› L’Iran démantèle un réseau d’espions et de terroristes liés à Israël
13
Jan

L’Iran démantèle un réseau d’espions et de terroristes liés à Israël

Imprimer
Jeudi, 13 Janvier 2011 [Section :  Actualités antisionistes]
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte
Cet article a été partagé fois sur Facebook.  Faites le découvrir à vos amis !

Le ministre iranien du Renseignement, Heidar Moslehi, lors d'une conférence de presse à Téhéran ce mardi 11 janvier 2011.Le ministre iranien du Renseignement, Heidar Moslehi, lors d'une conférence de presse à Téhéran ce mardi 11 janvier 2011.

L’Iran démantèle un réseau d’espions et de terroristes liés à Israël


Le ministère iranien du Renseignement a annoncé lundi avoir démantelé "un réseau d'espions et de terroristes lié au régime sioniste", responsable notamment de l'assassinat du physicien nucléaire iranien Massoud Ali Mohammadi en janvier 2010, a rapporté la télévision d'Etat.

Le communiqué du ministère ajoute que "les principaux responsables de l'assassinat" de  Massoud Ali Mohammadi ont été arrêtés dans cette opération.

"Après plusieurs mois d'efforts (...) et l'infiltration du système de renseignement du régime sioniste (...), des informations très importantes sur les équipes de renseignement et opérationnelles du Mossad ont été découvertes", affirme le communiqué, évoquant "de lourds coups" portés au service israélien. Selon le texte, "le Mossad possédait des bases dans certains pays européens et non-européens ainsi que dans certains pays voisins, et les a utilisées pour l'assassinat de Massoud Ali Mohammadi". "Des informations très importantes sur les opérations d'infiltration menées par le Mossad [en Iran], sur la destruction de ses réseaux d'espionnage, et sur la planification (par le Mossad) de l'assassinat de scientifiques iraniens (...) seront publiées progressivement", a ajouté le texte.

Le 12 janvier 2010, une moto piégée avait tué Massoud Ali Mohammadi, un important physicien nucléaire, qui enseignait à l'université de Téhéran mais travaillait également pour les Gardiens de la Révolution. Cet attentat avait été attribué par Téhéran aux services de renseignement israélien et américain. Deux autres scientifiques importants, responsables du programme nucléaire iranien, ont été victimes d'attentats à la bombe le 29 novembre à Téhéran. L'un a été tué et l'autre blessé dans ces attentats attribués par l'Iran au Mossad et à la CIA.

A la suite de ces attentats, les autorités avaient annoncé l'arrestation d'une "équipe formée dans un pays voisin pour assassiner" les scientifiques nucléaires iraniens. Le procureur de Téhéran, Abbas Jafari Dolatabadi, avait alors affirmé que les membres de cette équipe avaient fourni de "bons indices" pour démanteler les réseaux ayant mené les attentats de janvier et de décembre 2010.


Source : Al-Manar TV

© www.partiantisioniste.com/actualites/582
Envoyer par Email !
Imprimer !
  URL courte