› Actualités antisionistes
22
FÉV
Vers un rapprochement de la Jordanie et de la Syrie Imprimer
Vendredi, 22 Février 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Rencontre à Moscou entre le roi jordanien Abdallah II et le président russe Vladimir Poutine (19/02/13).Rencontre à Moscou entre le roi jordanien Abdallah II et le président russe Vladimir Poutine (19/02/13).Vers un rapprochement de la Jordanie et de la Syrie

Le roi de Jordanie et le président russe se sont entretenus sur les moyens d'intensifier leur coopération économique, militaire et technique et sur la situation au Proche-Orient, le 19 février, à Moscou.

Le roi Abdallah II a déclaré, à l’issue de cette rencontre qui s’est déroulée en privé et sans interprète : « Notre coopération militaire et technique évolue très bien, tout comme la coopération entre nos organes de renseignement. J'espère que nous poursuivrons notre travail conjoint dans la lutte contre le terrorisme. Nous avons des relations excellentes dans ce domaine. Je vous remercie pour le soutien que vous apportez à notre pays ».

Assiste-t-on à un changement de cap de la politique jordanienne, notamment vis-à-vis de son voisin syrien ?

On se souvient qu’à l’issue du Forum économique de Davos (janvier 2013), le monarque avait souligné que « tous ceux qui affirment qu'il ne reste au régime d'al-Assad que quelques semaines avant sa chute ne sont pas au courant de la situation ». Puis il avait ajouté : « Même si le pouvoir à Damas était dirigé par le meilleur gouvernement au monde, nous serions contraints de renforcer la protection de nos frontières pour une période de deux ou trois ans afin d'endiguer l'infiltration des terroristes depuis le territoire syrien ».

Selon les analystes, il vient de se produire un coup de théâtre quant au changement d’attitude d’Amman en faveur du gouvernement de Damas. Et que signifie ce rapprochement entre Amman et Moscou alors que, jusqu’à présent, la Jordanie coopérait avec les Etats-Unis dans les domaines stratégique et militaire ? Y a-t-il eu un accord implicite de la part des Etats-Unis, étant donné ce qui se passe en Syrie ?

Selon les diplomates occidentaux en mission à Amman, des accords ont été conclus pour écarter le Front d’al-Nosra et al-Qaïda de la scène des événements syriens. La rencontre entre Abdallah II et Vladimir Poutine a suscité les protestations du ministre saoudien des Affaires étrangères, Saoud al-Fayçal, qui craint un rapprochement entre Amman et Damas… 

© www.partiantisioniste.com/actualites/1398
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
21
FÉV
Iran : « Nous tendons une main d’amitié à toutes les nations… » [Ahmadinejad] Imprimer
Jeudi, 21 Février 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d’Iran.Mahmoud Ahmadinejad, président de la République islamique d’Iran.Iran : « Nous tendons une main d’amitié à toutes les nations… » [Ahmadinejad]

Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré lors de la troisième réunion sur le thème de  L’unité et la solidarité nationales des jeunes de l’Iran islamique :

« Nous avons comme mission de construire l’Iran qui transmettra ainsi un message divin et humaniste au monde entier. Celui qui veut atteindre les sommets de la perfection doit se doter d’une vision oecuménique et vouloir pour tous : le bonheur, la dignité, la grandeur et la beauté. L’Iran se construit grâce à ses propres sources et ressources, sans avoir besoin de l’aide des autres. Les ennemis savent bien qu’ils ne pourront jamais entraver l’envol et l’ascension de l’Iran vers les sommets de la perfection. Ils craignent de voir l’Iran se transformer en modèle mondial ! »

« Nous tendons une main d’amitié à toutes les nations, dans un esprit de respect, d’équité et de coopération constructive ; et nous appelons toutes les nations du monde à l’unité, pour créer un monde meilleur, reposant sur la justice et le monothéisme, dans le sens du bonheur et du bien être de tous… »

© www.partiantisioniste.com/actualites/1397
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
14
FÉV
Israël pleinement satisfait de la situation en Syrie ! Imprimer
Jeudi, 14 Février 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Bachar al-Jaafari, représentant permanent de la Syrie aux Nations unies.Bachar al-Jaafari, représentant permanent de la Syrie aux Nations unies.Israël pleinement satisfait de la situation en Syrie !

Le quotidien israélien Haaretz a révélé que les estimations israéliennes qui prévoyaient une chute rapide du président syrien Bachar al-Assad se sont dissipées et il semble que les deux protagonistes sont à égalité sur le terrain. « Rien n’est encore tranché, malgré la hausse de la violence », a-t-il écrit dans son numéro de mercredi.

Tandis que les services de renseignements occidentaux misent toujours sur la chute du président syrien, le quotidien israélien Haaretz rapporte que d’autres évoquent le scénario d’une chute progressive de la Syrie dans le chaos. Selon le quotidien, Israël est parfaitement satisfait de la situation actuelle en Syrie et estime que celle-ci sert ses intérêts, quoiqu’il évite de l’afficher publiquement, surtout après la dissipation des craintes des chefs militaires israéliens d’une éventuelle attaque surprise syrienne par les frontières avec le Golan occupé.

« C’est désormais très difficile pour l’armée syrienne de prendre l’initiative de mener une attaque traditionnelle. Il se passera beaucoup de temps avant qu’elle ne restaure ses capacités », analyse Haaretz. En revanche, l’instabilité en Syrie impose à l’armée israélienne des préparatifs militaires d’un autre genre, s’inquiète le quotidien : « Les services de renseignements devraient mobiliser toutes leurs branches pour poursuivre de près les évolutions en Syrie, notamment par rapport au transfert de l’arsenal chimique au Hezbollah, et aux groupuscules sunnites de l’opposition liés à la nébuleuse d’al-Qaïda ».

Quant au représentant permanent de la Syrie aux Nations unies, Bachar al-Jaafari, il a accusé l’entité sioniste de faire partie de ceux qui attisent la crise syrienne, car « Israël aide et arme les groupuscules salafistes takfiris qui sont actifs dans la région du Golan syrien occupé ». Dans une intervention prononcée lors d’une réunion plénière publique du Conseil de Sécurité, Jaafari s’est étonné que « certains pays arabes et régionaux aient affiché leur préoccupation pour la situation des civils syriens alors qu’ils financent et arment les groupuscules terroristes transfrontaliers qui s’en prennent à l’Etat syrien dans toutes ses composantes… Le mercantilisme politique immoral sur la question des réfugiés syriens, dont l’organisation de conférences ici et là uniquement pour annoncer des engagements que personne ne respectera, la plupart du temps, est incompatible avec les tentatives de protéger les civils, et occulte la vérité que ce sont ces mêmes Etats qui promettent d’offrir des dons et sont derrière le déplacement des refugiés et leur souffrance ! »

© www.partiantisioniste.com/actualites/1388
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
13
FÉV
« Les sionistes sont des renégats qui rejettent le Judaïsme authentique » (Hadassah Borreman) Imprimer
Mercredi, 13 Février 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Hadassah Borreman, membre de l’association juive antisioniste Yechouroun, judaïsme contre sionisme.Hadassah Borreman, membre de l’association juive antisioniste Yechouroun, judaïsme contre sionisme.« Les sionistes sont des renégats qui rejettent le Judaïsme authentique » (Hadassah Borreman)

Lors d’un entretien, Hadassah Borreman, membre d’une association juive antisioniste en Belgique et juive pratiquante accuse les sionistes d'être ceux qui violent le plus le judaïsme et nuisent le plus au peuple juif.  

Le Judaïsme est considéré comme une religion monothéiste. Comment voit-il l’Unicité de Dieu ?

L’Unicité de Dieu est un point capital dans le Judaïsme. A la fin de la prière du matin, nous récitons les treize principes de Foi de Maimonide (1138-1204). Le premier principe dit : « Je crois d’une foi parfaite que le Créateur, que Son Nom soit béni, est le Créateur et Maître de toutes les créatures, et que Lui seul fit, fait, fera toutes choses ». Le second principe dit : « Je crois d’une foi entière que le Créateur, que Son Nom soit béni, est Un et Unique ; Il est Un dans une Unité comme il n’y en a nulle autre ; et Lui seul fut, est, sera notre Dieu ». Dans la Thora, Dieu se présente Lui-même en tant que Seul Dieu. Il nous est défendu d’adorer autre que Lui, ni des représentations (qui sont interdites), qu’elles soient sous forme d’image ou de sculpture en bois ou fer ou autres matières, ni d’autres idoles humaines ou astrales etc. car Dieu est un Dieu Jaloux.

Le monothéisme a commencé avec notre ancêtre Abraham. Alors qu’il n’était âgé que de trois ans, il reconnut Dieu comme son Créateur, comme Dieu Unique et détruisit les idoles de son père Terach. Abraham est le prototype et le père de tous les Croyants. A l’âge de 75 ans, avec sa femme et Lot, il quitta son pays, sa famille, la maison de son père et arriva au pays de Canaan. C’est alors que Dieu le bénit, fit de lui une grande nation et fit de lui une bénédiction pour toutes les familles de la terre, bénédiction pour tous ceux qui le béniront. Bereischiss (Genèse) 12 : 1-9.

Nous avons entendu parler de la présence de courants spirituels au sein du Judaïsme avec des livres spécifiques comme le Zohar ou la Kabbale. Est-ce une bonne façon d’adorer Dieu?

Il y a effectivement des courants spirituels qui se servent de livres tels que le Saint Zohar, mais je voudrais tout de suite mettre en garde le public, le lecteur non initié, que la Mystique juive authentique n’est pas pour le commun des mortels, même juifs. Il y a des abus de la part de certains qui s’estiment eux-mêmes être des Mequbalim (Kabbalistes), et ceux qui le sont vraiment sont cachés.

Pour être au niveau d’étudier et d’appliquer le Zohar et d’autres ouvrages analogues, il faut être Juif, pieux, saint, avoir un acquis de minimum cinquante années d’étude intense de Thora, et encore d’autres qualités. Ce que Dieu demande des Juifs est d’étudier la Thora écrite et orale et de pratiquer la Halokhoh (Code de Lois juif), de nous comporter tel que nos Sages nous l’ont enseigné, avec droiture, vérité, amour avec toute créature. Ce que Dieu demande de nous tous, c’est de marcher humblement avec Lui et de pratiquer la Justice, cela est notre adoration pour Lui.

Vous croyez au Messie (Moshiach). Comment vous préparez-vous à sa venue ? Avez-vous un plan pour cela? L’Etat sioniste a-t-il un rôle à jouer en cela ?

Le Juif fidèle à la Thora attend le Messie chaque jour ; trois fois par jour nous prions pour sa venue. Le Peuple Juif, depuis la destruction du Baiss haMiqdosh (le deuxième Temple), vit en Exil par décret Divin. Chassé de sa terre, la Terre Sainte, aujourd’hui la Palestine occupée, pour ses péchés commis, le peuple juif vit dispersé aux quatre coins du monde. Une des conditions pour que Dieu nous l’y ramène est que nous fassions Teshuveh (nous nous repentions) pour nos fautes commises. Ce n’est que lorsque viendra le Messie, annoncé par le Prophète Eli, que Dieu Lui-même nous ramènera sur Sa Terre. Tout plan humain est voué à l’échec. Le douzième des treize Ani Ma’amin (Principes de Foi) dit ceci : « Je crois d’une foi entière à la venue du Messie, et même s’il tarde, j’attendrai chaque jour sa venue. Nos Sages disent que celui qui rejette un seul de ces treize Principes, est retranché du Peuple Juif ! »

Nous voyons que les sionistes, qui n’ont de Juif que l’origine, n’ont rien à faire avec le Judaïsme, la Thora et les authentiques Maitres du Judaïsme puisqu’ils ont, entre autres, transgressé ce Principe en n’attendant pas Moshiach pour s’établir en Terre Sainte. Nous vivons la pire épreuve avec le sionisme et son entité illégale en Terre Sainte car c’est de l’hérésie, c’est un attentat contre notre identité juive ; cette idéologie satanique qui a fait perdre beaucoup d’âmes Juives, en leur faisant renier la Foi juive pour une politique nationaliste.

Le sionisme est aussi une Nakba pour le peuple palestinien majoritairement musulman qui a subi et subit encore de nos jours, la barbarie du régime sioniste expansionniste et son armée criminelle. L’existence de l’entité sioniste en Palestine est un blasphème, la source de conflit en Palestine et aussi dans le monde. Le sionisme avec son entité et ses lobbys dans le monde (AIPAC, Mossad, CRIF,…) retarde et empêche la venue du Messie !

Il est impératif que nous prenions conscience que cette entité sioniste doit être démantelée ainsi que les groupuscules qui gravitent autour, et aussi… que l’idéologie même du sionisme doit être dénoncée et éradiquée de notre terre. Nous faisons confiance à notre Grand Dieu et à nos Prophètes qui ont annoncé que lorsque le Messie viendra, la Terre Sainte, actuellement souillée par les sionistes qui y ont apporté les impuretés occidentales, aura auparavant été débarrassée de toute idolâtrie, des reshoyim (méchants), des sionistes et de tout ce qui leur aura appartenu, maisons, édifices… rien, absolument rien, ne restera, même pas leur souvenir.

A votre avis, y a-t-il des points communs entre la spiritualité juive et celle islamique ? Si oui, lesquels ?

Entendons-nous sur le mot spiritualité, car cela voudrait dire immatérialité, mais si nous précisons juive ou islamique, nous pensons à nos vies spirituelles respectives basées sur la Loi de la Thora pour les Juifs et le Coran pour les Musulmans. Notre pratique juive est tellement intense. Elle occupe chaque moment et chaque évènement de la journée qu’il ne reste pas beaucoup de temps pour étudier les autres convictions, mais c’est très intéressant. Je me permets de faire remarquer que les Musulmans nous appellent le Peuple du Livre, mais ils ne connaissent pas ce Livre, ne savent pas grand-chose sur la vie Juive authentique, confondent Juifs et sionistes et reprennent dans leurs sites musulmans les mensonges des anti-Juifs sur le Talmud.

S’intéresser aux autres permet de mieux nous comprendre et de nous respecter sans faire des assemblages impossibles, tel que l’œcuménisme qui nous est interdit. Certainement qu’il y a des points communs entre la spiritualité juive et la spiritualité islamique ! Pour avoir lu sur l’Islam, discuté, côtoyé des Musulmans, je peux dire qu’il y a beaucoup de parallélismes dans nos Fois respectives, qui elles-mêmes sont composées de mouvements divers et complémentaires qui ont chacun leurs propres traditions.

Une chose est sûre, c’est que nous allons dans la même direction qui est la Proximité du Tout-Puissant. Juifs et Musulmans, nous nous rejoignons au niveau des principes dans différents domaines de la vie, bien que l’application pratique diffère. Par exemple, la foi dans l’Unicité de Dieu, la prière, les jeûnes, manger Casher-Hallal, la pureté/purification, la décence dans l’habillement et les relations, la séparation hommes-femmes. Il nous faut accepter et oser le dire que tant que Moshiach pour les Juifs, ou le Mahdi pour les Musulmans, n’est pas venu, nous devons accepter de vivre ensemble intelligemment, dans le respect, avec nos différences. Il nous faut combattre les ennemis communs : le sionisme, l’injustice, les mauvaises mœurs dont l’Occident s’en fait un sujet de fierté et qui amène le chaos dans la société. Quand le Messie sera venu, il dévoilera toute chose aux yeux de tous, tous verront la vérité sur tout.

Nous avons vu à la télévision des actes préjudiciables faits aux femmes par des Juifs « orthodoxes ». Quel est-votre avis ?

Concernant les actes préjudiciables faits aux femmes par des Juifs orthodoxes, le problème est complexe : ni ces ultra-orthodoxes, ni ces moins religieux ou incroyants n’ont raison. Tout d’abord, il faut voir le contexte ; cela se passe à Beth-Shemesh, Jérusalem/al-Quds, des lieux en Terre Sainte. La Terre Sainte exige que nous nous y comportions avec sainteté car c’est la Terre, l’Habitation de Dieu. Depuis la destruction du Temple, il vivait toujours un petit groupe de Juifs fidèle à la Thora et en harmonie avec les Musulmans. Avec le sionisme et l’établissement de leur entité en Terre Sainte, les problèmes ont commencé. Ces sionistes, ces renégats ayant rejeté le Judaïsme authentique, sont un mouvement politique qui combat le Judaïsme, la Foi en générale dont l’Islam. Ils n’ont d’intérêt que pour la force guerrière et s’imposer dans la région, pour commencer. Ils ont malheureusement à leur disposition des « rabbins » qui se sont laissés acheter pour des honneurs, de l’argent et du pouvoir, et à cause de cela des centaines de milliers de Juifs sont tombés dans le sionisme et se sont installés dans l’entité sioniste. Ce qui rend d’ailleurs difficile la distinction entre Juifs et sionistes.

Un conseil, pour reconnaître le Juif du sioniste : il faut connaître sa pensée sur l’entité sioniste, s’il la soutient d’une manière ou non. C’est à dessein que les sionistes ont appelé leur entité « Israël », en allusion à Yisroel, autre nom de Ya’qov, pour mieux tromper les nations, mais aussi les simples Juifs. Dans la Thora, le mot Yisroel se rapporte toujours au Peuple Juif, jamais à l’« Etat d’Israël ».

Il ne se passe pas de jour sans que de nombreuses transgressions de la Thora soient commises en Terre Sainte, transgressions envers Dieu et envers les habitants palestiniens. Résultat : la Présence divine s’en est allée tout à fait, les quelques Juifs authentiques sont gênés dans la pratique des commandements de la Thora. De là les attaques contre les Juifs ultra-orthodoxes qui désirent pratiquer la pudeur prescrite par la Thora.

Nos Sages, nos Rabbins authentiques, de mémoire bénie, ont averti du danger du sionisme et nous ont dit de fuir la domination sioniste et d’accepter le joug de l’Exil. Comme je l’ai déjà dit dans la réponse à votre deuxième question, les Juifs sont en Exil par Décret divin. Etre en Exil veut dire que vous n’êtes pas chez vous avec le confort, mais en errance. Dieu, dans la Thora, nous a conjuré par trois doubles serments dont l’un est de ne pas être en masse en Terre Sainte pendant l’Exil et surtout de ne pas y avoir de domination juive, et encore moins de domination sioniste. Je suis désolée pour mes frères et sœurs juifs qui s’estiment être en droit de vivre en Terre Sainte, la Palestine. J’espère qu’ils vont comprendre et partir avant que cela ne soit trop tard, le jour où Dieu déversera subitement Sa Colère.

Comment le Judaïsme voit la femme ?

La femme a une position privilégiée dans le Judaïsme. Nos Sages de la Thora demandent de toujours honorer la femme car elle est la bénédiction et l’équilibre dans la maison. La femme n’est pas inférieure à l’homme ; elle est complémentaire. Chacun doit remplir son propre rôle, suivant les capacités de travail et affectives que Dieu donne à l’un et à l’autre. S’il n’est pas respecté, il n’y a plus d’harmonie dans le couple, ni dans la société. La femme a un rôle primordial dans la transmission de la Tradition pour les générations qui suivent. C’est la maman qui, avec son amour, ses dons particuliers, enseigne à ses enfants dès le berceau, les met sur les bons rails pour la vie. Comme convenu parfois déjà au moment du Shiddoukh (fiançailles), elle aura des activités à l’extérieur si elle le veut ou si la situation pécuniaire l’exige. Le Peuple Juif a connu des moments difficiles dans son histoire, et c’est grâce à des femmes à forte personnalité, des héroïnes telles qu’Esther, Sara, Rachel, Myriam, Déborah, Judith, Sara, Yaël, et d’autres qu’il fut sauvé.

Source : www.bloggen.be/yechouroun

© www.partiantisioniste.com/actualites/1386
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
12
FÉV
« Le discours du Guide Suprême iranien est un appel au dialogue sincère » ! [Foreign Policy] Imprimer
Mardi, 12 Février 2013 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Seyyed Ali Khamenei, Guide Suprême de la Révolution islamique d’Iran.Seyyed Ali Khamenei, Guide Suprême de la Révolution islamique d’Iran.« Le discours du Guide Suprême iranien est un appel au dialogue sincère » ! [Foreign Policy]

Le prestigieux magazine américain Foreign Policy (appartenant au Washington Post Company) estime que les récents propos du Guide Suprême de la Révolution islamique constituent un appel au dialogue, mais un dialogue sincère où les droits légitimes de l'Iran sont entièrement reconnus.

« C'est un appel à négocier mais des négociations qui reconnaissent à l'Iran ses droits légitimes et ses intérêts », affirme Foreign Policy dans un article où il analyse le discours du Guide Suprême prononcé en réaction à l'appel américain au dialogue direct avec l'Iran.

La revue reprend des extraits du discours de l'Ayatollah Ali Khamenei où il affirme : « L'appel au dialogue de la part des Américains n'est pas chose nouvelle et les Etats-Unis ont réitéré cet appel à des moments différents. A chaque fois, cet appel a été jaugé à l'aune des démarches qu'ils ont effectivement entreprises… Le dialogue est destiné à faire preuve de la bonne volonté. Or les politiques américaines à l'égard de l'Iran sont dictées par la mauvaise foi, et ceci cadre mal avec cette apparente volonté de dialogue. Est-ce que la nation iranienne peut vraiment croire que vous êtes de bonne foi, cette fois ? »

Suite à ces propos, le magazine Foreign Policy rejette d'emblée l'avis de ceux qui annoncent un nouvel échec de la diplomatie : « En effet, le discours du Guide iranien est un appel à un dialogue vrai et sincère, un dialogue qui ne se déroule pas dans l'ombre des sanctions asphyxiantes et qui prend au sérieux les droits et les intérêts légitimes de l'Iran ».

Quant aux négociations des 5+1, le magazine Foreign Policy commente leurs demandes exigées de l’Iran en ces termes : « Ce sont des exigences qui outrepassent le cadre du TNP [Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires, ndlr]. Ce dernier autorise tous les membres à s’enrichir en uranium à n'importe quel taux et ne fixe aucune limite de stockage de l'uranium enrichi ».

Le magazine américain en conclut que « les exigences auxquelles les Iraniens sont censés répondre sont tellement agressives qu'elles ne figurent dans aucun Traité de non-prolifération, ni dans aucun mécanisme de contrôle » !

© www.partiantisioniste.com/actualites/1384
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent61626364656667686970SuivantFin»