› Actualités antisionistes
09
Oct
Les Etats-Unis avouent que leurs alliés financent le terrorisme ! [Vidéo] Imprimer
Jeudi, 09 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Les Etats-Unis avouent que leurs alliés financent le terrorisme ! [Vidéo]
Code lecteur :

Les Etats-Unis avouent que leurs alliés financent le terrorisme !

Le chef d'état-major des armées des États-Unis admet que leurs alliés arabes financent « l'Etat islamique » (EI).

Le sénateur Lindsay Graham demande au général Martin Dempsey, actuel chef d'état-major des armées des États-Unis (poste le plus haut gradé de l'armée américaine), s'il connaît un allié majeur arabe qui embrasse l'idéologie de l'Etat islamique

Désormais, les Américains ne se cachent plus et avouent que leurs alliés financent le terrorisme.

© www.partiantisioniste.com/actualites/2087
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
08
Oct
Fermes de Chebaa : Tirs entre le Hezbollah et l’entité sioniste ! Imprimer
Mercredi, 08 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Fermes de Chebaa : Au croisement du Liban, de la Syrie et de la Palestine occupée.Fermes de Chebaa : Au croisement du Liban, de la Syrie et de la Palestine occupée.Fermes de Chebaa : Tirs entre le Hezbollah et l’entité sioniste !

Le mouvement de Résistance libanais, le Hezbollah, a revendiqué une opération militaire contre une patrouille israélienne dans les Fermes de Chebaa occupées. Situées dans une région montagneuse (25 km2) au croisement du Liban, de la Syrie et de la Palestine occupée, les Fermes de Chebaa ont été conquises par l’entité sioniste en 1967, tandis que le Liban les revendique comme faisant partie intégrante de son territoire.

Le 07 octobre, « le groupe du martyr Hassan Ali Haydar de la Résistance islamique a fait exploser un engin explosif sur les collines de Chebaa contre une patrouille israélienne blindée, faisant un certain nombre de blessés parmi les soldats de l'occupation », a indiqué le Hezbollah, dans un communiqué. L'armée israélienne a confirmé que deux soldats israéliens avaient été blessés dans l'explosion.

L’unité du Martyr Hassan Ali Haydar a été constituée après qu’un expert en explosifs du Hezbollah, âgé de 25 ans, ait été tué, le 5 septembre 2014, alors qu’il essayait de démanteler quatre dispositifs d'espionnage israéliens plantés sur le réseau de télécommunications du Hezbollah.

En représailles, l'armée sioniste a bombardé les hameaux de Chebaa. Elle a tiré sept obus sur le Liban, alors que des drones et des hélicoptères israéliens survolaient intensivement la région.

Cette opération intervient quelques jours après que des tirs israéliens aient blessé un soldat libanais dans le même secteur, provoquant un état d'alerte des deux côtés de la frontière.

C'est la première fois depuis 2006 que le Hezbollah revendique une opération militaire anti-israélienne. Celle-ci visait à couper les liens entre l’entité sioniste et ses alliés Takfiris ! Elle montre aussi que le Hezbollah sait et peut intervenir sur plusieurs fronts à la fois…

LSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/2085
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
07
Oct
« Nous pouvons déployer notre armée partout où nous le voulons ! » [Le Secrétaire général de l’OTAN] Imprimer
Mardi, 07 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

M. Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l’OTAN.M. Jens Stoltenberg, Secrétaire général de l’OTAN.« Nous pouvons déployer notre armée partout où nous le voulons ! » [Le Secrétaire général de l’OTAN] 

Le Secrétaire général de l’OTAN, le norvégien Jens Stoltenberg, s’est rendu à Varsovie en Pologne, le 06 octobre pour sa première visite officielle depuis son entrée en fonction au début du mois. Pendant sa visite, il a rencontré le président et le ministre de la Défense polonais et s’est entretenu avec eux sur le développement de nombreuses menaces sécuritaires qui touchent la communauté internationale, notamment la crise ukrainienne.

Lors d’une interview accordée à la chaîne de télévision nationale TVP Info, M. Stoltenberg a soutenu que l’OTAN était libre de déployer ses troupes là où elle le souhaitait ! « L’année prochaine, lors d’une réunion ministérielle, nous prendrons des décisions en ce qui concerne ce qu’on appelle "le fer de lance" (force de réaction rapide), mais même avant qu’elle ne soit créée, l’OTAN dispose d’une armée puissante. Après tout, nous pouvons la déployer partout où nous le voulons », a t-il ajouté.

Cette décision découle du sommet de l’OTAN qui s’est tenu au pays de Galle et pendant lequel, il a été convenu de créer cette unité militaire d’intervention rapide, en particulier face à la politique de M. Vladimir Poutine envers l’Ukraine. Cela signifie un déploiement permanent de plusieurs milliers d’hommes en Europe de l’Est…

Les propos de M. Jens Stoltenberg viennent en contradiction avec l’Acte fondateur OTAN- Russie, signé en 1997, et qui stipule, entre autres, que l’Alliance n’exposera pas, à titre permanent, des militaires sur les territoires des nouveaux membres !

Selon M. Serguei Oznobichtchev, directeur de l’Institut des stratégies de Russie, « le nouveau Secrétaire n’a pas encore tout a fait compris la spécificité de sa fonction et n’a pas encore pris connaissance de tous les documents qui existent et constituent la base des relations entre la Russie et l’OTAN… »

Cela dit, la déclaration de M. Stoltenberg sera peut être corrigée par ses assistants « mais si cela reflétait réellement la nouvelle ligne de conduite de l’OTAN, alors il s’agirait de très sérieux changements stratégiques. […] Les politiciens et les militaires russes s’en serviront comme prétexte pour lever une nouvelle campagne d’hostilité à l’égard de l’OTAN, et pour accuser l’Alliance de ses intentions agressives », a mis en garde le directeur de l’Institut des stratégies de Russie.

L’OTAN connaît pourtant bien la position de la Russie, qui ne se laissera pas envahir sans réagir. L’Afghanistan, la Lybie, le Mali et tant d’autres foyers de guerre sont les conséquences désastreuses de l’intervention de l’OTAN. Cette alliance a été créée pour prévenir toute menace sur ses états membres. Il s’avère que l’OTAN lève régulièrement des armées pour aller faire la guerre loin des frontières de ses états membres ! En réalité, cette organisation n’est ni plus, ni moins que le « bras armé du sionisme », opérant aux quatre coins du monde.

TSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/2084
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
04
Oct
Les alliés des Etats-Unis ont financé les terroristes ! [Joe Biden, vice-président américain] Imprimer
Samedi, 04 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Joe Biden, vice-président des Etats-Unis.Joe Biden, vice-président des Etats-Unis.Les alliés des Etats-Unis ont financé les terroristes ! [Joe Biden, vice-président américain]

Le vice-président américain Joe Biden, intervenant à l'Université Harvard le 03 octobre 2014, n'a pas mâché ses mots quand il a pointé du doigt les alliés arabes et musulmans des Etats-Unis pour leur implication directe avec les terroristes en Syrie, y compris les militants d'al-Qaïda.

Selon le site d'information russe anglophone Vestnik Kavkaza, cité par la chaine satellitaire iranienne al-Alam, le vice-président a affirmé que les terroristes d’al-Qaïda ont reçu des fonds et des armes de la part des alliés de Washington dans la région, soulignant que « leurs alliés se livrent à une guerre par procuration entre sunnites et chiites ! Notre plus gros problème était nos alliés dans la région : les Turcs sont de grands amis, tout comme les Saoudiens et les résidents des Emirats arabes unis. Mais leur seul intérêt était de renverser le président syrien Bachar al-Assad et pour cela, ils ont mené une guerre par procuration entre sunnites et chiites, et ils ont fourni des centaines de millions de dollars et des dizaines de milliers de tonnes d'armes à tous ceux qui acceptent de lutter contre al-Assad. »

Ensuite, Joe Biden a terminé son intervention sur le sujet en soulignant que « les gens qui ont reçu ces sommes et ces armes étaient des militants du Front al-Nosra et d'al-Qaïda, sans compter d'autres éléments extrémistes venant d'autres régions du monde. Pensez-vous que j'exagère ? Regardez le résultat ! Sauf que maintenant, nos alliés ont pris conscience de leur erreur et ont accepté de se joindre à la coalition antiterroriste dirigée par Washington ! Contre toute attente, chacun d'entre eux a compris ce qui se passait. »

Dans ses précédents articles, le Parti Anti Sioniste a répété que les armes dont disposent les terroristes au Moyen-Orient, ont été financées par l’Arabie saoudite, le Qatar, la Turquie, mais aussi par d’autres pays occidentaux tels que les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. Cependant, le vice-président américain omet de préciser que tout ceci a été orchestré par les Etats-Unis et ses alliés européens pour la seule sécurité de l’entité sioniste ! Il omet de préciser que Washington et ses alliés s’occupaient de la logistique et des entrainements des terroristes ! 

LSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/2064
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
03
Oct
Pèlerinage : Le Guide suprême iranien s’adresse aux musulmans ! Imprimer
Vendredi, 03 Octobre 2014 [Liste des articles]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Seyyed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran.Seyyed Ali Khamenei, Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran.Pèlerinage à la Mecque : Le Guide suprême iranien Seyyed Ali Khamenei s’adresse aux musulmans !

Le Guide suprême de la Révolution islamique d’Iran, l’Ayatollah Seyyed Ali Khamenei a envoyé un message aux pèlerins rassemblés sur le Mont Arafat à la Mecque, en Arabie saoudite, le 03 octobre 2014.

« Paix et salutations aux pèlerins,

Paix et salutations chaleureuses et respectueuses à vous les bienheureux qui, répondant à l'appel coranique, vous vous êtes précipités au banquet de la maison de Dieu. La première constatation est que vous devriez apprécier à sa juste valeur ce grand don et, en réfléchissant aux aspects individuel, social, intellectuel et international de ce rituel religieux incomparable dans le monde, déployer vos efforts afin de vous rapprocher de ses objectifs et demander à votre Hôte, Généreux et Puissant, de vous aider à y parvenir.

Dans la compassion et d'une même voix, j'implore avec vous Dieu, le Très Clément et le Très Généreux, pour qu'Il vous accorde toute sa bénédiction et maintenant qu'Il vous a donné cette occasion bénie de faire le pèlerinage (Hajj), qu'Il vous accorde également le plein succès dans son accomplissement parfait. Une fois que, grâce à Sa générosité, vous aurez été admis, vous pourrez repartir dans vos pays en ayant les mains pleines et les cœurs remplis, Inchallah !

A l'occasion de ce rassemblement plein de sens et hors pair, à part la purification et la réparation de l'âme et de l'esprit, qui constituent en fait la plus haute et la plus fondamentale des acquis du Hajj, il faut mettre au sommet des tâches et des préoccupations des pèlerins, une attention accrue portée à l'égard des problèmes du monde musulman en ayant un regard profond et global vis-à-vis des questions importantes et prioritaires touchant la Oumma islamique [communauté islamique, ndlr].

De nos jours, la première des priorités est l'unité des musulmans. Ce sont les nœuds qui sèment la discorde entre les différentes parties de la Oumma, qu'il faudra dénouer. Le Hajj est la manifestation de l'unité et de la cohésion, il est l'axe de notre fraternité et de notre solidarité. Durant le rituel du Hajj, il faut que tout le monde se concentre sur les points communs et s'éloigne des divergences.

Depuis des siècles, la politique colonialiste, avec ses mains sales, s'efforce de semer la discorde pour parvenir à ses objectifs. Or, de nos jours et depuis que les nations musulmanes ont, grâce au réveil islamique, pris connaissance de l'animosité, de l'arrogance et du sionisme auxquels ils font face, les dissensions entre musulmans se sont aggravées. Notre ennemi perfide a décidé d'attiser le feu de la guerre civile entre musulmans et de les détourner de la voie de la Résistance et de lutte, afin de mettre à l'abri le régime sioniste et ses valets arrogants qui sont, en réalité, les vrais ennemis. La mise en place des groupes terroristes takfiris et autres groupuscules de la même espèce dans les pays de l'Ouest asiatique s'inscrit dans cette politique belliqueuse !

Il s'agit d'une sonnette d'alarme pour nous tous et nous devons placer au sommet de nos préoccupations nationales et internationales actuelles, la question de l'unité des musulmans. Une autre question primordiale est le problème palestinien. 65 ans après la création de l'entité usurpatrice sioniste, après les péripéties que la Palestine a connues et particulièrement, depuis les récents événements sanglants, deux vérités sont désormais certaines et plus que jamais manifestes.

La première est que le régime sioniste et ses partisans criminels ne connaissent aucune limite dans la férocité, la brutalité et dans le piétinement de tous les principes humains et éthiques. Tous les crimes et les injustices possibles sont permis à leurs yeux : assassinats, génocides, destructions, massacres d'enfants, de femmes et de sans abris. Ils vont même jusqu’à s’en gratifier. Les scènes tragiques de la récente guerre de 50 jours à Gaza constituent le dernier exemple de ces délits historiques qui se sont répétés à maintes reprises durant ce demi-siècle.

La deuxième vérité est que ces atrocités et ces tragédies n'ont nullement permis aux tenants et aux partisans du régime usurpateur d'atteindre leurs objectifs. Au lieu du vœu stupide des politiciens abjects qui consiste à créer une sécurité solide et puissante pour le régime sioniste, celui-ci ne cesse de s'affaiblir et de s'approcher de son anéantissement. La résistance de la ville encerclée et sans défense de Gaza, durant 50 jours d'affilée, face à l'arsenal du régime sioniste s’est achevé avec la reddition des forces sionistes devant la Résistance palestinienne. Ce retrait s’est avéré être un échec cuisant pour l’entité sioniste, l’aveu de son impuissance et de sa faiblesse…

Ceci signifie que le peuple palestinien doit être plus que jamais confiant dans l'avenir, les combattants du Jihad et de Hamas doivent redoubler d’efforts et de volonté de lutte. La Cisjordanie doit également poursuivre le sentier glorieux de son combat permanent avec plus de puissance et de fermeté. Les nations musulmanes doivent revendiquer un soutien réel et sérieux de la part de leur gouvernement vis-à-vis de la Palestine, et ces derniers doivent agir plus sincèrement dans cette direction.

La troisième question prioritaire et importante est le regard intelligent que doivent porter les activistes bienveillants du monde musulmans sur les différences qui existent entre l'Islam pur et originaire : celui du Prophète (p) et l'Islam à l'américaine. Il ne faut pas confondre ces deux lectures de l'Islam et il faut avertir les autres de ne pas commettre cette erreur !

Le regretté Imam Khomeiny fut le premier à faire la distinction entre ces deux acceptations en l'introduisant dans le jargon politique du monde musulman. L'Islam pur est l'Islam du cœur et de la spiritualité, l'Islam de la vertu et de la démocratie, c'est l'Islam de la fermeté face aux mécréants et la clémence entre musulmans. A l'opposé, l'Islam à l'américaine sert les étrangers et combat la Oumma islamique. Il dissimule cela sous l'habit de l'Islam, il sème la discorde entre musulmans et fait confiance aux ennemis de Dieu au lieu de se confier aux promesses divines. Il combat son frère musulman au lieu de faire face au sionisme et à l'arrogance ! S'allier avec les Etats-Unis arrogants contre son propre peuple, ou contre les autres peuples n'est pas l'Islam, c'est une hypocrisie dangereuse et mortelle que chaque musulman doit combattre.

Un regard lucide et pertinent permettra à chacun, en quête de vérité, de comprendre ces réalités et ces questions primordiales du monde musulman, et de s'assigner le devoir et la tâche qui nous incombent aujourd'hui, sans aucune ambiguïté. Le Hajj, avec ses rites et ses rituels, constitue la meilleure occasion pour parvenir à cette lucidité. Et j'espère que vous tous, pèlerins bienheureux, vous bénéficierez de ce don divin de la façon la plus parfaite qu'il soit. Je vous confie tous à Dieu, le plus Grand, et Lui implore d'acquiescer vos efforts. »

LSE

© www.partiantisioniste.com/actualites/2063
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
 
«DébutPrécédent12345678910SuivantFin»