ailleurs actuellement, l’entité sioniste tire profit du conflit syrien pour multiplier les constructions illégales et s’étendre en Palestine-, en financant et en armant des terroristes venus des quatre coins du monde.

Comme l’avait souligné le président du Parti Anti Sioniste dans la vidéo « Syrie : Un complot contre l’Islam ! », et comme nous le rappelle le Secrétaire général du Hezbollah, l’accès en Syrie a été facilité aux « groupes takfiris aussi bien pour se débarrasser du pouvoir en Syrie que d’eux » ! Ainsi, l’objectif est double : enterrer en Syrie le pouvoir en place et les terroristes venus du monde entier pour combattre…

Seyyed Hassan Nasrallah a attiré l’attention sur le danger que représente la présence de ces groupuscules takfiris financés et soutenus par les Etats-Unis. Ils sont une menace pour toutes les communautés qui composent la nation syrienne : chrétienne, sunnite et chiite. Ils sont aussi une menace pour le Liban. Il suffit, a-t-il ajouté, de constater les dégâts qu’ils ont laissés en Irak. « Demandez aux Sunnites irakiens combien ils souffrent de ces groupes takfiris, de leurs meurtres de sunnites qui leur sont opposés », a-t-il interrogé. Il a ensuite souligné l’incohérence de l’opposition syrienne qui permet la destruction de la Syrie à condition que Bachar al-Assad parte…

Le Secrétaire général du Hezbollah a déclaré : « La Syrie est le soutien de la Résistance, c’est le dos de la Résistance. Nous ne resterons pas les bras croisés pour permettre qu’elle soit touchée, ce serait stupide. Si la Syrie tombe entre les mains des Américains, des Israéliens, des Takfiris ou des pions américains de la région, Israël rentrera au Liban et la Palestine sera perdue. »

Pour conclure, le Secrétaire général du Hezbollah a assuré que la Résistance poursuivait sa mission en dépit des campagnes médiatiques de dénigrement et des menaces d’inscrire la Résistance sur la liste des organisations terroristes. Le Hezbollah continuera de défendre le Liban, la Palestine et la Syrie. Les ennemis de la Résistance n’ont toujours pas compris ce qu’était la Résistance et c’est bien là leur malheur, car sans même appeler au djihad, les combattants sont prêts à se mobiliser : un seul mot leur suffit…

© www.partiantisioniste.com/actualites/1552
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent61626364656667686970SuivantFin»