› Libye : BHL rêve de répéter ça en Syrie !
25
AOÛ

Libye : BHL rêve de répéter ça en Syrie !

Imprimer
Jeudi, 25 Août 2011 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Bernard-Henri Lévy : « Même si ce serait mon plus cher désir, je ne peux certainement pas espérer répéter à Damas ce que j'ai fait à Benghazi ou Misrata… ».Bernard-Henri Lévy : « Même si ce serait mon plus cher désir, je ne peux certainement pas espérer répéter à Damas ce que j'ai fait à Benghazi ou Misrata… ».

Libye : BHL rêve de répéter ça en Syrie !

Alors que les rebelles libyens ont pris le contrôle, mardi 23 août, du quartier général de Mouammar Kadhafi à Tripoli, Bernard-Henri Lévy se réjouit que « Tripoli se soit effondrée comme un château de cartes », dans une interview accordée au quotidien Nice-Matin et parue le 24 août. « Même si ce serait mon plus cher désir, je ne peux certainement pas espérer répéter à Damas ce que j'ai fait à Benghazi ou Misrata. En revanche, ce qui est en train de se passer en Libye aura un effet mécanique en Syrie, ça, j'en suis convaincu », a-t-il commenté ! Le militant sioniste se dit, par ailleurs, « heureux d'avoir contribué à convaincre le président Sarkozy qu'il était possible de faire tomber un dictateur »…

Mouammar Kadhafi, resté introuvable, a affirmé dans la soirée du mardi 23 août s'être retiré « pour des raisons tactiques ». Dans un nouveau message audio diffusé mercredi par la chaîne Arrai basée en Syrie, il déclare : « Je me suis promené incognito, sans que les gens me voient, et j'ai vu des jeunes prêts à défendre leur ville ». Il a ajouté : « Je rends hommage à ces jeunes […] j'appelle les habitants de Tripoli, les tribus, les jeunes, les vieux à sortir dans les rues et à nettoyer Tripoli des rats ». Son porte-parole, Moussa Ibrahim, a même lancé un appel aux volontaires pour rejoindre les rangs des partisans de Kadhafi, précisant que 6500 s'étaient déjà présentés ces dernières heures et que le régime allait « transformer la Libye en un brasier » si les bombardements se poursuivaient.

De son côté, Mustafa Abdel Jalil, numéro un du Conseil National de Transition (CNT), organe politique des rebelles, a déclaré dans un entretien publié par le quotidien italien La Repubblica : « Dans huit mois, se tiendront les élections législatives […] et présidentielles. Nous voulons un gouvernement démocratique et une Constitution juste. Surtout, nous ne voulons plus être isolés du monde comme nous l'avons été jusqu'à présent. La nouvelle Libye doit être un pays différent du passé, et fondé sur les principes de liberté, égalité et fraternité ». Il ajoute, à propos du sort de Mouammar Kadhafi : « L'opinion dominante parmi les membres du CNT est de juger le raïs et sa bande en Libye ».

Bernard-Henri Lévy, qui s'est rendu ces derniers mois cinq fois en Libye, entretient des contacts réguliers avec les responsables du Conseil National de Transition. Il avait même été prévenu de la date du soulèvement ! Il a amené à Paris, le 20 juillet, les responsables militaires de Misrata, qui ont demandé à Nicolas Sarkozy des armes pour mener leur offensive sur Tripoli. Le chef de l'État avait accepté, et avait alors eu confirmation de l'arrivée des armes à Misrata le 7 août.

Ces livraisons d’armes organisées par la France outrepassent la résolution de l’ONU. Quant à Bernard-Henri Lévy, son intervention en Libye est fortement critiquée par les spécialistes militaires.

© www.partiantisioniste.com/actualites/850
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte