› Actualités antisionistes
19
Nov
« Le Sionisme est une malédiction ! » [Rabbin Mordekhaï Gifter] Imprimer
Lundi, 19 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Rabbin Mordekhaï Gifter, Rosh Yeshivah de la Yeshivah de Telshe, Etats-Unis.Rabbin Mordekhaï Gifter, Rosh Yeshivah de la Yeshivah de Telshe, Etats-Unis.« Le Sionisme est une malédiction ! » [Rabbin Mordekhaï Gifter]

Le Rabbin Mordekhaï Gifter, Rosh Yeshivah de la Yeshivah de Telshe, dans l'état de l'Ohio, Etats-Unis a déclaré le 16 octobre 2011 :

« Nous savons la vérité. La vérité est que le Sionisme est une malédiction, et c'est comme ça. Le Sionisme est meurtrier ! Et c'est ce qu'il est réellement, parce que c'est vrai ! Qui jeta à la mer les Juifs qui désiraient voyager en Erets Yisroel [Israël, ndlr] en 1941 pour échapper aux Nazis ? Qui a fait couler le bateau « Patria » qui contenait près de 1000 Juifs à son bord ? QUI ? Les Nazis ? NON, les Sionistes l'ont fait ! Oui, les Sionistes ! Comment appelez-vous cela ? N'est-ce pas un meurtre ? Ce sont des meurtriers !!!

Donc pour défendre les intérêts du Sionisme (laisser les Juifs mourir en Europe pour avoir un état), il est permis de tuer d'autres Juifs ? Ces Sionistes n'ont-ils pas dit publiquement que les Juifs d'Europe sont les « Korbanot » (sacrifices) que nous devons apporter sur l'autel afin d'avoir un état « Juif » en Erets Yisroel, 'Hass V'Shalom ? L'ont-ils dit, oui ou non ? N'ont-ils pas imprimé cela, noir sur blanc, afin que tous puissent le lire ? Cet homme appelé « Yits'hok Greenbaum » (du Congrès Sioniste International) n'a-t-il pas déclaré à Varsovie que tous les Juifs religieux devaient être jetés dans l'océan ? Et tout cela à cause du Sionisme ! Et il n'eut même pas honte de ses paroles !

Je vous pose la question suivante : Est-ce que c'est cela la justice ? Est-ce que c'est cela être bon ? Est-ce que c'est cela être généreux ? C'est du MEURTRE ! Sans aucune excuse, c'est du meurtre ! Dieu vient et nous punit, et Il nous a dit que si nous amenions de tel « Esav » au milieu de nous, c'est à dire des gens opposés à la Torah, à la religion, à tout ce qui est Juif, alors nous tendons la perche aux nations qui, à cause de ces Juifs hérétiques au milieu de nous, commenceront à nous appeler « Racistes », « Assassins », « Terroristes » ! Nous sommes appelés « assassins » par les nations, car ils [les Sionistes] tuent des femmes et des enfants. Les non-Juifs disent cela et cela a un impact sur nous, et à cause de cela, nous pleurons amèrement. C'est TERRIBLE ! Comment les non-Juifs peuvent-ils parler ainsi du peuple Juif ? (Tout cela est de la faute de ces hérétiques. »

Source : sionismevsjudaisme.over-blog.com

© www.partiantisioniste.com/actualites/1285
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
16
Nov
ONU : Plusieurs pays s’indignent de l’impunité d’Israël dans les territoires occupés ! Imprimer
Vendredi, 16 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

ONU : Plusieurs pays s’indignent de l’impunité d’Israël dans les territoires occupés !ONU : Plusieurs pays s’indignent de l’impunité d’Israël dans les territoires occupés !

Assemblée générale du 12/11/2012, Quatrième Commission

Israël décrit ce débat de la Quatrième Commission comme un « théâtre de l’absurde ».

Nombre des délégations qui se sont exprimées, ce matin, devant la Quatrième Commission, chargée des questions politiques spéciales et de la décolonisation, ont fustigé le caractère illégal et inhumain des pratiques israéliennes dans les territoires palestiniens et arabes occupés, lesquelles, selon elles, violent impunément les normes du droit international et les résolutions pertinentes des Nations Unies. Celle d’Israël a dit voir en cette réunion un « théâtre de l’absurde ».

Des délégations ont particulièrement pointé du doigt la poursuite de la construction illégale du mur de séparation, qualifié par celle de la Namibie de « mur d’apartheid », le blocus de la bande de Gaza et la politique délibérée d’Israël de poursuivre ses activités de peuplement dans les territoires occupés, y compris Jérusalem-Est. Il ne fait pas de doute, selon elles, que ces pratiques sont le principal obstacle à la reprise du processus de paix israélo-arabe, qui se trouve dans une impasse depuis plus d’un an.

L’impunité, dont continue de bénéficier Israël eu égard à ces pratiques, a suscité de vives prises de position. Ainsi, le représentant de l’Égypte s’est indigné du statut « au-dessus des lois » que s’est, selon lui, arrogé Israël au fil des ans. Ses collègues des Émirats arabes unis, du Venezuela et de l’Indonésie ont regretté le manque de réaction et le silence de la communauté internationale devant de telles actions illégales répétées. Le délégué de l’Afrique du Sud a observé que cette impunité portait atteinte à la crédibilité des Nations Unies dans la mesure où elle implique une sélectivité dans le respect du droit international.

Les délégations arabes ont dit redouter qu’une telle impunité n’encourageât la répétition des violations des droits de l’homme des Palestiniens et des autres populations arabes vivant sous l’occupation israélienne, alimentant ainsi la frustration de ces peuples opprimés. Nombre d’États se sont accordés à insister sur la responsabilité de la communauté internationale, dont les Nations Unies, à exercer toute son influence sur Israël afin de contraindre ce pays à respecter ses obligations internationales.

Le délégué d’Israël, face aux violentes critiques dont son pays fut l’objet et aux éléments du rapport du Comité spécial chargé d’enquêter sur les pratiques israéliennes, a affirmé que les débats de la Quatrième Commission étaient marqués par « des mensonges, des distorsions et des absurdités », voyant même dans cette réunion un véritable « théâtre de l’absurde ».

Alors que ce rapport critique très durement Israël, il ne mentionne nulle part les 10 000 roquettes qui ont été lancées sur le pays depuis 2001 ni les attaques terroristes continues du Hamas qui ne semblent pas « mériter l’attention de cette Commission », a-t-il déclaré. Il a stigmatisé une approche « partisane » du Comité spécial pour justifier le refus d’Israël de coopérer avec lui dans la mesure où « cet organe préjuge de la culpabilité d’Israël ».

La délégation israélienne a, en particulier, regretté le fait que le rapport ne fît aucune mention des nombreuses évolutions positives au cours de l’année passée en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Elle a ainsi fait état des 219 projets de développement approuvés par le Gouvernement israélien pour la bande de Gaza. Elle a également précisé que les seules restrictions à l’entrée des biens dans Gaza portaient aujourd’hui sur les armes et les matériels à double usage. De plus, dans le but d’aider les autorités palestiniennes à lutter contre le chômage, Israël a décidé d’augmenter les permis de travail de plus de 40%.

Le représentant israélien a toutefois assuré que son pays souhaitait parvenir à un accord de paix durable avec les Palestiniens qui permettrait aux deux peuples de vivre dans la paix, la sécurité et la dignité. Il a également invité les États arabes à « mettre un terme à ce cycle de rhétorique enflammée » dans l’intérêt de la paix et de la prospérité de la région.

Dans un droit de réponse, la délégation de la Palestine a souhaité qu’Israël mette un terme à l’occupation comme une étape préalable à la paix et à la sécurité de la région.

La prochaine réunion de la Quatrième Commission aura lieu demain, mardi 13 novembre, à 10 heures, en salle de conférence 2. […]

Source : www.un.org

© www.partiantisioniste.com/actualites/1280
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
15
Nov
Exclusif : Entretien avec le président syrien Bachar al-Assad [Vidéo] Imprimer
Jeudi, 15 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Sophie Shevardnadze, correspondante pour la télévision Russia Today, a obtenu un entretien exclusif avec Bachar al-Assad, président de la République arabe syrienne, à Damas, vendredi 9 novembre.

Qui est exactement votre ennemi actuellement ?

Mon ennemi est le terrorisme et l’instabilité en Syrie. C’est notre ennemi en Syrie. […] L’Occident crée des ennemis. Dans le passé, c’était le communisme, puis c’est devenu l’Islam, puis Saddam Hussein pour une raison différente. Maintenant, ils veulent créer un nouvel ennemi représenté par Bachar. C’est pourquoi, ils affirment que le problème c’est le président, alors il doit partir. C’est pourquoi nous devons nous concentrer sur le vrai problème et ne pas perdre de temps à écouter ce qu’ils disent.

Avez-vous personnellement cru que vous êtes le seul homme qui peut garder la Syrie unie ?

[…] Tout syrien peut être président. Il y a de nombreux syriens qui sont éligibles pour ce poste. Vous ne pouvez pas toujours lier l’ensemble du pays à une seule personne. […]

Pourquoi la Turquie, que vous appelez une nation amie, devient un point d’appui pour l’opposition ?

Non pas la Turquie, mais seulement le gouvernement de M. Erdogan pour être précis. Le peuple turc a de bonnes relations avec le peuple syrien. Erdogan pense que si les Frères musulmans prennent le contrôle de la région et en particulier de la Syrie, il peut garantir son avenir politique, c’est une des raisons. L’autre raison est que Erdogan pense être le nouveau sultan et qu’il peut contrôler la région comme c’était le cas à l’époque de l’Empire ottoman, avec une nouvelle couverture. Dans son cœur, il pense être Calife. Ce sont les deux principales raisons qui l’ont fait passer d’une politique à zéro problème à une politique à zéro ami ! […]

Qui vous soutient dans le monde arabe ?

De nombreux pays soutiennent la Syrie dans leur cœur mais ils n’osent pas le dire ouvertement. Tout d’abord l’Irak, qui a joué un rôle très actif dans le soutien de la Syrie pendant la crise, parce que c’est un pays voisin. Ils comprennent et reconnaissent que si vous avez une guerre en Syrie, vous aurez la guerre dans les pays voisins comme l’Irak. Je pense qu’il y a d’autres pays comme l’Algérie et Oman principalement et avec d’autres pays. […]

Exclusif : Entretien avec le président syrien Bachar al-Assad [Vidéo]
Code lecteur :

Entretien exclusif avec le président syrien Bachar al-Assad [Russia Today]

© www.partiantisioniste.com/actualites/1278
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
12
Nov
Incroyable : 9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés ! [Vidéo] Imprimer
Lundi, 12 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Alain Grayson, député démocrate de Floride a interrogé, le 5 mai 2009, Elisabeth Coleman, inspectrice générale de la Réserve fédérale américaine sur les 9000 milliards de dollars qui se sont volatilisés depuis septembre 2008.

Incroyable, personne ne sait où est passé cet argent, qui en a bénéficié ! A la question du député : « Connaissez-vous l’identité de ceux ou de celui qui sont receveurs des fonds ? »

L’inspectrice générale répond : « Je ne sais pas. Nous n’avons pas regardé ce secteur spécifique en ce moment précis des examens ».

Incroyable : 9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés ! [Vidéo]
Code lecteur :

9 000 milliards de dollars de la Réserve fédérale américaine volatilisés !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1274
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
11
Nov
Chine : Première puissance mondiale en 2016 [OCDE] Imprimer
Dimanche, 11 Novembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

2016 : La Chine sera première puissance mondiale.2016 : La Chine sera première puissance mondiale.Chine : Première puissance mondiale en 2016 [OCDE]

Les Etats-Unis perdront leur place de première puissance mondiale et seront dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), publié vendredi 9 novembre.

Dans son rapport sur la croissance mondiale à l'horizon 2060, l'OCDE table sur une croissance de l'économie mondiale de 3% par an en moyenne, avec des différences marquées entre les économies de marché émergentes et celles des pays avancés. « L'équilibre de la puissance économique va fortement basculer au cours des 50 prochaines années », selon l'organisation regroupant les pays les plus riches de la planète.

« Les Etats-Unis devraient céder leur place de première économie du monde à la Chine, dès 2016 », précise l'organisation. Ensuite, le PIB de l'Inde devrait à son tour dépasser celui des Etats-Unis « sur le long terme ».

« La crise économique que nous avons vécu pendant les cinq dernières années finira par être surmontée, mais le monde de nos enfants et de nos petits-enfants sera peut-être nettement différent du nôtre » estime le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, cité dans l'étude. « Du fait de leurs forts taux de croissance, le PIB total de la Chine et de l'Inde dépassera celui des sept plus grandes économies mondiales (le G7) d'ici 2025. Il sera 1,5 fois plus important d'ici 2060, alors qu'en 2010, il ne comptait que pour moins de la moitié du PIB du G7 » relate notamment l'OCDE.

Les économiques vieillissantes, comme le Japon et celles de la zone euro, devraient, quant à elles, progressivement céder du terrain face aux pays dont la population est plus jeune, tels que l'Indonésie et le Brésil. En Europe, la France devrait notamment voir son taux de croissance monter à 2% d'ici 2030 puis retomber à 1,4% entre 2030 et 2060. Selon ce même rapport, la croissance française dépasserait celle de l'Allemagne qui atteindra 1,3% d'ici 2030 et 1% entre 2030 et 2060.

De manière générale, « l'écart existant actuellement entre le niveau de vie des marchés émergents et celui des économies avancées devrait se rétrécir en 2060 » souligne encore l'OCDE.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1273
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent61626364656667686970SuivantFin»