› La Russie ne restera pas neutre si la Syrie est touchée…
14
Jan

La Russie ne restera pas neutre si la Syrie est touchée…

Imprimer
Lundi, 14 Janvier 2013 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Igor Korotchenko, président du Conseil auprès du ministère russe de la Défense.Igor Korotchenko, président du Conseil auprès du ministère russe de la Défense.La Russie ne restera pas neutre si la Syrie est touchée…

« La Russie va donner une réponse adéquate au déploiement de batteries de missiles Patriot en Turquie et du système balistique américain en Europe. Tous les responsables russes sont d'accord sur la nécessité de répondre, allusion faite à la menace que font courir ces missiles à la sécurité russe » a déclaré président du Conseil auprès du ministère russe de la Défense, Igor Korotchenko.

Sous de faux prétextes, les Etats-Unis déploient leurs missiles aux portes de la Russie et provoquent ainsi de « vives tensions » entre Washington et Moscou. Selon le président du Conseil, ce déploiement est « une menace pour la sécurité stratégique russe et les dirigeants de la Maison Blanche doivent laisser leurs armes stratégiques loin des frontières russes ». La Russie possède sa dernière base navale à l’extérieur du pays, à Tartous, en Syrie et elle est déterminée à la conserver car celle-ci constitue le point de ravitaillement des bâtiments russes de la Mer noire.

Cependant, les Etats-Unis et l’Europe sont prévenus. Quel que soit leur type d’intervention en Syrie : terrestre, aérien ou naval, la Russie ne restera pas les bras croisés. Elle a déjà déployé, début janvier, 5 navires à l'entrée du port de Tartous avec à leur bord, 300 soldats. Et, d’ici fin janvier, la Russie aura effectué ses plus grandes manoeuvres militaires jamais organisées depuis 40 ans, impliquant 12 navires de guerre dans les bassins de la Méditerranée et de la mer Noire. Des exercices pourraient impliquer la Chine, l’Iran et la Syrie dans le but de montrer que ces pays forment avec la Russie un même axe de résistance face à une éventuelle attaque extérieure contre la Syrie.

Les manoeuvres russes aux larges des côtes syriennes vont permettre l’acheminement d’armes et de munitions à l’armée syrienne sans avoir à survoler l’espace aérien d’un pays tiers. Ainsi, les armes pourront être remises directement à l’armée régulière syrienne.

© www.partiantisioniste.com/actualites/1347
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte