› Actualités antisionistes
26
Sep
Liban : Seyyed Nasrallah et des milliers de musulmans prêtent serment au prophète Mohammed [Vidéo] Imprimer
Mercredi, 26 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Des milliers de libanais, toutes religions confondues, ont répondu à l’appel de Seyyed Hassan Nasrallah, secrétaire général du parti libanais Hezbollah et sont descendus dans la rue, lundi 17 septembre, en signe de protestation contre la diffusion des extraits du film blasphématoire « Innocence of Muslims » (l’innocence des musulmans) et contre la publication de caricatures du prophète Mohammed (p) par Charlie Hebdo.

Seyyed Hassan Nasrallah, et avec lui des milliers de personnes, a prêté allégeance au prophète Mohammed (p) : « Ô toi Messager de Dieu ! Pour toi je sacrifierai mon âme [...] »

Liban : Seyyed Nasrallah et des milliers de musulmans prêtent serment au prophète Mohammed [Vidéo]
Code lecteur :

Beyrouth : Manifestation lundi 17/09, à l’appel du Hezbollah

© www.partiantisioniste.com/actualites/1217
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
24
Sep
Siemens a vendu du matériel piégé à l’Iran ! Imprimer
Lundi, 24 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le groupe industriel allemand Siemens a vendu des équipements piégés à l’Iran…Le groupe industriel allemand Siemens a vendu des équipements piégés à l’Iran…Siemens a vendu du matériel piégé à l’Iran !

L’influent député iranien Alaeddine Boroujerdi a accusé le géant industriel allemand Siemens d'avoir vendu à son pays des équipements munis de mini-explosifs, qui ont été repérés par les services secrets iraniens et retirés. M. Boroujerdi, qui préside la commission parlementaire de la Sécurité nationale et des Affaires étrangères, a porté cette accusation lors d'un entretien avec le site d'informations du Parlement Icana.

« Les services de renseignements et de sécurité ont découvert des explosifs dans les équipements qui nous avaient été fournis pour nos activités nucléaires », a-t-il affirmé. Les charges « devaient exploser [...] pour perturber l'ensemble du système. Mais des experts iraniens ont réduit à néant le complot de l'ennemi » a-t-il ajouté lors de son interview à Icana. « L'entreprise Siemens, qui a fourni cet équipement, devra répondre de cette action », a-t-il martelé.

L'Iran accuse régulièrement les services de renseignements occidentaux ou israéliens de tentatives de sabotage. Quatre scientifiques nucléaires iraniens ont été tués ces deux dernières années ; selon Téhéran, les coupables sont l'entité sioniste, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne. L'Iran a également été la cible de puissants virus informatiques tels Stuxnet et Flame, qui visaient son programme nucléaire.

Bien que sous embargo, l’Iran a acheté secrètement du matériel destiné à son activité nucléaire à Siemens. C’est précisément le groupe allemand Kraftwerk Union A.G. (Siemens/KWU) qui avait entamé la construction de la centrale iranienne de Bouchehr en 1974 avant qu’elle ne soit achevée par Atomenergoproekt (NIAEP), filiale d'ingénierie du groupe russe Atomstroyexport, conformément à un contrat signé en janvier 1995.

Les grandes puissances et l’entité sioniste, uniques détentrices de l'arme nucléaire dans la région… soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que rejette catégoriquement Téhéran.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1215
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
20
Sep
Lettre ouverte de Jacob Cohen au président de la République : La France, une République bananière ! Imprimer
Jeudi, 20 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Ligue de Défense Juive (LDJ) : Bras armé du CRIF.Ligue de Défense Juive (LDJ) : Bras armé du CRIF.Lettre ouverte de Jacob Cohen au président de la République : La France, une République bananière !

Monsieur le président de la République,

Je suis un écrivain franco-marocain de 68 ans, résidant à Paris. J’ai été agressé le 12 mars et le 5 juillet 2012 par la Ligue de Défense Juive pour mes convictions antisionistes. Deux plaintes ont été déposées pour insultes, menaces et violence en réunion. Les agresseurs avaient filmé leurs agressions, les ont postées sur le site de la LDJ, en les revendiquant et en s’en glorifiant.

Évidemment, il ne leur est rien arrivé. Ils se baladent tranquillement à Paris, en me dénigrant, et en attendant la prochaine agression.

Pourquoi ? Evidemment parce que les membres de la LDJ sont protégés et couverts par les ministres de l’Intérieur et de la Justice. Ces services « républicains » utilisent tous les moyens et toutes les pressions pour faire échapper les agresseurs de la LDJ –qui sévissent depuis plus de 15 ans en attaques physiques et destructions de biens– à toute sanction.

Connaissez-vous, M. le président, un État de droit où des agresseurs filment et postent leurs agressions sur les réseaux sociaux en menaçant de récidiver sans être le moins du monde inquiétés ? C’est la France. Cela se passe en France.

Imaginez, M. le président, si j’avais été un écrivain juif, membre du CRIF, agressé par des extrémistes islamistes, l’émotion qui vous aurait saisi, vous et tout votre gouvernement, vous auriez appelé les services de police et de justice à retrouver sans retard les coupables et à les juger avec la plus extrême sévérité.

J’ai écrit à 2 reprises aux ministres de l’Intérieur et de la Justice. Ils n’ont pas daigné me répondre. Auraient-ils refusé de le faire au président du CRIF ? Et qu’auraient-ils pu me répondre ? Comment auraient-ils pu justifier les dysfonctionnements manifestes de leurs services ?

Il existe apparemment 2 types de citoyens en France. Ceux qu’il faut, à tout prix protéger et les autres. Cela ne m’étonne pas. Votre attitude, comme celle de vos prédécesseurs, découle de votre soutien sans faille à Israël et à sa politique, et donc à la protection de son principal lobby en France : le CRIF et son bras armé la LDJ.

Lorsqu’un ministre de l’Intérieur protège sciemment des criminels, il est complice de leurs actes délictueux et devrait répondre devant la Cour de Justice de la République, et notamment pour non-assistance en personne en danger, car je ne me sens plus en sécurité à Paris, mes agresseurs ayant promis de m’agresser à nouveau. Pourquoi se gêneraient-ils ? En France, ils bénéficient de l’impunité. Lorsqu’une ministre de la Justice organise l’échappatoire des criminels de la LDJ, elle est responsable de forfaiture et devrait en répondre devant la Cour de Justice de la République.

Nous fonctionnons, du moins s’agissant d’un groupe ethnique bien défini, le CRIF et son bras armé la LDJ, qui échappe aux obligations légales générales, selon le schéma d’une République bananière, ne vous en déplaise.

Espérant un sursaut républicain qui permettrait à tous les citoyens de bénéficier des mêmes droits, quelles que soient leur religion et leurs convictions politiques, je vous prie d’agréer, Monsieur le président, mes salutations les plus respectueuses.

Paris, le 10 septembre 2012.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1213
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
16
Sep
Syrie : George Galloway, député britannique, remet les pendules à l’heure ! [Vidéo] Imprimer
Dimanche, 16 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

George Galloway, écossais né en 1954, est un député pro-palestinien et pro-arabe. En 2003, pour s'être opposé à la guerre en Irak à laquelle participe le Royaume-Uni, gouverné par le travailliste Tony Blair, il est exclu du Parti travailliste. Il s'oppose à la guerre du Liban, en juillet 2006, entre l’entité sioniste et le Hezbollah. En 2009, il organise un convoi d'aide humanitaire pour la population de Gaza, meurtrie par 3 semaines de bombardements israéliens de l'opération « Plomb durci ». En 2010, alors qu'il est à la tête d'un 2è convoi d'aide humanitaire pour les Gazaouis frappés de black-out, il est exclu par les autorités égyptiennes qui le déclarent « persona non grata ».

À en croire la grande majorité des médias, de CBS à al-Jazeera, la Syrie est à feu et à sang selon le schéma désormais classique (et même hollywoodien) du peuple luttant, mains nues, pour une démocratie à l'occidentale, contre un pouvoir isolé ne s'appuyant plus que sur ses hommes de main.

George Galloway rétablit la vérité sur la situation en Syrie et sur la traîtrise des pays arabes, notamment des monarchies du Golfe vis-à-vis de la Syrie mais aussi de la Palestine.

« Vous nous demandez de croire qu’une révolution soutenue par McCain (candidat républicain américain à l’élection présidentielle de 2008, ndlr)  et Lieberman (fondateur et dirigeant du parti d'extrême-droite israélien, ndlr), par la Grande-Bretagne, la France, l’Amérique, Israël, l’Arabie et le Qatar est une révolution pour le Bien, pour la Vérité (Haqq) ? [...] Ils (Les al-Saoud, ndlr) vous ont achetés et dans mis dans leurs poches ; ils vous ont achetés avec leur argent, avec leurs armes, avec leurs alliances politiques et internationales. [...] »

Syrie : George Galloway, député britannique, remet les pendules à l’heure ! [Vidéo]
Code lecteur :

M. Galloway, député anglais, lors d’une émission télévisée sur la situation au Moyen-Orient (09/12)

© www.partiantisioniste.com/actualites/1210
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
15
Sep
Syrie : Fausse guerre et traîtrise arabe ! Imprimer
Samedi, 15 Septembre 2012 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les sbires de l’entité sioniste.Les sbires de l’entité sioniste.Syrie : Fausse guerre et traîtrise arabe !

Justifier une guerre parce qu’un président tuerait son peuple perd de son sens lorsque l’on sait que les agents de cette « pseudo guerre » ne sont que des groupes armés par l’USraël, cautionnés et soutenus par les monarchies arabes.

Bien que l’on veuille nous faire croire le contraire, cette soi-disant « révolution syrienne »  n’a de sens que de détruire un pays et son peuple pour le compte de l’entité sioniste. Elle marque le mariage parfait entre ces régimes arabes et l’impérialisme. Ces acteurs principaux ne sont que des agents des services secrets, des mercenaires exerçant pour des sociétés militaires, ou résumons tout simplement, en les nommant « bandits ».

Cette allégorie n’existe que pour dénigrer la résistance : Résistance palestinienne, Hezbollah libanais, Iran et Syrie, unique État arabe qui ne s’est jamais allié avec l’entité sioniste et n’a jamais conclu d’accord bilatéral.

Voilà pourquoi, au nom de la démocratie et de la liberté, l’entité sioniste s’attaque à la Syrie, taxant le régime de totalitariste et de dictature, le tout orchestré par nos médias. Tous ces collaborateurs (monarchies du Golfe et médias), au service de l’Occident impérialiste et de l’entité sioniste, peuvent encore couler des jours heureux à l’heure où le concept de trahison (alors que nous sommes à l’époque de la trahison) est le plus banni par la machine à conditionner les hommes (médias, ndlr).

Ces prétendus islamistes et nationalistes se trouvent alors dans le même camp que leurs ennemis jurés car, faut-il rappeler qui sont les États-Unis, le Royaume-Uni, la France et l’entité sioniste ? Qui dispose de la liste la plus longue de crimes perpétrés contre les peuples dans le monde ? Qui a commis ces sauvageries coloniales en Palestine, en Algérie, en Asie, en Afrique et en Amérique latine ? Qu’en est-il des victimes en Iraq et dans d’autres pays musulmans ?

Ces monarchies du Golfe, ces traîtres qui, il y a peu de temps encore, insultaient les puissances occidentales de « croisés », ont matière à se sentir gênés de se retrouver aujourd’hui, dans le même camp. Mais, au lieu de réviser leur position, ils s’y cramponnent !

La réponse affirmative ou non à ces interrogations n’a aucune importance. L’essentiel est qu’ils reconnaissent maintenant, lorsqu’ils parlent d’alliance, qu’ils sont dans le même camp que les puissances occidentales et l’entité sioniste. Ils s’efforcent de rechercher de nouveaux motifs d’alliance pour pallier à ceux qui ont perdu de leur impact. Cela prouve que la crise qu’ils traversent, comme pour les autres ennemis de la Syrie, est à son paroxysme et que leur fin est proche… 

© www.partiantisioniste.com/actualites/1209
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent61626364656667686970SuivantFin»