Des missiles « Golan 400 » dans le Sud de la Syrie

C’est à Deraa, ville du Sud-Ouest de la Syrie, proche des frontières de la Jordanie, du Liban et de l’entité sioniste l’armée syrienne, qui vient de déployer des missiles « Golan 400 », prépare une attaque contre les terroristes de Daesh, a annoncé la chaîne arabophone iranienne, Al-Alam.
Selon le site « Shaam times », c’est pour « renforcer le quatrième bataillon de l’armée syrienne » dont la mission est de « défendre l’intégrité du Sud de la Syrie », que les missiles « Golan 400 » ont été déployés.

Cela laisserait penser qu’une opération d’attaque se préparerait afin de contrer les terroristes takfiristes de Daesh, positionnés dans les régions du Sud où des mouvements de troupes américaines et jordaniennes se sont amplifiés dernièrement.

Il est à savoir que le « Golan 400 » est un puissant missile de courte portée, fabriqué par l’armée syrienne, dont la capacité permet de détruire les fortifications en ciment et les tranchées peu profondes.

Il a déjà été utilisé par l’armée syrienne lors de la bataille entreprise contre les terroristes de Daesh qui s’étaient retranchés dans des réseaux de tunnels souterrains à Qabun, une localité de la banlieue de Damas.
C’est en vue d’un grand nettoyage dans les régions du sud de la Syrie, frontalières avec la Jordanie et l’entité sioniste israélienne, que l’armée syrienne élabore une stratégie afin à de venir à bout des terroristes de Daesh.

Pourtant, il y a quelques jours la presse arabe annonçait qu’ un éventuel accord aurait été conclu entre la Russie et les États-Unis sur la création d’une « zone tampon » dans le sud du pays.
Le site  » Debkafile », proche du renseignement de l’armée criminelle israélienne, a indiqué que les négociations russo-américaines autour de la création de la ou des zone(s) tampons dans le sud de la Syrie se sont soldées par un échec, et d’ajouter :

« Les pourparlers menés en présence de la Jordanie n’ont pas abouti. Les Américains et les Russes se sont séparés sans se donner rendez-vous pour un prochain round ».

D’autre part, le site prétend que les négociations « secrètes » se seraient déroulées à Amman, capitale jordanienne, entre les officiers des armées américaine et russe. Il sous-entend, aussi que l’Irak aurait été, également présent à ces pourparlers.

Il fait également allusion au mécontentement de l’entité sioniste de n’avoir pas été conviée à ces discussions, étant donné que « le sud de la Syrie est limitrophe avec le Golan et que par conséquent, le sort du sud syrien est lié à la sécurité israélienne ».

L’échec de ces pourparlers laisse supposer que la Russie ne risque de remettre en cause son alliance avec l’Axe de la Résistance nulle part en Syrie : ni dans le nord, ni dans le sud.

Le Parti Anti Sioniste encourage l’armée syrienne à mettre tout en œuvre afin de libérer son pays de ces monstres sanguinaires de « Daesh and Co », qui prolifèrent et minent le pays.
Nous appelons, une fois encore tous les gouvernements qui restent impassibles et silencieux, d’avoir de la compassion et surtout d’assumer sérieusement leurs responsabilités en combattant ce fléau de Daesh et tous ceux qui sont à l’origine de sa création, de son approvisionnement en armes, en matériel, ou autre.
Ce n’est pas là une mince affaire mais avec l’engagement et la bonne volonté de chacun, cela demeure certainement possible.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=17979
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
12 juin, 2017 Actualités, Infos antisionistes
2017-06-12T08:40:16+00:00

Commentaires Facebook