Nicolas Maduro aux bureaucrates européens :« Mêlez-vous de vos affaires !»

NicolasMaduro

Président vénézuélien, Nicolas Maduro

Le 31 août dernier, le Président vénézuélien, Nicolas Maduro, a fustigé  « les bureaucrates européens » qui se sont permis de critiquer la gestion de la crise frontalière qui oppose son pays à la Colombie.

Voici sa déclaration intégrale :

« La République Bolivarienne du Vénézuéla condamne le communiqué immoral et hypocrite réalisé par des bureaucrates de l’Union européenne le 29 août 2015 qui émet, sans fondement ni preuves, de graves accusations contre notre pays pour sa décision souveraine d’adopter des mesures pour combattre le para-militarisme colombien, le trafic de drogues et les attaques systématiques contre l’économie vénézuélienne et qui ont leur origine dans la République de Colombie.

Les affirmations de ces bureaucrates européens, qui n’ont ni morale ni autorité pour s’immiscer dans les affaires bilatérales qui ne sont pas de leur compétence, dissimulent un double langage, pour ne pas dire plus, car elles viennent de ceux qui ont causé de colossales tragédies humanitaires en Mer Méditerranée suite à l’interventionnisme guerrier et à la violence terroriste dans des pays du Moyen-Orient, d’Asie et d’Afrique.

Avant de chercher à gouverner le monde et à donner des instructions à des pays souverains, nous les invitons à s’occuper de la plus grave crise humanitaire provoquée dans ces pays où meurent des milliers de citoyens sous le regard complice de ces mêmes bureaucrates qui rédigent des communiqués insolents et d’ingérence.

Le Vénézuéla est victime de l’agression des mafias de la drogue, de bandes paramilitaires et d’une guerre économique systématique depuis le territoire colombien qui l’ont amené à prendre des décisions légitimes, souveraines et légales qui doivent être respectées.

Notre pays a supporté pendant des décennies l’exode humain le plus important de notre histoire. Avec à peine 27 millions d’habitants, nous avons reçu de façon solidaire et protectrice plus de 5 600 000 frères colombiens.

La République Bolivarienne du Vénézuéla proposera au gouvernement colombien, dans le cadre du Droit Humanitaire International, d’assumer ses responsabilités face à cette réalité inéluctable. »

Caracas, 31 août 2015

Source :

http://www.avn.info.ve/contenido/venezuela-rechaza-intromisión-ue-acciones-soberanas-frontera-colombia

Parti Anti Sioniste

Nicolas Maduro aux bureaucrates européens :« Mêlez-vous de vos affaires !»
© http://www.partiantisioniste.com/?p=8884
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
04 septembre, 2015 Actualités, Infos antisionistes
2015-09-04T15:21:56+00:00

Commentaires Facebook

Recherche

S’inscrire à la newsletter

Facebook Parti Anti Sioniste

réseaux sociaux