Islamophobie et volonté de multiplier les tensions communautaires

Lors d’une réunion à la grande mosquée de Paris,  les représentants de différentes fédérations islamiques de France se seraient dernièrement exprimés quant à l’image négative que porterait une grande majorité de nos compatriotes sur la religion musulmane.

Réagissant à la dernière enquête annuelle d’Ipsos, en partenariat avec la fondation Jean Jaurès et Le Monde, publiée début juillet, ces quelques ambassadeurs de l’islam en France solliciteraient instamment la participation active de leurs coreligionnaires dans des actions tendant à mieux faire connaître les valeurs fondamentales de leur religion.
Affirmant que la religion musulmane ne pourrait sécréter aucune forme de violence, et demandant, à juste titre,  que l’exercice du culte islamique soit considéré et traité avec les mêmes principes qui régissent les autres religions, ils auraient également signé un communiqué réfutant tout lien entre la religion musulmane et le terrorisme.

Bien que le Parti Anti Sioniste ne considère pas que la communauté musulmane puisse avoir le moindre compte à rendre en ce qui concerne les événements dramatiques de ces dernières années, nous estimons tout de même qu’elle n’en a pas moins certaines responsabilités à prendre.  En effet, que cela lui soit plaisant ou non, les fidèles musulmans se doivent d’être parmi les premiers concernés, étant donné que c’est l’image de leur religion, et donc leur identité, qui est utilisée à mauvais escient.

Nous sollicitons donc particulièrement nos compatriotes musulmans à se responsabiliser et à témoigner, non pas pour islamiser leur prochain, mais bien pour dénoncer activement ces charlatans de terroristes qui ne sont rien d’autre que les outils dociles de l’oligarchie sioniste.

Celle-là même qui, dans l’ombre et depuis longtemps, provoque les conflits, déclenche les crises et les phobies, écrit l’histoire et la politique à l’échelle mondiale.

Nous les invitons également à éviter les pièges de ceux qui prétendraient les défendre…

Ni Charlie, ni Daech ! Tel est notre slogan.

Après l’attentat anti-musulman de Londres, le 19 juin dernier, perpétré par un homme qui, en guise de retour du bâton, a foncé sur les fidèles d’une mosquée de Finsbury Park et fait onze blessés, la communauté musulmane de France a bien évidemment raison de s’inquiéter.

Aucune âme française éveillée, quelle que soit son origine ou sa communauté religieuse, ne pourrait assister passivement à ces tentatives de montée de l’islamophobie, qui ne servirait à rien d’autre qu’à générer de nouvelles boucheries et à justifier les excès de contrôle et de restriction de la dictature à venir.
Nous condamnons l’islamophobie, mais ce que nous prônons, ce n’est pas de la victimisation communautaire, mais bien un front de la foi et de la résistance contre le cancer sioniste de l’humanité.

 

Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
Yahia Gouasmi
Président du Parti Anti Sioniste
© http://www.partiantisioniste.com/?p=18365
telegramPour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join » En savoir plus: https://telegram.me/partiantisioniste
13 juillet, 2017 Actualités, Infos antisionistes
2017-07-13T08:38:35+00:00

Commentaires Facebook