› Actualités antisionistes
15
Nov
Exclusif : Entretien avec le président syrien Bachar al-Assad [Vidéo] Imprimer
Jeudi, 15 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Sophie Shevardnadze, correspondante pour la télévision Russia Today, a obtenu un entretien exclusif avec Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne, à Damas, vendredi 9 novembre.

Qui est exactement votre ennemi actuellement ?

Mon ennemi est le terrorisme et l’instabilité en Syrie. C’est notre ennemi en Syrie. […] L’Occident crée des ennemis. Dans le passé, c’était le communisme, puis c’est devenu l’Islam, puis Saddam Hussein pour une raison différente. Maintenant, ils veulent créer un nouvel ennemi représenté par Bachar. C’est pourquoi, ils affirment que le problème c’est le président, alors il doit partir. C’est pourquoi nous devons nous concentrer sur le vrai problème et ne pas perdre de temps à écouter ce qu’ils disent.

Avez-vous personnellement cru que vous êtes le seul homme qui peut garder la Syrie unie ?

[…] Tout syrien peut être président. Il y a de nombreux syriens qui sont éligibles pour ce poste. Vous ne pouvez pas toujours lier l’ensemble du pays à une seule personne. […]

Pourquoi la Turquie, que vous appelez une nation amie, devient un point d’appui pour l’opposition ?

Non pas la Turquie, mais seulement le gouvernement de M. Erdogan pour être précis. Le peuple turc a de bonnes relations avec le peuple syrien. Erdogan pense que si les Frères musulmans prennent le contrôle de la région et en particulier de la Syrie, il peut garantir son avenir politique, c’est une des raisons. L’autre raison est que Erdogan pense être le nouveau sultan et qu’il peut contrôler la région comme c’était le cas à l’époque de l’Empire ottoman, avec une nouvelle couverture. Dans son cœur, il pense être Calife. Ce sont les deux principales raisons qui l’ont fait passer d’une politique à zéro problème à une politique à zéro ami ! […]

Qui vous soutient dans le monde arabe ?

De nombreux pays soutiennent la Syrie dans leur cœur mais ils n’osent pas le dire ouvertement. Tout d’abord l’Irak, qui a joué un rôle très actif dans le soutien de la Syrie pendant la crise, parce que c’est un pays voisin. Ils comprennent et reconnaissent que si vous avez une guerre en Syrie, vous aurez la guerre dans les pays voisins comme l’Irak. Je pense qu’il y a d’autres pays comme l’Algérie et Oman principalement et avec d’autres pays. […]

Exclusif : Entretien avec le président syrien Bachar al-Assad [Vidéo]
Code lecteur :

Entretien exclusif avec le président syrien Bachar al-Assad [Russia Today]

© www.partiantisioniste.com/actualites/1278
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
12
Nov
Incroyable : 9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés ! [Vidéo] Imprimer
Lundi, 12 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Alain Grayson, député démocrate de Floride a interrogé, le 5 mai 2009, Elisabeth Coleman, inspectrice générale de la Réserve fédérale américaine sur les 9000 milliards de dollars qui se sont volatilisés depuis septembre 2008.

Incroyable, personne ne sait où est passé cet argent, qui en a bénéficié ! A la question du député : « Connaissez-vous l’identité de ceux ou de celui qui sont receveurs des fonds ? »

L’inspectrice générale répond : « Je ne sais pas. Nous n’avons pas regardé ce secteur spécifique en ce moment précis des examens ».

Incroyable : 9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés ! [Vidéo]
Code lecteur :

9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1274
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
11
Nov
Chine : Première puissance mondiale en 2016 [OCDE] Imprimer
Dimanche, 11 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

2016 : La Chine sera première puissance mondiale.2016 : La Chine sera première puissance mondiale.Chine : Première puissance mondiale en 2016 [OCDE]

Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale et seront dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), publié vendredi 9 novembre.

Dans son rapport sur la croissance mondiale à l'horizon 2060, l'OCDE table sur une croissance de l'économie mondiale de 3% par an en moyenne, avec des différences marquées entre les économies de marché émergentes et celles des pays avancés. « L'équilibre de la puissance économique va fortement basculer au cours des 50 prochaines années », selon l'organisation regroupant les pays les plus riches de la planète.

« Les Etats-Unis devraient céder leur place de première économie du monde à la Chine, dès 2016 », précise l'organisation. Ensuite, le PIB de l'Inde devrait à son tour dépasser celui des Etats-Unis « sur le long terme ».

« La crise économique que nous avons vécu pendant les cinq dernières années finira par être surmontée, mais le monde de nos enfants et de nos petits-enfants sera peut-être nettement différent du nôtre » estime le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, cité dans l'étude. « Du fait de leurs forts taux de croissance, le PIB total de la Chine et de l'Inde dépassera celui des sept plus grandes économies mondiales (le G7) d'ici 2025. Il sera 1,5 fois plus important d'ici 2060, alors qu'en 2010, il ne comptait que pour moins de la moitié du PIB du G7 » relate notamment l'OCDE.

Les économiques vieillissantes, comme le Japon et celles de la zone euro, devraient, quant à elles, progressivement céder du terrain face aux pays dont la population est plus jeune, tels que l'Indonésie et le Brésil. En Europe, la France devrait notamment voir son taux de croissance monter à 2% d'ici 2030 puis retomber à 1,4% entre 2030 et 2060. Selon ce même rapport, la croissance française dépasserait celle de l'Allemagne qui atteindra 1,3% d'ici 2030 et 1% entre 2030 et 2060.

De manière générale, « l'écart existant actuellement entre le niveau de vie des marchés émergents et celui des économies avancées devrait se rétrécir en 2060 » souligne encore l'OCDE.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1273
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
10
Nov
Iran : « La question nucléaire doit être réglée avec les Etats-Unis » [Ahmadinejad] Imprimer
Samedi, 10 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.Iran : « La question nucléaire doit être réglée avec les Etats-Unis » [Ahmadinejad]

Le Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, invité d'un Forum sur la démocratie en Indonésie, a déclaré, jeudi 8 novembre, que la question du nucléaire iranien devait être réglée avec les Etats-Unis.

« La question du nucléaire doit être réglée dans le cadre des relations entre l'Iran et les Etats-Unis », a déclaré le Président Ahmadinejad. « Tous les Etats membres de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA) et même des pays membres du groupe 5+1 nous disent, clairement, que l'Iran doit régler ce problème avec les Etats-Unis ». Afin de prouver la transparence des programmes nucléaires pacifiques de la République islamique d’Iran, le Président Ahmadinejad a invité les scientifiques nucléaires de différents pays du monde à visiter les installations nucléaires, pour voir ce qui s’y passe et pour constater, de leurs yeux, que le programme nucléaire iranien est dépourvu de tout aspect militaire.

Il a ensuite critiqué l’approche de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique, déplorant que celle-ci soit influencée par les politiques colonialistes de certains Etats. « La présence d’aucune nouvelle organisation n’est nécessaire pour le règlement de la question nucléaire, car la seule chose qui est requise, est le changement de cap de l’administration américaine qui sera, sans aucun doute, dans l’intérêt de la Maison Blanche et de celui de la population américaine », a ajouté le président Mahmoud Ahmadinejad.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1272
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
30
Oct
Voici pourquoi le Sahara est tant convoité… [Vidéo] Imprimer
Mardi, 30 Octobre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

En six heures, l'ensemble des déserts de la planète reçoit autant d'énergie du soleil que l'humanité en consomme en une année. 1% de la surface des déserts du globe permettrait de produire la totalité de l'énergie nécessaire à la consommation électrique mondiale.

Fort de ces constatations, les membres allemands du Club de Rome ont créé en 2009 la fondation Desertec. Celle-ci s'appuie sur le consortium industriel DII regroupant de grandes entreprises européennes (Siemens, E.ON, Deutsche Bank, Saint-Gobain, Enel...). Sa mission consiste, en grande partie, à convaincre les pays du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord, qui comptent d'immenses zones désertiques, de s'y associer. À charge pour Paul Van Son, le directeur néerlandais du projet, de jouer les commis-voyageurs. Il faut rencontrer les représentants des gouvernements et les bailleurs de fond, en Europe et de l'autre côté de la Méditerranée.

De leur côté, les ingénieurs vont sur le terrain, là où fonctionnent déjà des centrales solaires thermiques : en Espagne, sur le site d'Andasol, et au Maroc, à Oujda. Ils en étudient les avantages (source d'énergie illimitée et gratuite, stockage de la chaleur récupérée, production d'électricité en continu) et les inconvénients (coûts élevés des miroirs paraboliques, technologie gourmande en eau, instabilité politique de plusieurs pays, etc.). Une première centrale est en cours de construction au Maroc pour un coût de 2 milliards d'euros et pourrait produire de l'électricité en 2014. Une fois d'autres sites mis en place, l'objectif serait à l'horizon 2050 d'approvisionner en courant les pays où se trouvent les déserts et d'exporter 15 % de cette énergie vers l’Europe.

Les constatations des membres allemands du Club de Rome expliquent pourquoi le Sahara  est tant convoité, comme nous l’écrivions dans notre article du 10 avril 2011 (« Algérie : Prochaine cible dans le remodelage du Sahara ? »), d’une part pour ses ressources mais aussi pour sa position géostratégique. L’Algérie est la prochaine cible du sionisme : en ce moment même, la secrétaire d’Etat américaine Hillary Clinton essaie, par tous les moyens, d’impliquer l’Algérie dans une intervention militaire au Mali pour, prétend-elle, en chasser les islamistes et sortir le Mali de sa crise !! Nous avons du mal à la croire…

Voici pourquoi le Sahara est tant convoité… [Vidéo]
Code lecteur :

Voici pourquoi le Sahara est tant convoité…

© www.partiantisioniste.com/actualites/1252
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent61626364656667686970SuivantFin»